Square-Enix dévoile son programme « Collective » pour soutenir les jeunes développeurs

Le financement, voire le développement, participatif est dans l'air du temps. Square-Enix ouvre sa plateforme « Collective » pour aider joueurs et créateurs à se rencontrer (et s'entraider).

Square-Enix dévoile son programme « Collective » pour soutenir les jeunes développeurs

Impliquer les communautés dans le financement, voire dans le développement de jeux est dans l'air du temps et alors que Square-Enix est en pleine restructuration interne (voire en quête d'identité ?), le groupe japonais dévoile son programme « Square-Enix Collective » devant réunir joueurs et créateurs.
Plus concrètement, le programme prend la forme d'une plateforme où les game designers de tous horizons pourront proposer leurs idées de jeux afin de les soumettre gratuitement à l'approbation de la communauté des inscrits de Collective. Si les participants jugent l'idée pertinente (au cours d'une phase d'évaluation de 28 jours), Square-Enix soutiendra les différentes étapes (participatives) permettant de concrétiser le projet : d'abord en portant son financement sur la plateforme Indiegogo (un financement participatif auprès des internautes, donc), puis en mettant à disposition ses infrastructures et services de distribution lorsque le jeu serait prêt à être commercialisé.

Les uns y verront l'occasion de tirer parti de l'exposition offerte par Square-Enix, les autres noteront que le groupe japonais se propose de devenir éditeur de projets sans vraiment en assumer le risque financier (les plateformes de financements participatifs ont d'habitude précisément pour objet de s'affranchir des contraintes imposés par un éditeur).
Mais Square-Enix s'en défend et précise que les projets validés bénéficieront de son expertise et de ses outils de développement (de quoi, sans doute, faciliter les premiers pas d'une jeune équipe pour concrétiser la réalisation du jeu envisagé) mais aussi que les projets refusés feront tout autant l'objet d'une analyse afin que le candidat malheureux puisse tirer un enseignement de son expérience et retenter sa chance mieux armé. Et Phil Elliott, à la tête de la plateforme chez Square-Enix, de préciser que l'essentiel des revenus générés par les jeux reviendront aux créateurs et que la part revenant à Square-Enix sera réinvestie dans Collective et donc l'aide aux jeunes créateurs.
Les intentions du développeur sont manifestement louables et Square-Enix détaillera la philosophie de son projet dans quelques semaines, dans le cadre d'une conférence donnée à l'occasion de la GDC Next, le 6 novembre prochain.

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Square Enix ?

35 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (43 évaluations)
6,8 / 10 - Bien