Activision fait appel de la décision des juges du Delaware

Voici quelques jours, les juges du Delaware gelait la cession d'Activision Blizzard au motifs que les actionnaires n'avaient pas été consultés. Activision et Vivendi font appel de la décision.

L'été dernier, Activision Blizzard investissait 8,2 milliards de dollars pour recouvrer son indépendance et s'émanciper de sa maison-mère Vivendi. L'opération et son formalisme n'étaient néanmoins pas du goût de tous les actionnaires et certains la contestaient devant les tribunaux du Delaware - notamment le dénommé Douglas M. Hayes réclamant que la transaction soit préalablement validée par un vote des actionnaires.
Les juges du Delaware donnaient droit à cette demande et gelait l'opération jusqu'à ce que le groupe Activision Blizzard procède à un vote autorisant la cession de parts.

À en croire le Wall Street Journal, Vivendi et Activision font appel de la décision. Les avocats du duo arguant qu'un « vote ne peut être organisé dans de brefs délais et que la décision met dès lors en péril une opération à huit milliards de dollars ». Les juges du Delaware examineront l'appel de Vivendi et Activision le 10 octobre prochain - et détermineront accessoirement si le montant de la transaction est de nature ou non à justifier qu'on s'exonère de consulter les actionnaires.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais