FIFA World, droit au but au Brésil et en Russie

Après avoir lancé FIFA Online en Asie, Electronic Arts récidive avec sa licence de foot et annonce FIFA World à destination des territoires russe et brésilien, deux marchés émergents particulièrement convoités.

Le petit monde des MMO est déjà très encombré en Occident. Voici quelques années, nombre d'exploitants occidentaux ont donc tenté leur chance en Asie (où le jeu en ligne est une institution) et Electronic Arts était l'un d'eux. En 2010, le groupe lançait donc FIFA Online, déclinaison online de sa série de jeux de football, en Corée du Sud pour ensuite lorgner vers la Chine.
Aujourd'hui, l'Asie aussi est un marché où la concurrence est rude et EA se tourne vers les deux grands (nouveaux) marchés émergents que convoitent les exploitants de jeux en ligne avec la même licence sportive : le Brésil dont le taux de pénétration des infrastructures connectées croit rapidement, et la Russie, férue de compétitions en ligne. Une croissance qui fait des deux territoires, selon Matt Bilbey, vice-président senior d'EA Sports, « des marchés prioritaires pour le label EA Sports et la marque FIFA ».

Electronic Arts annonce ainsi le développement de FIFA World (au sein d'EA Canada), jeu en ligne de foot invitant à s'affronter en ligne et composer des équipes parmi l'une des 30 ligues officielles ou l'un des 600 clubs emblématiques présents dans le jeu. FIFA World est attendu d'ici novembre prochain et donc pour l'instant destiné exclusivement aux marchés russe et brésilien. Mais d'ici là, les inscriptions aux futures phases de bêta-test sont ouvertes à cette adresse.


  • En chargement...

Que pensez-vous de FIFA World ?

4 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations | 2 critiques)
5,0 / 10 - Moyen

2 joliens y jouent, 8 y ont joué.