Microsoft clarifie les options de connexions et de jeu d'occasion de sa Xbox One

Voici quelques jours, Microsoft présentait sa prochaine Xbox One mais entretenait le flou autour de ses nécessités de connexion pour jouer (même seul) ou la place du jeu d'occasion. Le constructeur tranche et opte pour des solutions intermédiaires.

Microsoft clarifie les options de connexions et de jeu d'occasion de sa Xbox One

Voici quelques semaines, Microsoft présentait officiellement sa prochaine console de salon, le Xbox One et la plupart de ses fonctionnalités. Les capacités (et nécessités) online de la console baignaient néanmoins dans un certain flou. Pour les uns, la console devait être perpétuellement connectée pour fonctionner et même pour jouer seul (suscitant l'ire des joueurs américains), les autres affirmaient que la console de salon était pleinement autonome (interrogeant sur la place du jeu en ligne sur la console) et Microsoft se gardait bien de trancher. Jusqu'à aujourd'hui.

À la veille de l'E3, le constructeur vient tout juste de lancer un site dédié à la Xbox One et détaillant ses fonctionnalités.
Sur le front des connexions, on en retient qu'officiellement, « si la Xbox One ne nécessite pas de connexion permanente », elle est conçue « pour profiter pleinement des options de cloud » et devra donc être connectée au moins une fois toutes les 24 heures (nous dit-on, pour vérifier les mises à jour du système et des jeux). À défaut, il ne sera plus possible de jouer - tout juste pourra-t-on regarder la télévision ou le lecteur DVD/Blu-ray. Un choix revendiqué pour s'adapter au « futur connecté du jeu vidéo », mais qui interdit donc de trop s'éloigner de son câble ethernet.

Dans la foulée, on s'interrogeait tout autant sur la place du jeu d'occasion sur XBox One : pourra-t-on utiliser des jeux déjà enregistrés par d'autres, voire utiliser les jeux prêtés par des amis. Selon Microsoft, le choix appartient aux éditeurs qui pourront l'interdire ou l'autoriser dans les conditions prévues par la console, c'est-à-dire prêter un jeu à un ami dès lors qu'il apparait dans la « liste d'amis » du propriétaire depuis au moins un mois ou à dix « membres de sa famille ». Et la revente de jeu sera possible également, mais uniquement auprès de « boutiques partenaires », sans autres précisions sinon que Microsoft ne touchera pas de commission sur la transaction. Il est loin le temps des échanges informels dans les cours de récrée...

Réactions (65)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Microsoft Game Studios ?

21 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (59 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen