L'Etat de Rhodes Island met Kingdoms of Amalur et Copernicus en vente

Après la faillite du groupe 38 Studios l'année dernière, l'Etat de Rhodes Island s'apprête à mettre en vente les actifs immatériels du développeur, notamment le RPG Kingdoms of Amalur et le MMO Copernicus. Pour des repreneurs ?

L'Etat de Rhodes Island met Kingdoms of Amalur et Copernicus en vente

La saga judiciaire du groupe 38 Studios n'en finit pas. On se souvient que le développeur se déclarait en faillite l'année dernière, couvert de dettes, après avoir mené grand-train et emprunté des sommes colossales aux banques américaines, mais aussi à l'Etat de Rhodes Island (contre la promesse d'embaucher au sein de la population locale). Et depuis lors, l'Etat de Rhodes Island espère se rembourser - à hauteur de 130 millions de dollars - grâce à la vente des actifs du studio qui a aujourd'hui fermé ses portes.

Dans le cadre d'une première vente aux enchères (organisée en deux temps), les biens matériels de feu 38 Studios ont déjà été liquidés (du matériels de bureau, des ordinateurs, des téléviseurs). Aujourd'hui, on apprend que la principale richesse du développeur, les licences de ses jeux, vont à leur tour être proposées aux enchères.
Des investisseurs (plutôt des studios de développement de jeux) pourront s'offrir la licence, le code et les créations graphiques de Reckoning: Kingdoms of Amalur, le RPG solo de 38 Studios, mais aussi de Copernicus, le MMO non achevé du développeur.
On ignore encore si des studios pourront se montrer intéresser et encore moins la valeur réelle des biens immatériels du groupe (les avocats de Rhodes Islands estiment néanmoins que ce patrimoine « peut susciter un réel intérêt »), mais en cas de reprise, les deux projets pourraient être relancés et Copernicus pourrait finalement voir le jour.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Copernicus ?

11 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (16 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen