Guides et bonnes pratiques du crowdfunding

Le financement participatif sollicitant les internautes se développe (1,5 milliards de dollars levés l'année dernière). Le gouvernement soutient cette pratique mais appelle néanmoins à la vigilance et publie deux guides pratiques pour éviter les déconvenues.

Guides et bonnes pratiques du crowdfunding

Le financement participatif (le crowdfunding) par l'intermédiaire de plateformes en ligne comme Ulule ou Kickstarter gagne en popularité. On ne compte plus les jeux (en plus des albums de musiques, des films et autres pièces de théâtre voire des opéras) financés grâce à des appels aux dons auprès des internautes. Souvent plus émotionnelles que réellement financières, les campagnes de financements participatifs peuvent néanmoins s'avérer lourde de conséquences économiques : elles peuvent permettre la réalisation de projets ambitieux et soutenir efficacement une économie, tout comme elles peuvent aussi représenter un risque réel pour les investisseurs dans un contexte juridique encore mal défini (aujourd'hui tout le monde peut en appeler à la générosité des internautes, que le projet soit sérieux ou non, qu'il aboutisse ou non).

Raison pour laquelle le phénomène (en plein croissance et ayant permis la collecte de plus d'un milliard et demi de dollars l'année dernière) intéresse aussi la sphère politique. Tant pour soutenir ce mode de financements jugé « précieux » et en « favoriser dès maintenant le développement » que pour protéger les éventuels investisseurs amateurs, l'Autorité des marchés financiers (l'AMF) et le gouvernement (sous l'impulsion du président de la République qui l'avait annoncé dans le cadre des Assises de l'entreprenariat fin avril dernier) viennent de publier deux guides pratiques, très pédagogiques, visant à orienter les différents acteurs du crowdfunding.
Les internautes financeurs y trouveront d'abord un récapitulatif des bonnes pratiques et des comportements prudents à adopter pour éviter les déconvenues quand les porteurs de projets et organisateurs de campagnes participatives de levées de fonds pourront s'appuyer sur un guide posant le cadre juridique de la pratique.
Une source d'informations et de documentations efficace, qui appelle à la vigilance tout en encourageant une pratique susceptible de porter des fruits très concrets. Avis aux curieux.

Réactions (10)


  • En chargement...