Du jeu social en attendant les prochaines consoles

Les jeux d'envergure sur console de Square-Enix (comme FF XIV) ne se rentabilisent qu'après deux à trois ans. Entre temps, le développeur se tourne vers les jeux sociaux moins chers et moins risqués pour assurer sa rentabilité.

Du jeu social en attendant les prochaines consoles

Comme nombre de développeurs et exploitants (notamment au Japon), Square-Enix investit largement le marché, en pleine croissance, du jeu mobile (avec des titres vendus souvent très chers au regard de la concurrence). Pour autant, selon le CEO Yoichi Wada, cette stratégie se révèle plus une nécessité qu'un réel choix vidéo ludique de la part du groupe japonais.

Avec le premier lancement raté de Final Fantasy XIV (manifestement un gouffre financier, puisque le MMO a fait l'objet d'un redéveloppement complet, sans pour autant collecter d'abonnements pendant de nombreux mois), Yoichi Wada estime que Square-Enix rentabilisera ses titres sur console en environ trois ans avec l'émergence de la prochaine génération de consoles (relançant l'intégralité du secteur après une période de baisse). La refonte de Final Fantasy XIV, A Realm Reborn, « ne sera pas rentable pas avant plusieurs années » et le studio japonais entend assurer son chiffre d'affaires, notamment grâce au jeu social et mobile (développé à bas coût et présentant un niveau de risque peu élevé).

« En matière de jeu HD, nous avons généralement des jeux rentables et des jeux non rentables, produisant, sur l'ensemble, des bénéfices en fin d'année. Et notre division "Jeux sociaux et autres" ne compte que très peu de jeux non rentables ». Si un jeu social « fait un flop, il n'impacte pas les finances du groupe ».

Raison pour laquelle Square-Enix renforce actuellement ses investissements dans ces jeux peu onéreux et accessibles attendant les lancements des titres phares du groupe (Final Fantasy XIV: A Realm Reborn, donc, mais aussi le prochain Tomb Raider) et qu'ils se rentabilisent. À plus long terme, le groupe travaillerait également sur d'autres déclinaisons de ses licences phares, réalisées avec le Luminous Engine (dont on découvre ponctuellement les capacités graphiques).

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Square Enix ?

35 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (43 évaluations)
6,8 / 10 - Bien