Square-Enix annonce Final Fantasy III sur la console Ouya

Si la petite console Ouya a manifestement déjà convaincu les joueurs (ils sont prêts à investir 5,8 millions de dollars dans le projet), elle semble séduire aussi les développeurs. Square-Enix proposerait un portage de Final Fantasy III en attendant plus de contenu à l'avenir.

Square-Enix annonce Final Fantasy III sur la console Ouya

Début juillet, le studio Ouya annonçait le développement d'une petite console de salon, vendue moins de 99 dollars, reposant sur la technologie Android et toute dédiée à l'exploitation de jeux distribués en ligne et au moins partiellement gratuitement (en free-to-play ou proposant une démo).
Il y a encore quelques semaines, on pouvait sans doute s'interroger sur la crédibilité du projet. Mais depuis le début du mois, le studio Ouya a recueilli plus de 5,8 millions de dollars de promesses de financements de la part des joueurs dans le cadre de sa campagne de crowd funding sur Kickstarter (le studio espérait initialement obtenir 950 000 dollars en un mois). Et au-delà de ce financement, on sait bien que la viabilité d'une console dépend des jeux qu'on y trouve et déjà quelques acteurs annoncent des partenariats (OnLive y proposera son service de cloud gaming, ThreeGates voudrait y lancer son jeu en ligne Legends of Aethereus, Adhesive Games y promet Hawken et on imagine que Minecraft y trouverait aisément sa place).

Manifestement, le consolier peut aussi compter sur certains poids lourds de l'industrie vidéo ludique puisque si l'on en croit Square Portal, le studio Square Enix projetterait d'accompagner le lancement de la Ouya, en mars 2013, en y proposant un portage de Final Fantasy III (intégrant une démo gratuite pour s'adapter à la philosophie de la console) et promettant déjà « plus de contenu à l'avenir » sur la petite console. À l'évidence, elle parvient à convaincre joueurs comme développeurs.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Square Enix ?

35 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (43 évaluations)
6,8 / 10 - Bien