SDCC 2012 - Marvel Heroes, un Diablo avec des super héros

Dans le cadre de la Comic Con de San Diego, la démo jouable de Marvel Heroes dévoile son gameplay : on découvre un RPG d'action massivement multijoueur, dans lequel David Brevik reprend les codes qu'ils avaient imaginés pour Diablo.

Comme chaque année, les éditions Marvel sont largement présentes à la Comic-Con de San Diego (et sur tous les fronts, de l'édition papier de Comics aux jeux vidéo en passant par le cinéma). À l'occasion du salon américain de la « culture geek », David Brevik (après avoir été le papa des premiers Diablo chez Blizzard) détaille aujourd'hui le gameplay de son MMORPG free-to-play Marvel Heroes dans les colonnes de Gamespot.

SDCC 2012 - Marvel Heroes, un Diablo avec des super héros
m1.jpg

On retient notamment que la démo jouable permet pour l'instant d'incarner quatre héros emblématiques, Hulk, Iron Man, la Sorcière rouge et Wolverine.
On le sait, le jeu se veut un RPG d'action (et puise notamment son inspiration dans Diablo II). Dans le cadre de sa présentation, David Brevik prend le contrôle de la Sorcière rouge (Scarlet Witch) et débute son périple dans l'école pour mutants du Professeur Xavier, en quête de missions à remplir. On retrouve évidemment les décors célèbres des comics Marvel (notamment le Cerebro du Professeur Xavier), a fortiori quand les missions sont introduites par des séquences cinématiques, façon bande-dessinées (en motions comics).
Dans la démo de la Comic-Con, les mutants sont persécutés, considérés comme des « abominations maléfiques » alors même qu'ils n'aspirent qu'à vivre en paix et en harmonie avec les humains. Le révérend William Striker a néanmoins initié une « croisade de purification » visant à éradiquer les mutants. Il faudra y mettre un termes.
Selon David Brevik, la Mutant Town (l'une des premières régions du jeu) n'est pas une zone instanciée. Tous les joueurs peuvent s'y retrouver, voire s'y affronter puisqu'elle fait aussi office de zone PvP. Le jeu se joue par ailleurs comme un Diablo (un système de clic and point pour se déplacer, des clics gauches et droits pour utiliser les compétences primaires et secondaires, en plus d'aptitudes supplémentaires utilisables au clavier).

m6.png

La zone n'étant pas instanciée, les joueurs pourront ponctuellement être confrontés à des « missions ouvertes » (une sorte de quête publique) invitant tous les joueurs du lieu à s'unir pour remplir un objectif précis (éliminer une Sentinelle gigantesque par exemple). Comme dans tout RPG d'action, les joueurs trouveront de nombreux loots (générés aléatoirement) au gré de leurs combats. Et le jeu intègre par ailleurs un système d'artisanat, articulé autour de la personnalisation des costumes.
Dans la démo, les joueurs peuvent changer de personnages (abandonner la Sorcière Rouge pour Hulk, par exemple), même si dans la version définitive, il faudra achever une mission pour opter pour un autre héros. On découvre quoiqu'il en soit Hulk et sa puissance dévastatrice, qui n'hésite pas à utiliser le décor à son avantage (il pourra se saisir d'une voiture abandonnée pour la projeter sur ses adversaires).
Classiquement, les missions conduisent généralement à affronter un boss (comme Magneto, par exemple, mais David Brevik les dit nombreux) et chacun d'eux abandonnera des objets dont certains permettront au héros de s'approprier certains des pouvoirs du boss vaincu...

On le comprend, ce Marvel Heroes se veut (quasiment) un Diablo free-to-play, reprenant les codes classiques du RPG d'action, mais mettant en scène les héros emblématiques des éditions Marvel. On en ignore encore la date de sortie précise, mais gageons qu'il devrait se révéler un défouloir efficace.

Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Marvel Heroes ?

73 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (96 évaluations | 7 critiques)
6,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Marvel Heroes
(27 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

114 joliens y jouent, 165 y ont joué.