« 38 Studios n'a pas touché un dollar sur les ventes de Kingdoms of Amalur »

Le 7 juin dernier, 38 Studios faisait faillite. Les documents comptables publiés aujourd'hui révèlent qu'une successions d'événements ont précipité la fin du développeur, quand bien même le MMO Copernicus était achevé à 75% en mai dernier.

« 38 Studios n'a pas touché un dollar sur les ventes de Kingdoms of Amalur »

Le 7 juin dernier, 38 Studios (le développeur du jeu de rôle Kingdoms of Amalur ou du MMO avorté Copernicus) était officiellement déclaré en faillite, faute de pouvoir rembourser les emprunts contractés notamment auprès de l'Etat de Rhodes Island.
Aujourd'hui, les détails de la gestion du studio se font jour au fur et à mesure de la publication des documents comptables du studio et on apprend notamment que 38 Studios n'a pas touché un dollar sur les ventes de Kingdoms of Amalurs (malgré son budget de développement de 30 millions de dollars).

Le jeu s'est plutôt bien vendu, écoulant environ 1,3 millions de copies (des chiffres jugés au-delà des espérances d'Electronic Arts, l'éditeur du jeu, mais en deçà de celles de 38 Studios qui espérait vendre deux millions d'exemplaires du titre), mais 38 Studios avait perçu une avance de 28,7 millions de dollars de la part d'Electronic Arts, qui se remboursait sur les ventes (70% du montant des ventes revenait à EA, 38 Studios se contentant du reliquat).
On note tout autant que le studio (vivant manifestement au-delà de ses moyens) était perpétuellement en quête de financements, mais en trouvait (plus ou moins) régulièrement jusqu'à ce que ces difficultés financières soient dévoilées (notamment par les autorités de l'Etat de Rhodes Island). Le studio espérait par exemple vendre sa plateforme Helios et pouvait en tirer 3,75 millions de dollars (le studio FireForge était prêt à l'acheter en mai dernier), avant que l'opération n'avorte. 38 Studios était également en négociation avec des partenaires asiatiques, mais là encore, les discussions ont tourné court lorsque sa situation financière a été révélée.

Dverga

Selon le premier cercle de feu 38 Studios, ces différentes opportunités financières devaient permettre au développeur d'assurer sa survie jusqu'au lancement du Project Copernicus, le projet de MMORPG, dont le studio espérait tirer un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars lors de sa première année d'exploitation (d'autant qu'en mai dernier, 75% du MMO était achevé). Selon William Thomas, directeur des opérations de 38 Studios, « là où [le studio] espérait un effet domino positif, nous avons été entrainé dans un effet domino négatif et les choses se sont mal enchaînées, rien ne s'est ensuite produit comme nous l'avions anticipé quant à nos perspectives de financements, et nous avons été contraint à la faillite ».
Aujourd'hui, 38 Studios est en liquidation judiciaire et laisse plus de 150 millions de dollars de dettes à environ un millier de créanciers (dont les contribuables de l'Etat de Rhodes Island).

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de 38 Studios ?

2 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,2 / 10 - Moyen