Le modèle économique de Dust 514 : « réellement Free to Play »

En juillet 2011, Dust 514 était présenté comme un titre free to play, mais nécessitant une mise de départ. Aujourd'hui, le producteur Brandon Laurino précise le modèle économique du MMOFPS et l'accès à ses milliers de planètes.

Le modèle économique de Dust 514 : « réellement Free to Play »

Le studio CCP Games l'évoquait en juillet 2011, Dust 514 se voulait un titre au modèle économique hybride. Le MMOFPS couplé à EVE Online était présenté comme un jeu free to play (financé par une boutique d'objets virtuels), mais à l'époque, Hilmar Veigar Pétursson conditionnait l'accès au jeu au paiement d'une « mise de départ » (évaluée entre dix et vingt dollars) à dépenser dans la boutique du jeu.

Aujourd'hui, Brandon Laurino (producteur exécutif de Dust 514, interrogé par EuroGamer), revient sensiblement sur cette approche, précisant que le MMOFPS sera distribué « réellement en free to play », c'est-à-dire que les curieux pourront télécharger le jeu puis se connecter aux serveurs gratuitement. Et si la boutique du jeu proposera sans doute des « Starter Pack » à la vente, selon le producteur, elle restera optionnelle et « Dust 514 n'est pas un jeu pay to win » (nécessitant de payer pour acquérir, dans la boutique, un équipement compétitif). Il « sera possible de payer pour acquérir certains objets ou d'investir du temps dans le jeu pour obtenir le même objet ».

Et de préciser le modèle économique du MMOFPS : Dust 514 s'appuie sur des crédits Aurum, la monnaie du jeu, que les joueurs devront acheter via des packs (vendus 1$, 2$, 10$, 20$, 50 ou 100$), mais aussi sur des ISK, la monnaie déjà en vigueur dans EVE Online et susceptible d'être acquise in-game. Et « certains objets » (sans autres détails à ce propos) ne pourront être obtenus que grâce à l'une ou l'autre des monnaies.
Selon le producteur, des centaines d'objets achetables sont déjà conçus (mais tous ne seront pas disponibles immédiatement à la sortie), permettant par exemple de « personnaliser son apparence, de gagner du temps avec des boosters de points de compétence, différentes armes qui ne sont pas forcément plus puissantes mais permettant de personnaliser son apparence ou de jouer différemment, et divers services comme la possibilité de /respect son personnage ».
Et de préciser que la possibilité de débloquer des cartes supplémentaires grâce à la boutique n'est pas à l'ordre du jour : Dust 514 « ne repose pas sur le traditionnel "il y a aura quatre maps au lancement", [le développeur] couvr[e] littéralement un univers entier de planètes, il y a donc des milliers de cartes différentes et elles sont accessibles à quiconque joue » à Dust 514.
À tester sur pièce au cours de « l'été prochain », en free to play donc et sur PS3.

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dust 514 ?

2 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
4,8 / 10 - Moyen

5 joliens y jouent, 11 y ont joué.