John Smedley : « Tous les joueurs pourront jouer où ils veulent »

Mi-janvier dernier, Sony Online signait avec l'Allemand ProSiebenSat afin de lui confier l'exploitation de ses jeux en Europe. Suite à la fronde des joueurs, le duo lève les restrictions d'IP envisagées.

John Smedley : « Tous les joueurs pourront jouer où ils veulent »

Mi-janvier dernier, le texan Sony Online annonçait avoir signé un accord de partenariat avec le groupe de presse allemand ProSiebenSat.1 selon lequel huit titres du catalogue du premier (parmi lesquels EverQuest II, DC Universe Online, PlanetSide 2 ou EverQuest Next) seraient dorénavant exploités en Europe par le second.
L'annonce de (dé)localisation n'a manifestement pas fait que des heureux parmi les joueurs concernés, qui s'expriment vertement depuis quelques semaines. En vrac, les uns regrettent d'être répartis sur des serveurs séparés alors que joueurs nord-américains et européens étaient habitués à jouer ensemble, les autres doutent des capacités de ProSiebenSat.1 (qui affiche néanmoins un certain répondant : outre ses diverses chaînes de télévisions exploités en Europe, le groupe investit le marché du jeu ne ligne depuis quelques années et s'est déjà offert Burda, l'exploitant du portail Alaplaya) et tous menacent les protagonistes de poursuites, contestant notamment le transfert des données personnelles des joueurs européens à ProSieben, initialement confiées à Sony Online.

Face à la fronde des joueurs, sur les réseaux sociaux, on évoquait déjà l'annulation du partenariat. Aujourd'hui, plus pondéré, Sony Online entend rasséréner les joueurs et John Smedley (CEO du groupe américain) précise sur Twitter que les deux partenaires ont « mis au point un projet permettant à TOUS les joueurs de jouer sur les serveurs de leur choix ». Même discours sur les pages Facebook des jeux concernés : l'accord entre Sony et ProSieben reste d'actualité, mais « les joueurs pourront librement choisir leur serveur, peu importe leur zone de connexion dans le monde ». Plus de détails sont attendus prochainement, mais on subodore que les versions nord-américaines et européennes des titres concernés ne seront pas soumises à restrictions d'IP.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (37 évaluations)
3,2 / 10 - Mauvais