LEGO Universe ferme ses portes aujourd'hui, les raisons d'un échec

Aujourd'hui, LEGO Universe ferme officiellement ses portes. Pour l'occasion, Matt Miller, qu'on connait d'habitude comme game designer et qui s'exprime ici comme simple joueur avec son fils, s'interroge sur les raisons de cet échec.

LEGO Universe ferme ses portes aujourd'hui, les raisons d'un échec

La mort d'un MMO n'est jamais anodine. Les joueurs s'y investissent plus que dans tout autre type de jeu, s'attachent à leur personnage, y font parfois de belles rencontres... Pour autant, en novembre 2011, après une petite année d'exploitation, le groupe LEGO annonçait son intention de fermer définitivement son MMORPG LEGO Universe (développé par feu NetDevil et édité par Gazillion avant que le groupe LEGO ne reprenne le titre à son compte). Et c'est aujourd'hui que les serveurs ferment leurs portes.

Et si l'on a forcément une pensée pour les joueurs, selon Matt Miller (qu'on connait d'habitude comme game designer chez Paragon Studios où il a porté le développement de City of Heroes, mais qui s'exprime ici sur son blog personnel comme simple joueur féru de jeu de construction avec son fils de huit ans), l'échec du jeu était peut-être prévisible au regard des choix de game design et de monétisation.
Car si LEGO Universe s'appuyait sur un concept séduisant (« sauver l'imagination » et inviter les joueurs à fabriquer leur univers de jeu), pour Matt Miller, trop d'éléments incontournables manquaient.

  • Tout d'abord, au lancement, les joueurs ne pouvaient jouer ensemble en groupe, alors même que c'est en principe un ciment communautaire et que le jeu vendait l'idée de jouer en famille.
  • Ensuite, le jeu n'intégrait pas de réel système de progression (c'est parfois loué pour éviter le grind), mais proposait néanmoins un mécanisme de gain de tokens... en tuant des monstres là où les quêtes n'en rapportaient pas. Le mécanisme restaure donc l'effet « grind » sans pour autant profiter des effets attractifs d'un système de progression.
  • Selon Matt Miller, LEGO Universe affiche enfin un modèle économique peu convaincant. Le choix du modèle Free to Play, qui aurait pu sauver le jeu économiquement, prenait la forme d'une simple démo (très peu de contenu était accessible gratuitement) là où la forme de LEGO Universe (des pièces à accumuler pour fabriquer du contenu) aurait pu s'avérer tout à fait adapté au modèle gratuit (des ventes des pièces spécifiques aux joueurs entreprenant des projets de construction).

Autant d'aspects ayant sans doute contribué à la fin de LEGO Universe, au-delà même de ses qualités intrinsèques ou de ses concepts « sur le papier ». Dès lors, si l'on regrette toujours la disparition d'un MMO, peut-être peut-on néanmoins voir dans cette fermeture quelques leçons pour l'avenir.

Réactions (26)


  • En chargement...

Que pensez-vous de LEGO Universe ?

29 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (42 évaluations | 1 critique)
4,8 / 10 - Moyen