SWTOR, six ans de développement et 200 millions de budget

Lancé il y a un mois, Star Wars The Old Republic est présenté par le LA Times comme l'un des projets de jeu vidéo les plus ambitieux, et fait aussi figure de pari économique fort de ses 200 millions de dollars de budget.

SWTOR, six ans de développement et 200 millions de budget

Il y a à peine plus d'un mois, les serveurs de Star Wars The Old Republic ouvraient officiellement leurs portes en Occident, accueillant des cohortes de Jedis et autres Seigneurs Siths prêts à revivre la saga de la Guerre des Etoiles.
Et bien qu'encore jeune, le MMORPG de Bioware est significatif à plus d'un titre. On le sait, le jeu fait notamment le pari d'un gameplay très narratif (plongeant le joueur au coeur d'une trame épique très scénarisée), original dans l'univers du jeu massivement multijoueur, qui fait dire à Rich Vogel dans les colonnes du LA Times que le développeur a « voulu faire aux autres jeux vidéo que ce que le cinéma parlant à fait aux films muets ».
Mais au-delà de ses choix de gameplay, Star Wars The Old Republic est aussi un pari économique - pour Electronic Arts (SWTOR est le projet le plus cher de son histoire), mais aussi pour toute l'industrie du MMORPG. Et selon le LA Times qui publie un post mortem du lancement du MMORPG après avoir visité les locaux du développeur, sur un plan économique, le jeu de Bioware « pourrait être l'une des plus grosses productions de produits culturels de l'histoire ».

« Plus de 800 personnes sur quatre continents ont consacré six ans et presque 200 millions de dollars de dollars à sa réalisation. Une histoire de 1600 heures, et des centaines d'heures supplémentaires encore à écrire. Presque 1000 comédiens ayant enregistré les dialogues de 4000 personnages en trois langues. Et un scénario si énorme que les auteurs ont rempli une « Bible » de quelque 1000 pages compilant les détails d'un univers [le BioWiki, une « bibliothèque numérique remplie par l'auteur Daniel Erickson et son équipe de 16 scribes »].
Ce n'est pas un film ou une série télévisée. C'est Star Wars The Old Republic, le jeu vidéo le plus cher, le plus ambitieux et le plus risqué jamais produit. »
ss04_800x450.jpg

Dans les 5500 mètres-carrés des bureaux d'Austin de Bioware, quelques « 400 designers, programmeurs, auteurs et artistes se sont immergés dans l'univers Star Wars ». « Les éléments artistiques ont été réalisés en Russie, en Estonie et en Chine. La motion capture faite à Los Angeles et Vancouver au Canada, les voix enregistrées à New York, Londres et Paris, en anglais, français et allemand. L'assurance qualité et les tests ont été conduits en Roumanie, en Argentine et en Inde alors que les opérations techniques sont gérées depuis la Virginie et le service client en Irlande. Et une ligne aérienne régulière transporte les employés entre Austin et le siège d'Electronic Arts à Redwood Shores en Californie ». Un barnum colossal à coordonner, qui selon Greg Zeschuk, cofondateur de Bioware, équivalait « à apprendre le ballet à un éléphant ».

L'avenir dira si le pari économique est ou non gagnant, mais après avoir vu le cours de l'action Electronic Arts légèrement baisser ces derniers jours (passée d'un peu plus de 21 dollars à un peu moins de 18 dollars en un mois), les analystes financiers se disent aujourd'hui plutôt confiants au regard des ventes de boîtes et considèrent qu'environ 800 000 abonnés pourraient être recensés fin mars prochain, à la clôture de l'année fiscale du groupe. Plus concrètement, le 1er février prochain, Electronic Arts publiera ses comptes du dernier trimestre 2011. Ils seront sans doute l'occasion d'un premier bilan économique.

Réactions (471)


Que pensez-vous de Bioware ?

8 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen