Le jeu social en perte de vitesse ?

Très rapidement, les jeux sociaux (distribués notamment sur Facebook) ont su séduire des millions de joueurs. Ces jeux sociaux semblent néanmoins avoir connu leur pic de popularité et voient aujourd'hui leur population de joueurs décliner.

Logo de Mafia Wars 2

Si le jeu social, ces jeux en ligne exploités sur les réseaux sociaux (Facebook en tête), semble avoir attiré très massivement les joueurs (fédérant parfois plusieurs dizaines de millions de joueurs chaque jour et souvent très vite après leur lancement) et donc les exploitants de jeux en ligne, d'aucuns s'interrogent aujourd'hui sur la pérennité du genre.

À l'heure où Zynga, le géant du jeu social qui signe notamment FarmVille et ses déclinaisons, prépare son entrée en bourse (on parle d'une valorisation en milliard de dollars), l'analyste Doug Creutz de Cowen and Company s'étonne des piètres performances (toutes relatives) des derniers titres du studio - qui a perdu quelque 700 000 joueurs quotidiens en cinq semaines (mais peut toujours compter sur 46,9 millions d'entre eux).

Trois des cinq derniers jeux lancés [par Zynga] (Empires & Allies, Pioneer Trail, et Adventure World) ont connu une baisse de plus de 40% de leur DAU [nombre de joueurs se connectant quotidiennement sur le jeu] tout juste après le pic du lancement, alors que Mafia Wars 2, lancé il y a deux semaines, montre déjà des signes de déclin [le jeu a enregistré son record de connectés huit jours après son lancement et perd des joueurs depuis]. Nous pensons que les pertes d'utilisateurs de Zynga - qui est un problème vieux de deux ans - pourrait poser des difficultés quant à sa possible introduction en bourse en novembre.

Le seul exemple de Zynga ne suffit évidemment pas à faire une tendance significative, mais Cowen and Company constate une baisse similaire chez Electronic Arts, considéré comme le concurrent le plus solide de Zynga, qui a perdu 3,5 millions de joueurs sur la même période (il lui en reste néanmoins 14,6 millions), depuis que The Sims Social ne fait plus recette (le jeu était annoncé en août dernier lors de la Gamescom et lancé dans la foulée).

S'il est sans doute trop tôt pour tirer la moindre conclusion (le déclin peut notamment s'expliquer par une concurrence accrue), le jeu social semble néanmoins confronté à ses propres limites et peine manifestement à se renouveler et attirer de nouveaux de joueurs. En attendant d'examiner les chiffres sur des périodes plus longues, les indicateurs tendent peut-être à conforter l'opinion de ceux affirmant que le jeux social n'est pas armé pour supplanter les « vrais » jeux en ligne, reposant sur un « vrais » gameplay.

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Zynga ?

2 aiment, 52 pas.
Note moyenne : (54 évaluations)
1,0 / 10 - Nul