SOE ferme temporairement sa plateforme Station.com

Après le piratage du PlayStation Network, Sony Online annonce la fermeture de sa plateforme Station.com, permettant d'accéder

On l'a forcément noté, depuis le 20 avril dernier, Sony fait face aux nombreuses conséquences du piratage du PlayStation Network, sa plateforme de jeux en ligne dédiée à la PS3 (notamment le vol des données personnelles, voire bancaires, de millions de ses utilisateurs). Alors que la maison mère annonçait hier la réouverture progressive de ses services de jeu en ligne, Sony Online Entertainment (la branche « online » du groupe, en charge du développement et de l'exploitation des MMO estampillés Sony) annonce aujourd'hui la fermeture temporaire de sa plateforme Station.com, servant à télécharger, voire à accéder à ses MMO (notamment EverQuest II, DC Universe Online ou encore Free Realms).

« Nous devons fermer temporairement le service SOE. Dans le cadre de nos enquêtes sur l'intrusion dans nos systèmes, nous avons découvert un problème nous inquiétant suffisamment pour désactiver immédiatement notre plateforme. Nous développerons de plus amples informations plus tard dans la journée. »

Pour mémoire et même si les deux structures sont localisées à San Diego, Linda Carson, directrice de communauté chez SOE, annonçait le 27 avril dernier que les bases de données de SOE n'étaient pas impactées par l'intrusion perpétrée dans les serveurs du PlayStation Network (sous entendant que les données personnelles des joueurs des MMO de SOE n'avaient pas à s'inquiéter). La plateforme Station.com servant aussi à assurer les (micro) transactions des joueurs utilisant la boutique de MMO de SOE, gageons que l'exploitant ne tardera pas à communiquer rapidement et précisément le risque ayant motivé la fermeture précipitée de ses services. D'ici là, la plateforme (et l'ensemble des MMO associés) reste inaccessible.

Réactions (32)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
3,4 / 10 - Mauvais