NCsoft poursuivi par un joueur dépendant

Craig Smallwood, joueur compulsif de Lineage II entre 2004 et 2009, engage des poursuites contre NCsoft, reprochant au studio coréen le manque d'informations quant aux risques d'addiction aux MMO.
NCsoft poursuivi par un joueur dépendant

L'addiction et la dépendance aux MMORPG des sujets d'études récurrents que ce soit dans les universités ou les médias. La thématique fait maintenant son entrée dans les tribunaux américains.

Le juge Alan Kay de la juridiction américaine d'Hawai vient en effet d'accepter d'entendre (partiellement) la plainte de Craig Smallwood, joueur compulsif de Lineage II entre 2004 et 2009 à hauteur de 20 000 heures de jeu, déposée contre le studio NCsoft. Le joueur affirme avoir souffert d'une addiction telle qu'il était « incapable d'agir de façon autonome et de remplir des activités quotidiennes comme se lever, s'habiller, se laver ou communiquer avec sa famille et ses proches ».
Entre autres griefs (comme des pratiques commerciales ou publicitaires déloyales, ou encore la suspension non justifiée de son compte de jeu - rejetées par le juge), il accuse notamment NCsoft de « négligence coupable » et de « négligence lourde » pour ne pas avoir averti les joueurs des risques de dépendance engendrés par la pratique du MMO. Il estime en effet que « s'il avait été mieux informé, il n'aurait jamais commencé à jouer » et réclame donc des dommages et intérêt en réparation du préjudice subi.

A noter que manifestement, Craig Smallwood n'en est pas à son premier coup d'essai puisqu'il aurait déjà tenté d'engager des poursuites contre NCsoft, rejetées jusqu'à présent. Le juge Alan Kay a néanmoins accepté d'entendre aujourd'hui ses arguments.
De son côté, NCsoft estime que Craig Smallwood n'a « ni les connaissances, ni les informations nécessaires pour apprécier la véracité » des accusations qu'il avance quant aux pratiques du groupe et souligne notamment que « la détresse émotionnelle et les problèmes médicaux » qu'il avance « peuvent être le résultat de conditions préexistantes ». En conséquence, le studio coréen demande à nouveau un classement de l'affaire sans suite.

Réactions (190)


Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen