La Chine, première puissance vidéo ludique mondiale

Avec un développement technologique très rapide, le jeu en ligne chinois devrait représenter un chiffre d’affaire de 7,26 milliards d’euros d’ici 2012.

On le sait, la Chine est l’un des principaux marchés du jeu vidéo en ligne. Aujourd’hui, l’Empire du Milieu compte déjà 69 millions de joueurs sur Internet alors même que seule 27% de la population chinoise est « connectée » (à titre de comparaison, la taux de pénétration d’Internet en Corée ou au Japon atteint les 70%).
Fort d’un développement technologique rapide, la population chinoise a de plus en plus accès aux nouvelles technologies et selon l’institut chinois Analysys International, d’ici 2012, la Chine comptera 230 millions de joueurs en ligne, pour un secteur représentant un chiffre d’affaires de plus de 73 milliards de yuans (environ 7,26 milliards d’euros), progressant de près de 40% par an.

Un développement rapide qui ne va pas sans inquiéter les autorités locales. A en croire le People’s Daily, le ministère chinois de la culture estime qu’il devient « urgent d’instaurer des mécanismes de classification pour les jeux en ligne » en Chine (similaire au système PEGI Online en Europe ou à l’ESRB aux Etats-Unis). Mais pour quel résultat ? Le Ministre de la culture encourage par exemple les opérateurs de jeux en ligne locaux à limiter autant les mariages virtuels entre joueurs que le PvP et à promouvoir les « valeurs socialistes du Parti »...

A ce jour, le marché chinois du jeu en ligne est dominé par les groupes Tencent (spécialisé notamment dans le jeu occasionnel), Shanda (exploitant d’Aion en Chine) et NetEase (exploitant de World of Warcraft China).


  • En chargement...