Bioware, parmi les meilleurs employeurs canadiens

A l’heure où l’actualité se fait l’écho de licenciements et de conditions de travail difficiles, Bioware se distingue en se classant parmi le Top 100 des meilleurs employeurs canadiens.

Insolite. En période de crise et alors que l’actualité est régulièrement marquée par les annonces de licenciements ou de conditions de travail ardues, Bioware se démarque en se classant parmi le « Top 100 des meilleurs employeurs canadiens » en 2010 (le classement se fonde sur des critères comme le lieu ou l’atmosphère de travail, les conditions financières ou de santé des salariés, la durée des congés, etc.).

Le studio d’Alberta, à qui l’on doit Neverwinter Nights ou bientôt Star Wars The Old Republic, se distingue notamment par les primes financières accordées à ses salariés ou le soin porté à leur santé (un petit déjeuné est offert tous les jours aux salariés de Bioware, qui profitent également d’une salle de gym, d’une piscine, d’un spa et des services d’un entraîneur). Les salariés de Bioware peuvent en outre compter sur trois semaines de congés payés par an (sept semaines pour les employés de longue date) et huit semaines de congés maternité intégralement payées aux jeunes mères.
Pour l’anecdote, Bioware est le seul développeur de jeux listé dans le classement. Les conditions de travail chez EA Canada ou Eidos Montréal n’ont pas été jugées suffisamment attractives pour retenir l’attention du jury. Ceux souhaitant travailler dans l’industrie du jeu savent où envoyer leur CV (ou pas).

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bioware ?

8 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen