Fury

Fury


Développeur Auran
Editeur Gamecock Media Group
Distributeur Codemasters

Plateformes Windows
Genres Action, jeu de rôle, fantastique, médiéval

Statut Exploitation interrompue
Bêta fermée Juillet 2007
Sortie 18 octobre 2007
Arrêt 7 août 2008

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans

Extensions Age of the Chosen (2007)
Fury est un CORPG (Jeu de rôle en ligne compétitif). Il mélange des éléments venant des MMO (combat, progression, jeu en équipe) avec d'autres venant des FPS (Action immédiate, rythme rapide).

Présentation modifier

Les joueurs sont les Elus. Les Elus sont d'anciens héros qui ont été choisis pour être rappelés à la vie en raison de leurs faits d'armes.
L'univers a été pratiquement détruit. Les Elus voyagent entre les dimensions pour combattre leurs adversaires et tenter par ce moyen de sauver l'univers. L'histoire du jeu est minimale mais, selon les développeurs, "il n'est pas nécessaire de suivre une histoire pour s'amuser".
Le monde est divisé en sanctuaires et zones de combat. Les sanctuaires sont paisibles et permettent aux joueurs d'acheter et vendre, de s'entraîner, de personnaliser leur avatar, et de discuter avec leurs amis.
Les zones de comabt sont des endroits où les joueurs combattent les ennemis en provenance d'autres royaumes pour gagner du butin, des récompenses et pour progresser.
Les joueurs n'auront qu'un avatar. En effet, ils pourront changer à volonté d'Incarnation. Une Incarnation est un ensemble complet de compétences et d'équipements. Chaque Incarnation peut être enregistrée pour être récupérée plus tard. Un avatar peut avoir jusqu'à 200 Incarnations.
Par le combat, un avatar gagne de l'or, mais aussi des souvenirs. En récupérant des souvenirs, le personnage gagne des compétences et voit son rang progresser. Les combats permettent aussi de gagner de l'équipement.

Systèmes de jeu modifier

- Les joueurs sont des élus qui ont vécu des milliers de combats. Ils passent d'une dimension à l'autre pour combattre leurs ennemis.
- Les joueurs peuvent changer d'équipement et de compétences à volonté (parmi ce qui à est à leur disposition).
- Les personnages progressent principalement par le combat PvP.
- Le combat est rapide et repose sur les décisions du joueur et les tactiques d'équipe.
En plus des duels traditionnels en arènes, Fury intègre plusieurs modes de jeux différents :
- Le mode Vortex, similaire à un "capture the flag" (capture de drapeau) visant à trouver un objet et en prendre possession pour son camp,
- Le mode "Elimination", prenant la forme d'un combat en équipe opposant quatre combattants dans chaque équipe,
- Le mode "Bloodbath" (bain de sang) au cours duquel le combat est libre et où chaque combattant peut s'en prendre à l'ensemble des participants arbitrairement.

Configuration requise modifier

Fury est construit sur Unreal Engine 3. La configuration minimale (à confirmer ultérieurement) sera sans doute la suivante !
- 2,6 GHz
- 1 Go de RAM
- Carte vidéo 5700FX
Configuration recommandée « haute qualité » :
- Processeur : Core Solo, Core Duo, Core 2, Pentium 4 (3GHz+), Pentium D
- Mémoire RAM : 1 Go
- Processeur graphique : ATi x800, nVidia GeForce série 7 ou 8
- Vidéo RAM : 256 Mo
Configuration minimum :
- Processeur : Core Solo, Core Duo, Core 2, Pentium M, Pentium 4 (2GHz+), Pentium D
- Mémoire RAM : 512Mo
- Processeur graphique : ATI 9600, nVidia GeForce 4Ti (excluant les GeForce 5200)
- Vidéo RAM: 128MB

Extensions modifier

Fury: Age of the Chosen

Fury: Age of the Chosen (2007)

Première extension de Fury, « Age of the Chosen » intègre notamment un nouveau mode de jeu dans lequel des équipes de joueurs affrontent des monstres. Les vainqueurs étant les plus meurtriers.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Fury.

Auran
Société, 1995
Développeur
Codemasters
Société, 1986
Distributeur
Gamecock Media Group
Société, 2007
Éditeur

Critiques

Une critique de Fury a été publié.

Le plus long : ça a été le téléchargement de la démo, Le plus d'émerveillement : voir la petite barre bleue d'installation, Le plus d'amusement : la désinstallation. Le jeu plante à la création du personnage. On se reconnecte. - vino179, le 14 novembre 2007

Vidéos

13 vidéos de Fury ont été référencées.

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.