Critiques d'optiray

  • 18 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    34 personnes sur 49 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Pour être franc, quand j'ai appris qu'Elder Scrolls allait sortir Online, en tant que vieux joueur de la série (Arena/Daggerfall/Morrowind/oblivion/Skyrim) j'étais tout fou. D'autant que j'adore les MMORPG.

    Puis comme beaucoup, j'ai été inquiet, ces tests de deux jours ne me disaient rien qui vaille, cela me rappelait la cruelle déception de GW2 (j'ai adoré la progression sur GW2, mais les instances sans aggro et le RVR à la sortie... ). Du coup bien qu'ayant une clé, il a fallu qu'un ami insiste pour que je participe aux deux derniers week-ends de bêta.

    J'avais testé deux heures et je pré-commandais. Je m'entends encore dire : " C'est encore plein de bugs, je sais pas si les instances tiendrons la route, mais j'adore, je m'éclate et au pire après un mois je ne prends pas l'abonnement. "

    J'ai pris l'abonnement...

    Bon mes impressions (sachant que mon main est niveau 30) :

    Graphiquement, il est très beau, en fait c'est même carrément très très très beau. Évidemment si vous sortez de Terra, de la bêta de WildStar ou de WoW cela va vous paraître non pas terne mais moins coloré. C'est un Elder Scrolls.

    La technique derrière je m'en fiche en fait, ce qui m'importe c'est le rendu (qui se soucie de savoir si Van Gogh achetait sa peinture à moitié prix ? Ce qui compte c'est le tableau). Et en terme de rendu, c'est fluide, les jeux de lumières sont superbes, les paysages de même. On a des zones certes peu différenciées, c'est à dire pas à la WoW ou on passait de la jungle au désert sans transition ou presque. Ici au contraire le monde est d'une grande cohérence, les paysages évoluent progressivement. Autre point agréable, on a pas une grande zone avec une capitale au milieu, mais bien une zone avec des villes réparties sur tout le territoire et "réalistes".

    Il est vrai que lors de la bêta, Daggerfall faisait penser a une capitale d'un MMO habituel, c'est à dire remplie de joueurs à plus savoir trouver les vendeurs. Mais depuis le lancement ce n'est plus le cas. A part dans les banques, où là il y a vraiment trop de monde (chaque fois je me dit que quelqu'un à du répandre une rumeur de crash boursier et que tout les Brétons viennent vider leurs comptes) partout ailleurs il y a assez de gens que pour ne pas avoir l'impression de jouer solo, et pas trop non plus (si ce n'est dans certaines cavernes, mais j y reviendrai).

    L'apparence des personnages, on aime ou on n'aime pas, j'ai fait une rougegarde, un nordique barbu et tatoué, un kahjit et une elfe noire qui louche (bon ok, elle je l'ai bien ratée^^). C'est vrai qu'ils sont un peu conventionnels. D'un autre coté, dans TESO un templier en armure ressemble bien à euh... un templier en armure, dans certains jeux un paladin en armure ressemble a une ambulance (avec un gyrophare sur chaque épaule)... Encore une fois question de got. Mais le rendu des armures est très joli.

    Du point de vue du gameplay. Lent ? Vraiment ? Entendons nous bien, le gameplay est agréable, il n'est pas spécialement lent.
    Évidemment, j'ai même lu quelque part que pour bash le gameplay était horrible^. Bash ? Si vous le permettez j'aimerais remettre le gameplay d'ESO dans son contexte.

    J'ai fait prêt de 300 quêtes, je n'en ai pour ainsi dire pas vu une seule de pur bash (et non, pas de quêtes "déguisées"). Au début du jeu, cela parait moins flagrant, mais à partir du niveau 15-20 on commence à voir que les mobs se comportent d'une façon nettement plus "intelligente" que d'habitude dans les MMO. Vous choppez deux corps a corps et un soigneur, et bien non seulement le soigneur soigne ses potes, mais en plus il se casse à distance pendant que les deux autres vont essayer de vous ralentir. La limitation dans vos compétence devient alors intéressante. Vous avez de quoi remplir cinq barres, et vous n'avez droit qu'a dix compétences... à vous de choisir. Vous me direz on veut tout... Dans ce jeu, ils ont été généreux en point de talent, vous avez de quoi ouvrir plein de lignes de compétence, le but n'est pas que tout le monde face tout, mais cela vous permet d'adapter vos barres de sort en fonction de ce que vous partez faire.

    L'artisanat est tout simplement énorme. En fait contrairement à d'habitude à savoir : " je me fous de pex en faisant des quêtes, je fonce en instance, je rush, je chain, je fais 5eme roue du carrosse si il faut, ce qui compte c est de pex et de loot" ici vous pouvez tranquillement faire vos quêtes et aller en instance quand vous en avez l'envie. L'artisanat jusqu'ici en tout cas permet de faire à peu près tout. Bien entendu comme il faut "déconstruire" du bleu, or et. pour avoir les éléments d'amélioration, on ne crache pas sur un joli loot. Ce matin, j'ai réalisé des jambières, je voulais armure lourde avec beaucoup de points d'armure et un bonus de pv. J'avais des trucs d'armure lourde qui ne m'intéressaient pas en vert et en bleu, donc j'ai déconstruit, eu un minimun de bol pour récupérer les gemmes, huiles etc, et je me suis fait des jambières d'armure lourde de mon niveau, que j'ai amélioré en vert, puis en bleu puis enchanté en bonus PV. Bref, il est possible d'équilibrer son équipement et de faire exactement ce qu'on veut (à condition d'y passer du temps, c'est pas non plus l'île aux enfants).

    Les instances (c'était ma grosse inquiétude) , si vous vous attendez à de l'hyper-technique avec de grosses récompenses à la clé, alors jusqu'ici je n'ai rien vu pour vous. La recherche de groupe est moyenne (disons que comme d'habitude si vous êtes un soigneur, vous avez un groupe en deux minutes, si vous êtes DPS... ça peut parfois être long). Une fois en instance, le principe des packs de mobs qui vous pourrissent la vie est de mise. Comme tank, je peux vous dire qu'on sent la différence entre un groupe organisé ou pas. Contrairement à Guild Wars 2, la trinité est là, mais (sauf si je me suis complètement loupé) l'aggro de zone n'existe pas, donc pull, crowd etc... Et comme un archer pas crowd ou tué peut très bien courir loin et se synchro avec le voleur pour faire un combo goudron au sol et flèches enflammée... ça peut faire mal. Coté boss, rien de transcendant (jusqu'ici).

    Le RVR, je ne l'ai pas suffisamment testé pour en parler (la zone est énorme, ce qui ne gâche rien il y a du PvE/PvP).

    Un point négatif, alors que l'ensemble des quêtes que j'ai faites étaient traduites correctement en français (tant écrit, que la voix de doublage) , il reste d incompréhensibles coquilles dans les noms des potions.

    Le principal point noir qui me vient sont les joueurs qui se lancent dans ESO comme dans un WoW, qui spamment des questions stupides sur une quête, qui veulent à tout prix obtenir le prix Nobel du joueur de jeu vidéo en zappant 99 % du contenu pour arriver vite au HL (avec les habituels plaintes sur le contenu par la suite). Heureusement les canaux sont réglables. Par contre c'est regrettable, mais il y a effectivement des pendards qui restent agglutinés pour la réapparition d'un mini boss et qui gâchent le plaisir du joueur lambda (tout cela pour au final ne même pas looter beaucoup plus que moi et donc re plainte à venir, mais mon chan est coupé). Pour l'instant des rusher fou en instance, je n'en ai eu qu'un seul (mais heureusement je suis tank, celui qui rush sans prévenir c'est bête mais j'oublie d'aggro, je me fait vieux).

    Maintenant, dire que je suis objectif, non. Je l'avoue, je suis sous le charme. C'est la première fois que je dit " allez je continue encore vingt minutes, je veux voir la fin de la quête" et non pas " allez je continue vingt minutes je vais prendre mon niveau".

    Est-ce qu'il tiendra ses promeses HL ? Je n'en sais rien, qui peut le dire ? Mais pour moi il vaut le détour. Et j’espère qu'il va continuer à me charmer longtemps. Sous ses dehors classiques, il ammène un grand vent de fraicheur au joueur blasé que je suis trop souvent.
    Publié le 18 avril 2014 à 04:02, modifié le 18 avril 2014 à 04:08
    34 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques