Critiques d'Aurelienbis

  • 15 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    7 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Neverwinter est extrêmement pauvre au niveau des graphismes et du contenu (une ville minable et quelques zones à explorer, où est passé D&D ? ). Certes le jeu est en bêta, c'est l'argument balancé à outrance par les devs. Le seul souci, c'est qu'étrangement, le cash shop lui, ne l'est pas en bêta. Il est même totalement fonctionnel et fort bien achalandé qui plus est.

    L'optique Pay to Win prise par le jeu est clairement assumée sans le moindre complexe. Au final, c'est bien ça qui me gène le plus. Le cash shop regorge d'objets complètement fumés : pierres d'enchantement, slot pour compagnons supplémentaires (là ils ont été forts, ils ont divisés les compagnons entre actifs et inactifs, histoire de pouvoir ratisser un peu plus large). Une tonne de montures différentes et j'en passe. Inutile aussi d'évoquer le coup des diamants astraux qui n'est autre que de la poudre aux yeux pour les joueurs. Les prix en diamants astraux sont délirants (plus de 100 000 pour certains objets) et ils servent de monnaie d'échange pour les ZEN (monnaie cash shop). Facile de savoir que le taux de change sera des plus prohibitifs.

    A côté de ça, le jeu est plus que sommaire mais impossible de juger vu que c'est la bêta et donc ce n'est pas représentatif du contenu final. Par contre vous pouvez acheter tout de suite un super pack de héros fondateur pour 180 euros (vaseline non comprise).

    Bref ce jeu a de gros relents nauséabonds, tout comme les pratiques commerciales et la moralité de la compagnie qui le publie.
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 20 janv. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    Un jeu époustouflant, tant de par la liberté qu'il offre au niveau des déplacements que par ses graphismes.
    Il faut également saluer les innovations par rapport aux FPS classiques tels que le système de crafting du matériel, les quêtes annexes ou la chasse.
    L'équipement est varié et tous les styles de jeu se plairont à dégommer du pirate.

    En revanche, la quête principale méritait d'être plus poussée : les personnages sont trop peu exploités et l'histoire dans son ensemble est trop courte (comptez moins de 20 heures en mode difficile).
    Un mode difficile, d'ailleurs, qui reste trop facile. On peut saluer l'IA qui fait mieux que le médiocre Hitman, mais reste toutefois largement en deçà des Metal Gear.
    La capture des camps ou des tours est trop répétitive. Une lacune que comble en partie les quêtes venant après leur capture. Nous aurions tout de même aimé un peu d'originalité ça et là dans les combats.
    Les bugs sont pratiquement absents en solo, mais ne vous aventurez pas du coté du multi : catastrophique. Far Cry rejoint la lignée des jeux récents qui sont sortis sans être achevés (pour le multi tout du moins).

    Pour conclure, un solo globalement bon, et un multi qui semble voué à disparaître, sauf mise à jour conséquente de la part d'Ubisoft.
    Publié le 20 janv. 2013 à 17:45, modifié le 20 janv. 2013 à 17:48
  • 17 déc. 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    0 personne sur 5 a trouvé cette critique utile.
    J'étais dans la situation dans laquelle certains d'entre nous sont assez régulièrement, celle qui est de vouloir découvrir de nouveaux jeux.
    Je me suis donc lancé dans l'aventure City of Heroes/Villains.
    Avant toute chose, je tiens à dire que mon expérience de jeu n'est que de quelques heures et ne peut par conséquent traiter du jeu dans son ensemble.

    Voici mon ressenti :
    Le jeu fonctionne comme pour Guild Wars, c'est à dire qu'il télécharge le contenu au fur et à mesure. Sauf que pour CoH, ça ne marche pas. Même en donnant toutes les autorisations possibles et imaginables, ça ne marche pas. Il faut installer le jeu dans son intégralité depuis le NCsoft Launcher (repair, consistency check).

    Fort des ces 3 heures à télécharger le jeu, je me lance dans le test.
    La première chose qui me frappe est l'ergonomie. Je crois n'avoir jamais vu de jeu moins instinctif que celui-ci. Le style dans son ensemble est simplement une insulte à l'art, les fonctionnalités éparses sont introuvables et mal regroupées, le chat est confus et la barre de compétences, petite. Mais admettons qu'on s'y habitue.

    Je crée mon personnage, ceci est assez divertissant. Il existe de multiples possibilités, les plus sympathiques étant payantes bien entendu. Soit, mon personnage sera basique. Le didacticiel est insuffisant. Nous voyons juste les déplacements et le combat. Le fait est que je n'ai toujours rien compris sur le fonctionnement du monde, les instances ou que sais-je.

    Je me balade, complètement perdu, en tombant sur des vilains par ci par là. Bon. C'est fini ? Non, une fois que j'ai trouvé le bouton affichant les quêtes (je l'ai dit, l'ergonomie est une horreur) je me rends vers un contact. Je dois lui parler. Je clique dessus, rien ne se passe. Bug. Je demande un renseignement aux joueurs présents. Rien. Au bout de 5 minutes on me dit que je fais chier.

    Et je ne parle pas des graphismes et animations qui manquent sérieusement d'interactions.

    Donc pour résumer : Graphiquement moche, ergonomie inacceptable, sensation d'être complètement perdu, communauté francophone sans intérêt et bugs.

    "Passez votre chemin, y'a rien à voir. "
    Publié le 17 déc. 2011 à 15:16, modifié le 17 déc. 2011 à 15:18
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques