Une suite ? Non. Un bon jeu ? Certainement.

9/10
J'ai un peu joué à Guild Wars 2, je suis actuellement niveau 46. Je commenterais donc le jeu sur son contenu PVE, essentiellement. Et je mettrais à jour cet avis une fois le niveau max atteint et pas mal de PVP fait. Pourquoi donner un avis. Parce que je pense avoir une image solide et objective du jeu.

La petite histoire drôle, c'est que je n'ai pu jouer à Guild Wars 2 que 15 jours après l'achat suite à un problème d'identifiants, qui est malheureusement tombé en plein pendant la période où le jeu a rencontré des hackers. J'étais un poil sur les nerfs (j'étais surtout furax). Donc inutile de dire que j'appréhendais le jeu avec mécontentement, et qu'il avait intérêt à être digne de ce nom.

Guild Wars 2, digne successeur de Guild Wars 1 ? Question sur le bout des lèvres d'à peu près tout le monde. Que non. Guild Wars 2 n'est pas digne d'être le successeur de Guild Wars 1. Et vous savez pourquoi ? Parce que Guild Wars 2 est un autre jeu qui a peu de points communs avec Guild Wars 1, sinon l'histoire et quelques vagues mécaniques de jeu. Ce n'est pas un successeur, c'est une version différente de la licence.

Profitez bien, c'est la dernière fois que j'évoque Guild Wars 1 car il n'a pas à être mentionné pour juger l'opus suivant, trop d'écart. N'en déplaise aux aigris mettant de sales notes parce qu'ils n'auraient aimé qu'un gros copié-collé de leur adoré GW1. Messieurs, dehors. Ici nous sommes ailleurs.

Alors non, je ne suis pas ici pour dire simplement ils ont torts. Je suis ici pour dire ils ont torts parce que… !

Création de l'avatar/Personnalisation : Guild Wars 2 offre un système de créations d'avatars abouti. Certes moins qu'un Aion ou un PSO2 (hum) , mais fonctionnel et créant des avatars sans bugs d'affichage incongrus. On peut regretter un manque de diversité chez certaines races (les coupes de cheveux des Asura... , mais globalement on arrivera sans problème à créer nôtre bonhomme selon nos espérances. Une fois faite, la personnalisation de l'apparence se jouera sur vos vêtements/armures via deux aspects : la couleur et le skin. Le système de couleur est un coup de génie : les “pots” de teintures sont des consommables... permanents. Une fois utilisé, vous pouvez utiliser la couleur en question à volonté, elle est débloquée. Et il y a une tonnes de teintures différentes, avec même des grades de raretés (et le noir super cher, pour changer ! ). Quant à l'apparence, un petit copier-coller sur Aion : des objets permettent de “transposer” l'apparence d'une armure sur une autre, dont vous ne conservez que les stats (ces transmutteurs sont très simples à obtenir, fort heureusement).

Histoire : Mon coup de coeur. Le nombre de MMO auquel j'ai joué ne se comptent plus sur les doigts de mains et de pieds d'une demi douzaine de personnes. Le nombre de MMO dont j'ai accordé un quelconque intérêt à l'histoire ne se compterait même pas sur une main.
Le système d'histoire de Guild Wars, c'est un peu un livre dont vous êtes le héro croisé Visual Novel. Tout le monde a un tronc commun. Les subtilités de l'histoire cependant viennent de vos choix et de votre pseudo histoire personnelle. Alors non ne rêvez pas, vous n'écrirez pas l'histoire de votre personnage de A à Z. Cependant de nombreux choix sont à faire. Assez pour avoir du mal à trouver quelqu'un qui aurait la même histoire que vous. Personnellement, je n'ai eu strictement aucun mal à m'intégrer à mon personnage, un “petit” Charr robuste et loyal croisé clé de 40 et explosions à foison.

Gameplay : Déroutant, c'est le mot. Le système de gameplay de Guild Wars 2 est très cadré, voire minimal. Vos actions se limitent aux actions contextuelles, à très exactement 9 sorts (dont l'auto-attack) , et aux déplacements normaux (dont sauts et esquives). Certains détesteront ce manque de liberté. Moi, j'adore. C'est une partie vitale du système de personnalisation du style de jeu, qui vous permet de nombreux choix possibles pour des limitations communes à tous. Pas de débordements, de potions à foison, d'effets sortis de nulle part. On peut aussi compter sur des interactions agréables, souvent basées sur deux sorts de deux classes différentes. Le plus classique, c'est le mur de feu de l'ingénieur et le rôdeur juste derrière ! Ajoutez à cela (sauf pour l'ingénieur et l'élémentaliste, si je ne m'abuse) un système de switch d'armes très réactif mais limité dans les temps de rechargement. Notez également que toutes les classes sont polyvalentes.

Personnalisation de style de jeu : C'est la giga fête ! Au programme :
- Quatre sorts à choisir selon une banque de sorts assez épaisse (dont un élite). Et les 4 autres, hormis l'auto attaque ? C'est votre arme qui le définira ! Si si. En fait, chaque arme dispose de 5 sorts qui lui sont propres et qui dépendent aussi de vôtre classe. L'équilibre est bien fait. Par exemple, un guerrier n'a pas un nombre incroyable de sorts, mais une variété d'armes impressionnante, et deux sets à choisir parmi elles.
- Des aptitudes. Une aptitude vous donne des points de stats sur deux caractéristiques, ainsi qu'un effet à 5, 15 et 25 points et un gros effet à 10, 20 et 30 points dépensés dans la même aptitude. Petit exemple concret : J'aime être polyvalent et surtout être une source notable d'ennui. Lorsque j'ai commencé mon ingénieur, la premier chose qui m'est venu à l'esprit c'est “Tourelle ! Tourelle ! Tourelle”. Je ne suis pas déçu c'est sûr. Je me suis aussi dis ouais, mais bon si je meurs trop vite, c'est pas la joie, toussa. Je mets donc 10 points d'aptitude dans la robustesse, ce qui me permets de débloquer selon mon propre choix ma première aptitude de 10 points : “Vos tourelles prennent 30 % de dégats en moins”. Tout bénef pour mon style de jeu.
- Des armes très variables, des armures avec de nombreux choix de stats, des runes (en set, parfois).

PVE/Contenu : C'est frais, ça change. J'adore le concept de l'exploration plutôt bien récompensée : trouver des lieux, sauter habilement pour voir des panoramas, faire des quêtes, etc. Les zones sont belles, de beaux paysages diversifiés. Les fanas de l'exploration sont chez eux, c'est certain. Et les plus acharnés ? Même topo ! Les donjons sont là pour vous. Source d'argent incommensurable, ils permettront aux hardcore gamer de progresser vite autant monétairement qu'en niveau. Les donjons sont (volontairement prévus ? ) aptes à faire augmenter votre personnage bien plus vite que la route normale qui consiste à suivre vôtre histoire ou explorer. Donc que vous soyiez là pour être vite apte à faire du PVP ou pour jouer une vraie histoire comme un jeu de console, vous y trouverez vôtre compte car Guild Wars 2 est LE jeu qui s'adapte totalement à votre rythme de jeu, et ce, grâce à la réadaptation de niveau. En fait dans une zone ou un donjon votre niveau sera réduit temporairement à cette zone/ce donjon. Exemple : Les catacombes d'ascalon, premier donjon (et pas des moindres) n est prévu pour les niveaux 30. Quelque soit votre niveau et s'il est au dessus de 30, vous entrerez dans le donjon au niveau 30, et les stats qui vont avec. Votre seul bonus par rapport à un vrai niveau 30, c'est votre stuff et aptitudes. Même au niveau 80 vous serez suceptible de mourir dans ce donjon, comme tout les autres. Juste génial. Et comme si ce n'était pas assez, une version difficile de ces donjons, appellé mode Exploration, en rajoutera.

Cash shop : C'est surprenant, mais Guild Wars 2 propose un Cash shop malgré son prix d'achat d'origine. Rassurez-vous, c'est que de l'utilitaire, en aucun cas indispensable.

Aboutissement : quelques bugs par ci par là, mais indéniablement Guild Wars 2 est bien aboutis autant en contenu qu'en finition. Les petits sournois trouveront forcément le détail qui rend trop naze, mais en temps que joueur classique qui a envie de passer un bon moment, je suis très satisfait du jeu.


Conclusion : Guild Wars 2 n'est pas le MMO parfait, mais est suffisamment bien foutu pour mériter le détour. Reprenant toutes les bases plaisantes des autres MMO tout en ajoutant de la saveur sur bien des détails, il est peu problable qu'il vous déplaise à mon de vouloir le finir le plus vite possible, auquel cas vous n'êtes pas le type de joueur ciblé par le jeu, à la fois casual et impliqué.
17 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Guild Wars 2 ?

786 aiment, 234 pas.
Note moyenne : (1098 évaluations | 129 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Guild Wars 2
(631 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1762 joliens y jouent, 2852 y ont joué.