Un MMORPG qui divise

7/10
Bonjour à tous, je viens vous parler d’un jeu qu’on ne présente plus ou très peu. NosTale est un MMORPG coréen de type manga, à l’univers très coloré. Arrivé fin 2007 en France, et malgré de nombreux défauts (détaillés par la suite) , il suscite encore et malgré tout un énorme intérêt au vu du nombre de connectés chaque jour. Alors pourquoi autant d’intérêt pour un jeu à l’aspect aussi basique  ?

Au commencement, il nous est présenté une cinématique à la traduction douteuse et aux phrases peu soutenues ( «  Les ennemis sont ceux qui vont t’arrêter  » , pour ne citer qu’elle) et qui essaie d‘expliquer, en gros, une guerre entre les humais et des chiens ouvriers… Voilà voilà…
Puis vient la création de votre personnage… Amateur de la personnalisation : passez votre chemin  ! En effet : Féminin ou masculin, 2 coupes de cheveux dont 10 couleurs au choix et vous voilà fin prêt à vivre de grandes épopées. Mais ne fuyez pas, laissez vous au moins guider par le tuto. Un tuto qui vous guide d’ailleurs tellement bien que l’on se croirait être un assisté. En résumé, vous êtes un petit aventurier tout plein de bonne volonté qui doit sauver le monde du chaos.

Au level 20, vous devrez choisir une classe définitive (archer, escrimeur ou mage). Vous me direz que 3 classes c’est peu, mais Nostale à intégrer un système très original et unique  ; les cartes SP. Elles s’obtiennent à l’issue de quêtes plus ou moins ardues et offrent 4 sous-classes par classe. Rajouter à cela 3 SP communes à toutes les classes. Elles sont toutes très différentes tant au niveau des skills que de l’apparence. Elles servent principalement à gagner en puissance et à diversifier le gameplay du jeu. De plus, elles peuvent être améliorées, vu d’extérieur cela se caractérise par des ailes allant de la plus petite taille à la plus grande en fonction des améliorations pratiquées.

Nostale à eu le courage d’essayer un scénario qui se veut complexe, mais qui malheureusement s’emmêle vite les pinceaux, si bien qu’en avançant dans le jeu on ne prend même plus la peine de lire les dialogues. Les quêtes peuvent être simplissimes comme elles peuvent être tordues, suite à une traduction faite à l’arrache et peu précise, on se retrouve généralement à mendier de l’aide auprès des autres joueurs ou à consulter les forums. Je me passe de commenter la bande son du jeu qui à le don de vous rendre fou au bout d’une demi heure.

Dans Nostale vous avez la possibilité de crafter tout et n’importe quoi, de la potion jusqu’au stuff en passant par des cristaux en tout genre. Constatons un grand choix d’armures et d’armes ainsi que diverses manières de les améliorer et les rendre uniques. Vous avez à votre disposition un système de familier dénommé nosmates, ainsi qu’un espace à vous (privé ou public selon votre choix) appelé humblement «  mini-pays  » que vous pouvez décorer à votre guise. Dans certains mini-pays les joueurs installent des mini-jeux rigolos demandant un minimum de réflexe avec des gains à la clé. A remarquer ensuite un très grand réseau marchand qui vous permet de vendre vos items tout en jouant (c‘est relativement récent, à l‘époque nous devions placer une mule en magasin). Un concept original de «  titre honorifique  » est ici traduit par la réputation, petite icône à gauche de votre pseudo, changeant de forme et de couleur en fonction de vos faits accomplis, ainsi que la dignité, qui baisse à force de mourir jusqu’à vous pénaliser dans le jeu. Enfin de nombreux évents ont lieu afin de casser la routine. Je ne vous parlerai pas du nosmall (item shop) et de sa répercussion sur le commerce IG car cela prendrait 3 pages.

Passons au détail qui fâche, la population Nostalienne. Soyons réalistes, le style graphique «  kawaii  » attire en surnombre les jeunes kikoo-sms qui rabaissent la mentalité d’un jeu qui pourrait être très convivial. Concrètement, il ne se passe pas une journée sans qu’un débutant vous demande de l’argent ou de le monter en niveau (avec formules de politesse inexistantes). La plupart des HL ne sont guère mieux, hautins et méprisants, autant ne rien avoir à leur demander car au mieux ils vous ignorent, au pire ils vous envoient balader. (Etant passée lentement de BL à HL, j‘ai eu le temps de comprendre ma douleur). Et pour finir, de nombreux clash entre joueurs, ainsi que des «  screen  ! » écrit à tout va (traduction  ; «  Je fais un screenshot suite à ton comportement indécent.   » ). Bien heureusement, en faisant le tri, on s’y fait tout de même des amis de valeur.

D’un point de vue plus objectif, passons (rapidement) en revue le côté PvE et PvP de nostale.
En effet niveau PvE, à chaque level atteint vous devez réussir un mini-donjon à compte à rebours, appelé Espace-temps. Entre chaque espace-temps vous êtes condamné à l’habituel bash de monstres. Entre chaque level et afin de ne pas vous ennuyer, vous pouvez faire des activités en groupe, tels que des raids (une équipe de 15 joueurs balancée dans une zone spécifique pour tuer des monstres, activer des leviers et tuer un boss) des combats instantanés (15 min dans une mini map à survivre et à tuer des vagues de monstres en plus du boss final) , des espaces temps cachés etc. Autre particularité, vous n’avez accès à certaines maps et activités que lorsque vous êtes intégrés à une guilde, appelée ici «  Famille  » qui vous est quasi indispensable pour monter de niveau à partir du level 60, au cas contraire armez vous de patience et tuez du monstre à la chaine.

Au niveau PvP là aussi vous êtes servis  : Arène de combat, potion de combat, acte entier dédié quasiment qu’au PvP, l’ice break et la bataille de l’arc-en-ciel (pardonnez moi le peu de détail, le côté PvP du jeu ne m‘a jamais vraiment attirer).

En conclusion, Nostale comporte beaucoup de défauts techniques mais aussi ce petit quelque chose qui le rend clairement addictif et qui le différencie des autres F2P actuels. On aime ou on n’aime pas, mais on ne peut pas y être indifférent. Malgré son jeune public impulsif, Nostale est un jeu vivant et attachant, il y a toujours quelque chose à faire, toujours quelqu’un avec qui discuter et toujours une activité en cours à laquelle se greffer. Bref on ne s’ennuie jamais et c’est le principal.

En vous remerciant d’avoir subi mon pavé ^^
10 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de NosTale ?

107 aiment, 24 pas.
Note moyenne : (151 évaluations | 29 critiques)
4,6 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de NosTale
(55 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

128 joliens y jouent, 368 y ont joué.