De l'heroic-fantasy à la Tim Burton...

8/10
Attention, Inc GroPavé à destination de ceux qui veulent en savoir plus !

Lundi matin (l'empereur, sa fem... oui bon ça va ! ) , je découvre avec une certaine circonspection qu'il y a un nouveau venu dans le panier de crabe des MMO. Les chroniques de Spellborn sortent et je n'en avais jamais entendu parler ! Après m'être repenti pendant 27 secondes, je décide de me rencarder un peu sur la bête.

Premières infos, on parle d'un système de combat dynamique, de "deck" (pour un ancien joueur de CCG depuis la beta Magic, ça sonne plutôt bien à l'oreille) , de personnalisation d'avatar avancé (ayant joué à CoH ça me manque, surtout après WAR -_-) , de rêve, d'ambiance particulière, etc... etc...

En plus, le jeu est gratuit jusqu'au level 7 ! Au diable l'avarice allons tester cette petite merveille...

Je download le client (un peu plus de 3 Go) , aucun problème. ça fait plaisir, surtout après avoir mis 3 jours avec celui d'everquest2... Bref. Hier soir, je lance le jeu pour la première fois, je double clique sur l'icône...
...
...
... Tient il a planté ? Déjà ? ! Ha non, ayé c'est parti ! Il est sacrément long à se lancer pépère !


Ok, dès les premières secondes on comprend le côté "rêve" du titre. La musique est planante et on pourrait la mettre en fond sonore pour du Taï Chi que ça passerait nickel ! De plus on a l'impression que les fonds d'écrans viennent tout droit d'un générateur de fractales !


Premier choix, le serveur. 2 français, un pvp et un pve. A ce niveau, je n'ai aucune espèce d'idée sur la différence entre les 2. Il apparaîtra après recherche sur le oueb que le pvp autorise le fight entre "maison" et le pve non... Comme si je savais ce que ça voulait dire, pas grave, j'essayerai les 2.


Alors, on y go, d'abord, choisir son archétype. 3 choix possibles (apparemment il aime bien le "3" Spellborn, car chaque archétype est ensuite décomposé en 3 spécialisations à partir du niveau 5) , les descriptions sont claires quoiqu'un peu "froide" esthétiquement par rapport au reste, mais c'est un détail (quoique n'oubliez jamais : L'Univers est dans les détails ! ). Bon, je me prend un incantateur parce que faut pas déconner, et que j'ai envie d'avoir pleins d'effet jolis et kikoo autour de moi. Et pis je testerai les guerriers et les roublards après comme tout bon rerolleur qui se respecte.


Ensuite, choix de la race... Ok, alors y a les humains... oO ! Et euh... Ah ouais ! Ils ont pas misé sur le réalisme en faisant le jeu ! Là, on le comprend direct ! Et c'est pas plus mal si le reste est cohérent selon moi (je joue pas à un jeu d'heroic-fantasy pour être dans le "réalisme"). Bon ok, voyons les autres races... Hum... Daevis, oui pas mal, mi-humain, mi-demon, voyons les autres... ... ... ... ... . . euh... ... ... ... ... . Bein d'où qu'elles sont les autres ? ! oO

Bon, d'accord, il n'y a que 2 races jouables pour l'heure. Sur le coup ça fait tout drôle, puis finalement on se rend compte que ce n'est pas bien grave. Les humains étant si différents en fonction de leur carrure qu'au final il y a un petit peu de choix quand même. Mais vous avez intérêt à aimer le style de la charte graphique (mais c'est pareil pour tous les jeux, non ? ).


Donc, allons pour la personnalisation. Là je commence par être un peu déçu, déjà qu'il n'y a que deux races, et en plus les possibilités de modification sont quand même légères... Mais c'est après que j'arrive à la création des vêtements, de l'armure, et du choix de son arme. Et là, il faut quand même dire qu'ils ont fait un gros efforts, on peut choisir d'abord ses vêtements, il y a pas mal de possibilités, on peut mettre différentes couleurs, on peut avoir des vêtements/armures asymétrique (un gant sur la main droite, et une épaulette sur l'épaule gauche) , il y a plusieurs armes de base avec de très jolis skin, etc...

Autant dire que là, je suis comblé ! Le tout sous une musique planante, je pourrai faire ma soirée à faire des persos comme je le faisais sur CoH mais cette fois apporté à l'heroic-fantasy ! Un must !


Bon, mon perso est prêt, je lui donne un petit nom (Thanos parce que c'est mon Titan préféré ^^) et je rentre dans l'aventure. Cette fois, y a pas de petite scène d'intro qui vient te placer (à moins que je l'ai zappé). On te plonge direct dans le bain. Te voilà en plein centre d'une ville avec un bonhomme en face de toi en armure et avec un petit livre vert au dessus de la tête... Pas de doute, on est en terrain connu... A moins que... A moins que ce ne soit plutôt en terre inconnu (mouarf) car le premier coup d'oeil à l'interface me fait dire une chose : "D'où qu'elles sont mes capacités ? ! Je sais rien faire ? "


C'est vrai qu'elle est succincte l'interface, on y retrouve le minimum. Le petit portrait en haut à gauche avec plein de barres et de chiffres qu'on ne comprend pas tout de suite. La boite à chat en bas à gauche, pas trop mal fait je trouve (mieux que celle de War pour moi) , un petit bitonio en bas au milieu où faut cliquer pour sortir son arme, et les barres "systèmes" en bas à droite. Une tite minicarte avec boussole en haut à droite. Du classique en somme...


Mais cette disposition laisse un grand espace pour bien voir le monde dans lequel on évolue. Et c'est pas désagréable...


Bon, c'est pas tout ça, mais je vais aller parler au gars avec le bouquin vert. Je passe 5 minutes à comprendre qu'il faut maintenir le bouton droit de la souris pour faire apparaître un truc avec "parler" sur lequel il faut appuyer sur le bouton gauche, toujours en maintenant le droit enfoncer (franchement là, ils auraient pu faire plus simple -_- le double-clic ça existe didiou ! )


Et là, j'ai vraiment une BONNE surprise ! Les dialogues sont poilants ! Et on peut répondre de différentes façon, ce qui est très agréable ! Franchement, ça amène beaucoup de fraîcheur, et je trouve le contraste avec l'Univers très bien. L'univers ne se veut pas réaliste, il est onirique, étrange, les visages sont presque cartoonesque, mais le tout dans une atmosphère assez sombre quand même (C'est de l'heroic-fantasy Timburtonesque). Alors que les dialogues sont plutôt légers et bourré d'humour. Le fait de pouvoir parler de différentes façon donne une impression d'échange avec les PNJ qui est très agréable (je me suis même surpris à parler aux PNJ sans "symbôle" au dessus de la tête ! ). Résultat : Pour la première fois depuis longtemps, je me suis surpris à lire toutes les quêtes ! E...


... Bien m'en a prit, car ici, point de gros cercle rouge pour dire : c'est là qu'il faut chopper/tuer/cueillir/fairequeqchose. Ici, on vous dit, "nord quart nord est" et zou ! En route mon gars, tourne et cherche par toi-même. Résultat : Exploration de l'univers accentué. On fait attention à ce qui nous entoure, on fait attention où on va, on vérifie sur la carte où on est, etc...

C'est la différence pour moi entre l'Aventure et le jeu de piste. Et ça aussi, c'est vraiment très bien. D'autant plus que les graphismes sont vraiment beau. Il m'est arrivé souvent de "regarder" le paysage qui m'entourait. Et ça fait longtemps que je ne l'avais pas fait. Bien sûr, y a des ptits soucis de texture parfois, mais c'est pas bien méchant...


Bon, je vais vers mon premier combat (je vous passe le didacticiel) en pleine nature. Et je découvre ce système de "Deck". Alors, autant être franc tout de suite, si vous pensez "jeu de carte", vous allez être déçu. Je pense que le terme "deck" a été choisi parce que les développeurs devaient jouer à des CCG, mais ce système n'a rien à voir pour moi avec un CCG (en tout cas, du haut de mon mince level). Celà étant, une fois que vous avez digéré ça, on se retrouve en face d'un gameplay très nouveau, facile à comprendre sur le principe, mais super chaud à bien maîtriser... Ce qui est donc une bonne chose encore pour ma part.


Bon alors très vite (pour plus de détail, cherche un peu plus sur le net) , le fait de sortir votre arme ouvre un rouleau de pâtisserie à plusieurs faces. Sur chaque face, plusieurs emplacement pour mettre vos compétences (on commence avec 2 faces de 3 emplacements et leurs nombres augmente avec les levels). Au moment d'agir, vous ne pouvez choisir qu'une compétence présente sur les 3 emplacements face à vous. A chaque fois que vous choisissez une compétence, le rouleau tourne, vous proposant alors les 3 compétences qui se trouvent sur la deuxième face. Vous ne pouvez alors choisir qu'une compétence à faire parmi ces 3. Puis le rouleau tourne et ainsi de suite.


ça a l'air tout con comme ça, mais c'est très intelligent. D'abord, vous n'avez pas 4 ou 5 barres de raccourcis dans tous les sens avec 12 millions de compétences. Ce qui pour quelqu'un comme moi, qui a limite un parkinson des doigts en situation de stress, est très intéressant.
Ensuite, il y a une vrai réflexion sur la façon de construire votre rouleau. Par exemple, j'ai mis sur ma première face une attaque à distance, mais je l'ai enlevé de la deuxième face me disant que je serai au contact. ça parait bien et logique, mais si je joue en équipe et que je n'ai que des compétences de mêlée sur la deuxième face, et bien je ne pourrai pas rester gentiment derrière à canarder, il faudra que je m'approche quoiqu'il arrive sinon je serai bloqué... (bon c'est pas forcément le cas mais ça illustre bien la minutie avec laquelle on doit préparer son rouleau). Être le plus efficace tout en pouvant parrer à toutes les situations quelque soit la face qu'on a en face de soit, ça c'est de la stratégie. Il n'y a pas de système de chance (comme dans beaucoup de CCG) , il faut préparer ses enchainnements...


Inutile de vous dire également qu'il faut connaitre ses compétences sur le bout des doigts ! Et encore, je ne vous parle pas des combos


Une autre innovation (enfin pour moi) , il ne faut plus se contenter de sélectionner sa cible et d'appuyer sur les compétences qui vont bien ! Dans Spellborn, vous avez un viseur (plutôt bien fait d'ailleurs). Si celui-ci n'est pas sur la cible au moment où vous déclenchez le sort, vous le ratez ! Ce qui au début est facile, mais qui risque de devenir vraiment chaud par la suite ou même en pvp, j'imagine déjà les serials sautilleurs ou tourneur en rond ! oO (à noter que certains sorts vous donne des malus si vous ratez votre cible ! La vitesse est pénalisée si elle est au détriment de la précision... )


Ce gameplay n'est pas facile à prendre en main. On a pas l'habitude (en tout cas moi). Et maîtriser son rouleau à pâtisserie tout en bougeant autour d'une cible va demander de la pratique !


Bon, je m'aperçois que j'ai écrit déjà un gros pavé et pourtant je ne vous ai pas parlé des marqueurs que reçoit chaque sous-classe pour amplifier ses sorts (des tatouages pour moi) , des spécificités des sous-classes, des caractéristiques et de leurs conséquences, de la renommée, des PeP, et...


Je passerai outre pour donner mes impressions finales sur ce jeu.


Conclusion : Ce jeu est... Étrange. De prime abord, on dirait un f2p. Puis on s'aperçoit que le gameplay est potentiellement très riche ! On s'aperçoit qu'on prend plaisir à lire et faire les quêtes, qu'on prend plaisir à bien regarder le monde qui nous entoure, qu'on prend plaisir à avoir de la gueule dès le début, qu'on prend plaisir à découvrir ses nouveaux sorts, ses nouvelles possibilités...

Enfin on se rend compte que ce jeu est un produit, certes commercial, mais également un jeu comme on en faisait il y a longtemps. Un Jeu qui ne nous sert pas un Univers facile pour nous traîner et nous retenir avec des carottes qu'on nous met sous les yeux. Un Jeu avec des choix artistiques à risques, avec une optique à risque (rien que le stuff sans stat par exemple). Un jeu qui a son propre Univers et qui ne se contente pas du fastfood des poncifs du genre. En bref, un Jeu intègre...


Il n'est pas pour autant dénué de défauts ! Loin de là ! Déjà j'ai retrouvé du downtime. Et c'est désagréable de devoir attendre bêtement que la vie remonte avant de refaire un combat. J'espère que ça va se calmer (surtout qu'ils n'ont pas pris le parti de faire quelque chose de réaliste). Quid de l'artisanat ? Pour l'instant je ne vois pas grand chose à part quelques composants. La description et la bibliothèque des sorts n'est pas très intuitive. Etc...


Je vais y passer un peu plus de temps en tout cas, et voir ce qui en ressort. Je suis très très loin d'en avoir fait le tour en une soirée. Et j'ai hâte d'en voir plus.


Bon, pour ceux qui ont tout lu, j'espère que ça vous a donné un petit aperçu du jeu. Si vous cherchez un MMO, je vous conseille de l'essayer, c'est gratuit, et pour peu que l'Univers touche chez vous la corde sensible, c'est l'addiction assuré


Ah oui, j'oubliais, ne vous asseyez pas dans l'auberge, c'est le bizoutage des newbi -_- (oui oui, ça sent le vécu)
4 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Chronicles of Spellborn ?

199 aiment, 66 pas.
Note moyenne : (265 évaluations | 19 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Chronicles of Spellborn
(17 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu