La philosophie du Dragon

Le studio Funcom initie sa Semaine du Dragon, une série de publications dévoilant à grands traits les originalités du Dragon, l'une des trois factions jouables de The Secret World. En exclusivité francophone, nous détaillons la philosophie qui gouverne cette société secrète millénaire, adepte de la manipulation et férue de mystère.

« Le changement nécessite le chaos et il nous appartient d'orchestrer le chaos »

La philosophie du Dragon
Un Cybercafé à Séoul

Pour le plus grand nombre, le Dragon est un mystère, même pour ceux qui se considèrent comme appartenant à cette société secrète basée à Séoul, en Corée du Sud. Avec des agents disséminés partout à travers le monde, le Dragon est une force de la nature, convaincue que tout événement, même insignifiant, peut engendrer des changements cataclysmiques - c'est bien connu, un battement d'ailes de papillon à Central Park peut provoquer un ouragan dans le Pacifique Sud.

Les joueurs ne sont pas vraiment recrutés ouvertement ou par hasard par le Dragon. Les chanceux - ou malheureux - élus sont gratifiés de la visite à l'improviste des très discrets moines du Dragon. Ils sont alors envoyés vers la Corée du Sud, où un van anonyme les abandonne à la périphérie de Séoul, apparemment sans autre indication. Dès lors, les joueurs devront dénicher et suivre une succession d'indices pour trouver le siège actuel du Dragon, où ils pourront commencer à une apprendre plus sur la destinée qui les attend.
À l'inverse des Templiers ou des Illuminati, le Dragon n'a pas de siège permanent et immuable. Sa localisation évolue avec chaque génération de Dragon, alors que l'organisation se renouvelle et initie un nouveau cycle. Sa seule pérennité repose sur les moines silencieux, ayant la charge de trouver de nouveaux guides, de recruter des agents et l'armée dont le Dragon a besoin pour accomplir sa destinée chaotique. Le Dragon rechigne à donner des ordres directs, attendant plutôt de ses disciples qu'ils vivent selon ses préceptes et sachent instinctivement comment atteindre les objectifs de leur société. C'est parfois un peu déroutant et même effrayant pour les nouvelles recrues, mais c'est la façon de faire du Dragon.

Peu peuvent se vanter d'approcher la tête du Dragon, alors que la plupart se contente d'interagir avec sa main droite, qui traduit et communique les pensées de la tête jusqu'au corps du Dragon. Elle est néanmoins surveillée par les moines silencieux, et ils se révèlent très protecteur, car sans tête, le corps cesse d'exister et le cycle devra recommencer.

Le Dragon en Égypte

Et ils sont nombreux à servir le Dragon sans même savoir qu'ils servent le Dragon, ou même ce qu'est ou qui est le Dragon, et le joueur rencontrera nombre de ses âmes perdues dans les rues de Séoul. Attiré ici ou là par des événements d'envergure ou anodin, ils font partie de la vaste machinerie du chaos. Leur rôle peut être flou pour le plus grand nombre, mais ils ont toujours un rôle à jouer et, tôt ou tard, leur présence aura des répercutions ici ou là. Les joueurs ne sont néanmoins pas aussi impuissants, et des orientations leurs sont données - à défaut d'ordres directs - par la tête du Dragon, mais même s'ils n'en ont pas immédiatement conscience de leur rôle, ils restent toujours nécessaires dans la grande orchestration du chaos.
Alors que les Templiers et les Illuminati pratiquent généralement la guerre ouverte, le Dragon préfère la subtilité et l'intrigue, se jouant de ses ennemis et les dressant les uns contre les autres, agissant quand ils regardent ailleurs. Loin d'être lâche, le Dragon croit simplement que la guerre n'est pas forcément synonyme de force brutale, mais est aussi question d'opportunité et parfois, il est préférable de rester en retrait et d'attendre que le gros de la bataille soit passé.

Les origines antiques du Dragon sont situés en Asie, même si peu savent exactement où, quand ou même pourquoi il fut fondé. Des comptes rendus historiques divergents permettent de dessiner les grandes lignes du modus operandi du Dragon, même si son histoire précède les chroniques modernes - et peut-être même l'aube des âges.
On considère par ailleurs qu'un unique individu ne pourra jamais appréhender toute l'histoire et toute la vérité de ce qu'est le Dragon. Au travers du chaos, un système entier émerge, même si son objectif ultime reste une énigme enveloppée de mystère.

Au coeur des ombres, les missions classées du Dragon
Sommaire :

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Secret World ?

464 aiment, 104 pas.
Note moyenne : (601 évaluations | 70 critiques)
7,4 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(302 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

467 joliens y jouent, 861 y ont joué.