Festival du Jeu Vidéo 2006 - JeuxOnLine #2

Présenté comme la « grande fête annuelle du jeu vidéo », le FJV a accueilli plus de 21 000 visiteurs pour sa première édition, venus rencontrer les éditeurs, constructeurs, écoles de formations et associations de logiciels de loisir...
JeuxOnLine était présent.

Des jeux de tous types, pour toutes les plateformes, de toutes les époques

S'adressant à tous les joueurs, le Festival du Jeu Vidéo accueillait les représentants de tous types de plateformes de jeu : depuis le PC au consoles, en passant par le téléphone mobile.

Au-delà des MMOG disponibles pour la plupart sur PC, l'univers des micro-ordinateurs étaient représentés par plusieurs éditeurs. Présentés en avant première lors du FJV, les jeux de stratégie de KOCH Media : Paraworld, un jeu mêlant technologie de pointe et dinosaures aux mâchoires dévastatrices, et Warhammer: Mark of Chaos, inspiré de la célèbre licence, ont fait sensation, tout comme le jeu de rôle Gothic III, remarqué pour ses graphismes ou la liberté d'action qu'il autorise.

Dark Messiah of Might & Magic, le quatrième opus du jeu Splinter Cell : Double Agent ou encore Kingdom Hearts 2 mettant en scène les personnages de Disney et de Square Enix étaient en démonstration sur le stand d'Ubisoft... Le stand de THQ faisait la part belle notamment à Titan Quest (sorti il y a déjà plusieurs semaines mais se prêtant volontiers aux tests des visiteurs), son dernier jeu de rôle d'action plongeant le joueur dans l'antiquité grecque.


ParaWorld (Koch Media)

Warhammer:MoC (Koch Media)

Stand UbiSoft

La présence de Microsoft au Festival était aussi l'occasion de tester les dernières sorties de la console XBox 360. Plusieurs bornes permettaient notamment de s'essayer en avant première à Pro Evolution Soccer 6 ou Need for Speed Carbon...
Bien loin des qualités graphiques de la consoles « Next-Gen » de Microsoft et pour faire écho à la conférence sur la (pré)histoire du jeu vidéo animée par David Téné (professeur d'histoire du jeu vidéo à Supinfogame), le musée du Retro Gaming exposait plusieurs « antiquités » de l'univers consoles (des NES et autres Dreamcast). Une fois n'est pas coutume, les visiteurs pouvaient (re)jouer à certains jeux que l'on croyait perdu à tout jamais dans les limbes de l'industrie vidéo ludique...


XBox 360 / Microsoft

Stand Xbox 360 / SFR

Retro Gaming

Retro Gaming

NES et pistolet

Les 7 et 8 octobre, le téléphone mobile n'était pas en reste, bien au contraire. D'après Cyril Guilleminot (responsable du département jeu), présent lors du Festival sur le stand SFR, le téléphone mobile apparaît comme une plateforme de jeu à part entière, ayant vocation à s'ouvrir sur le jeu en ligne dès 2007.
S'adressant à un public divers et particulièrement vaste (les possesseurs de téléphones mobiles représentent évidemment un marché d'envergure), le jeu sur mobile se diversifie. Avec un public cible âgé de 15 à 25 ans, pour une proportion de 60% de joueurs et 40% de joueuses, le téléphone mobile accueille encore principalement des jeux empruntant largement au « casual gaming » (jeu occasionnel et ponctuel), s'adressant au grand public (avec des jeux de cartes - poker - ou de sociétés – trivial poursuite, scrabble, etc.).
Mais grâce aux évolutions technologiques (comme la 3G, permettant l'apparition de jeux plus complexes et de meilleurs graphismes notamment en 3D), des jeux initialement issus de l'univers PC font leur apparition sur mobile (des jeux de courses comme Need for Speed ou d'action, avec Splinter Cell).
Sans forcément parler dès maintenant de jeux massivement multijoueurs (quoique Gameloft étudie déjà les pistes du MMORPG sur mobile pour les années à venir), les débits plus importants permettent d'envisager de véritables jeux en ligne dès 2007...

Finalement, au regard du succès populaire de cette première édition du Festival du Jeu Vidéo de Paris (dépassant les espoirs des organisateurs), gageons qu'au moins une seconde édition sera organisée l'année prochaine... sans doute dans une salle mieux ventilée et plus grande (pour accueillir encore plus de bornes de tests pour les visiteurs), même si rien n'est encore arrêté à ce jour.
Nous pouvons néanmoins d'ores et déjà prévoir un Grand Prix Machinima 2007 et imaginer sans aucun doute une réédition des concours Cosplay. Rendez-vous en octobre 2007 sur le stand JeuxOnLine !

Réactions (18)


  • En chargement...