Chronique e-sportive (37) : OG au firmament

Le résumé de l'actualité compétitive arrive en avance cette semaine, afin d'évoquer le Major de Kiev achevé ce soir.

Le Major de toutes les surprises

La chronique précédente revenait sur la ronde suisse qui avait abouti au placement des équipes au sein de l'arbre final. Cette ronde suisse avait été assez équilibrée sur le plan régional (en dehors de performances un peu faibles pour les équipes chinoises hors iG). Virtus Pro et plus encore Secret sortaient de cette phase comme des challengers sérieux pour le titre.

Lorsque les matchs de l'évènement principal ont débuté jeudi, il y a eu très vite motif à s'étonner, et tout d'abord par le nombre impressionnant de matchs contestés. Contrairement au Major de Boston fin 2016, la plupart des rencontres ont abouti à un score de 2-1, avec très peu de matchs à sens unique. Cela a donné des journées parfois très longues.

Le premier tour, qui éliminait la moitié des équipes, a apporté son lot de défaites inattendues. La plus marquante a bien entendu été celle de Secret, placée top 1 après la ronde suisse, qui a perdu face à une équipe brésilienne SG e-sports classée seizième ! L'élimination de TnC (top 4) par la Team Faceless (numéro 13) était plus attendue, la seconde surclassant régulièrement la première sur la scène SEA. La défaite de NewBee contre Liquid a constitué le troisième résultat un peu étrange de ce tour.

Les quarts de finale ont donc été très équilibrés : deux équipes européennes, deux équipes chinoises, une équipe NA, une équipe CIS, une équipe SEA et une équipe sud-américaine ! Cette affiche évitera sans aucun doute des critiques contre le choix de Valve de scinder certaines régions de qualification. S'il n'y a pas eu ce tour-là de retournements de situation, tous les matchs ont été très disputés et aucune équipe n'a eu la partie facile.

Pour la première demi-finale, Virtus Pro a en revanche nettement surclassé Invictus Gaming (vainqueurs du DAC il y a peu), éliminant la dernière équipe chinoise du tournoi dans des parties pleine de la fougue d'une équipe CIS très soutenue par le public. Dans l'autre demi-finale, OG l'a également emporté 2 à 0, contre EG, dans des parties convaincantes (mais pas toujours faciles).

Place Equipe Gains
1 OG (Europe) 1 000 000 $
2 Virtus Pro (Russie) 500 000 $
3-4 Evil Geniuses (USA)
Invictus Gaming (Chine)
250 000 $
5-8 SG e-sports (Brésil)
Liquid (Europe)
Faceless (Singapour)
VG.J (Chine)
125 000 $
9-16

NewBee (Chine)
TnC (Philippines)
Secret (Europe)
Digital Chaos (USA)
iG.V (Chine)
Team Random (Chine)
Thunderbirds (USA)
mousesports (Grèce)

62 500 $


Une finale opposant deux équipes européennes
(même si, pour la première fois, il y avait une équipe russe dans le lot), voilà qui va de soi pour un Major, puisque l'histoire se répète à chaque itération. La présence d'OG est par ailleurs une habitude, puisqu'il s'agissait là de la quatrième finale d'un Major pour cette équipe.

L'ensemble du Bo5 a été très tendu et très incertain, offrant une finale en cinq matchs (ce qui ne s'était pas produit dans un tournoi Valve depuis The International 2013 !). OG a ouvert le score mais Virtus Pro a ensuite collé deux bonnes manches dans les dents de ses adversaires, qui ont égalisé après avoir souffert. Dans l'ultime partie, VP a clairement dominé dès le début, mais OG a repris la main de belle manière, retournant le cours des choses et grignotant les bâtiments petit à petit avant de conclure

Avec cette victoire, OG récupère certes un million de dollars supplémentaires, mais surtout un quatrième titre de champions dans un Major : jusqu'à présent, OG a remporté quatre des cinq tournois de ce genre organisés depuis novembre 2016 ! S'il reste à OG à remporter un titre à TI, l'équipe européenne persiste et signe : elle est la meilleure équipe du monde de ces deux dernières années.

Autres informations

Les compétitions se calment quelques temps après le Major : la prochaine LAN d'ampleur (le StarLadder i-League Invitational 2) aura lieu du 18 au 21 mai à Shanghai. D'ici là, il y aura de nombreuses phases qualificatives ou préliminaires pour les tournois de gros calibre qui vont se succéder d'ici au début de l'été : Manila Masters, Epicenter, Dota Summit 7...

Il n'y a pas eu de mouvements notables cette semaine au sein d'équipes, mais il est possible que certaines équipes qui ont mal fonctionné lors du Major procèdent à des changements en urgence de manière à être prêtes pour The International.


Cette actualité provient de notre univers Dota 2.

Réactions (107)


Que pensez-vous de Dota 2 ?

73 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (94 évaluations | 4 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

208 joliens y jouent, 284 y ont joué.