L'IA AlphaGo emporte une seconde manche face à Lee Sedol - MàJ

En Corée, l'intelligence artificielle AlphaGo affronte actuellement le champion Lee Sedol dans un tournoi de jeu de go : AlphaGo remportait hier la première des cinq manches du tournoi et vient de gagner aussi la seconde aujourd'hui.

L'IA AlphaGo emporte une seconde manche face à Lee Sedol - MàJ

On l'évoquait hier, Séoul accueille actuellement un tournoi de go un peu particulier puisqu'il oppose AlphaGo, l'intelligence artificielle créée par le studio britannique Google DeepMind, à Lee Sedol, plusieurs fois champion du monde du jeu de go. À la surprise des observateurs du secteur, AlphaGo emportait hier (de peu) la première des cinq manches de cette confrontation et vient de réitérer aujourd'hui : AlphaGo vient tout juste de s'imposer de nouveau face à Lee Sedol.

On se souvient qu'hier, Lee Sedol concédait avoir fait quelques erreurs (tout comme la machine) mais il disait aujourd'hui aborder le match plus sereinement et de façon plus posée. Pour autant, AlphaGo (qui « apprend » de façon autonome et affine son jeu au gré des parties) a surpris le champion en début de partie avec des « mouvements inattendus » (dixit les observateurs du match), obligeant à Lee Sedol prendre bien plus temps pour jouer que son adversaire (sur environ deux heures de partie, Lee Sedol s'est offert 25 minutes de réflexion de plus que l'IA). Or le temps joue pour la machine et sa puissance de calcul.
C'est donc AlphaGo qui l'emporte une nouvelle fois et dorénavant, Lee Sedol est condamné à gagner le prochain match (qui se tiendra samedi prochain en Corée) s'il entend rester dans la course, avec la pression qu'implique l'enjeu -- et quel que soit le résultat final, la presse coréenne rapporte qu'en Corée, AlphaGo est déjà baptisé « Al sabum », littéralement le « Maître IA », en référence au titre de Lee Sedol de « Maître Go ».

Mise à jour (10h30) : dans le cadre de la conférence de presse faisant suite à cette deuxième partie, la presse coréenne s'est notamment interrogée sur « les faiblesses » d'AlphaGo, après ces deux victoires. Si Lee Sedol se dit mal placé pour répondre puisqu'il n'a pas su identifier les éventuelles faiblesses de l'IA, la réponse des équipes de DeepMind relève presque de la science-fiction : le studio de développement a sollicité l'organisation de ce tournoi précisément pour évaluer les limites d'AlphaGo (en terme d'intelligence artificielle, mais aussi en matière « d'intuition et de créativité »), faute d'être capable de la mesurer mathématiquement. Et pour l'instant, du fait des deux victoires, le développeur se dit toujours incapable d'appréhender les limites (et faiblesses) de la machine.
Lee Sedol précise néanmoins que pour le troisième match, il tentera de faire la différence plus tôt dans la partie puisque selon lui, tout se joue en début de match. Reste donc à déterminer si la machine sera en mesure de s'adapter à cette nouvelle approche.

Réactions (52)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Google, Inc. ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien