Chronicle RuneScape Legends joue cartes sur table dès le 23 mars

Le jeu de cartes développé par Jagex, le studio derrière la vénérable licence RuneScape qui fêtait il y a quelques jours à Londres son quinzième anniversaire, commencera sa bêta ouverte le 23 mars prochain.

Quinze ans est un âge que l'on se doit de respecter dans le milieu des jeux en ligne. Après tout, chacun d'entre nous peut très facilement donner des exemples de jeux qu'il attendait et qui n'ont même pas, eux, passé leur premier anniversaire de lancement officiel.
Quinze ans, c'est aussi le temps que certains joueurs parmi les plus dévoués ont pu passer à jouer et contribuer à développer leur jeu favori, RuneScape, en permettant ainsi au studio créé par les deux fondateurs du jeu, Jagex, de pérenniser son travail et d'envisager de développer d'autres titres toujours inspirés du même univers.
Depuis presque trois ans, les joueurs peuvent profiter d'un serveur qui propose de rejouer au jeu comme il était en 2007 et de le faire évoluer dans des chemins peut-être un peu différents de celui qu'il a initialement suivi, avec le serveur de RuneScape Old School.

Chronicle RuneScape Legends joue cartes sur table dès le 23 mars

Mais la dernière nouveauté en date est Chronicle RuneScape Legends, un jeu de cartes librement inspiré de l'univers du jeu originel, mais aussi des standards du genre. Pour peu que vous ayez un peu joué à Magic The Gathering, à HearthStone ou tout autre TCG, vous retrouverez des éléments qui ont fait la popularité de ces jeux, que ce soit la gestion des ressources ou les différentes synergies entre les cartes, mais agencé de telle façon que l'on apprécie l'expérience comme étant unique et, il faut le dire, à tout le moins intéressante. Le jeu, d'ores et déjà disponible sur PC, sera décliné sur plateformes mobiles dans les mois qui viennent, et a déjà fait l'objet d'une démonstration de réalité virtuelle qui plonge le joueur au coeur de l'aventure de son personnage, sans pour autant créer un trop grand sentiment d'aliénation.

La bêta fermée a permis à de nombreux joueurs, y compris quelques Joliens, de découvrir cette recette quelque peu singulière dans l'univers des jeux de carte PvP en ligne.

Incarner une légende

Chronicle RuneScape Legends

Chronicle RuneScape Legends vous propose d'incarner une légende : il y en avait quatre à disposition pendant la bêta fermée, la cinquième, une espèce de vampire qui joue essentiellement sur le sacrifice et le vol de points de vie pour augmenter ses pouvoirs et affaiblir son adversaire, a été dévoilée dans le cadre des célébrations des 15 ans de RuneScape.

Pour le lancement, les développeurs du jeu envisagent d'avoir de trois à quatre cent cartes disponibles pour les joueurs, sachant que chaque nouvelle légende intégrée au jeu arrivera avec son lot de nouvelles créatures ou alliés.

Le jeu a bien évidemment une vocation PvP. Vous serez invité à créer votre propre deck pour votre légende, en choisissant comme de coutume les meilleurs combos parmi les cartes que vous aurez débloquées en gagnant des niveaux, que vous aurez récupérées en ouvrant des coffres gagnées pour avoir fini des quêtes ou que vous aurez craftées.

Vivre une aventure

Chronicle RuneScape Legends

Une fois votre deck créé, vous pourrez aller vous entraîner face à l'intelligence artificielle ou aller affronter directement un adversaire bien réel, et ainsi découvrir une des principales caractéristiques du jeu avec la façon dont se déroule un affrontement.
Ici, il n'est pas question de poser tour à tour une carte et de réagir directement à la moindre action de votre adversaire. Non, vous créez l'aventure de votre légende sans savoir quelle aventure vivra celle de votre adversaire. A la manière des « Livres dont vous êtes le héros », vous tracez le chemin de votre légende en déterminant les créatures qu'elle affrontera et les NPC qu'elle rencontrera. Une aventure est divisée en cinq tableaux, sur lesquels vous pouvez jouer de une à quatre cartes, en fonction de votre main ou de votre stratégie.

Certaines augmenteront le pouvoir d'attaque de votre légende, d'autres la soigneront, d'autres encore l'armeront ou augmenteront sa résistance. Mais là où le jeu prend tout son intérêt, c'est dans les interactions avec les adversaires que certaines cartes apportent, puisqu'elles pourront directement venir contrecarrer les plans de celui-ci. En effet, chaque joueur écrit son aventure à l'aveugle et il est donc impossible à l'un ou l'autre des joueurs de savoir quelle carte son adversaire va jouer à tel ou tel moment, à moins d'être versé dans les combos du personnage qu'il affronte.

Libre à vous de jouer de manière très agressive en affrontant des créatures puissantes pour gagner en puissance au prix de vos points de vie, mais rien ne garantit que votre adversaire ne va pas par exemple jouer une carte qui va venir vous voler vos derniers points de vie ou vous infliger des dégâts directs pour vous achever. Cette incertitude permanente pour le joueur débutant fait réellement le charme de Chronicle.

Équilibrage : entre stratégie et aléa

Le développeur revendique plus de 700 000 parties jouées pendant les dix semaines qu'a duré la bêta fermée de son prochain jeu, autant dire qu'ils ont une base solide sur laquelle se baser pour lancer le jeu. On notera cependant certains problèmes évidents d'équilibrage entre les légendes et les decks, avec notamment des héros qui peuvent facilement taper très fort et très bien encaisser quand d'autres doivent irrémédiablement se résoudre à se mettre en danger pour véritablement monter en puissance. La dernière légende, la vampire Vanescula, est particulièrement vulnérable à ce niveau, puisque pour augmenter son attaque d'un point, elle doit sacrifier pas moins de cinq points de vie, quand Raptor, le tank du jeu, peut se contenter de payer une pièce d'or (en plus de cinq points d'armure complètement optionnels) pour obtenir le même bonus.

dominiontower.jpg

Quand on leur pose la question de l'influence de l'aléatoire et l'équilibrage intrinsèque des cartes, cependant, les développeurs se veulent rassurants. Pour eux, l'ignorance du jeu de votre adversaire est la mécanique au centre de Chronicle : vous ne savez pas ce qu'il va jouer, il ne sait pas ce que vous allez jouer. Une fois que vous acceptez ce principe, l'aspect aléatoire repose entièrement sur les cartes que vous jouez qui pourront entraîner un tirage supplémentaire ou une défausse, ou sur les décisions de votre adversaire.

Les ajouts de la bêta ouverte

Chronicle RuneScape Legends

De nombreuses nouveautés viendront agrémenter le jeu avec son ouverture au grand public. Des classements seront mis en place pour les affrontements PvP, qui fonctionneront selon un modèle de ladder qui répartira les joueurs entre bronze, argent et or. Un mode donjon fera son apparition et viendra proposer aux joueurs une nouvelle option de PvP, dans laquelle ils pourront créer un deck en mode draft (en choisissant les cartes l'une après l'autre parmi une sélection de quelques cartes) et affronter un autre joueur pour récupérer les récompenses cachées au plus profond des sombres couloirs de ces oubliettes. A noter qu'il ne sera pas possible dans un premier temps d'affronter vos amis mais que suite à nos suggestions pendant l'interview, les développeurs se pencheront sur une modification des récompenses pour éviter les abus et rendre cela possible...

Modèle économique

Enfin, qui dit bêta ouverte d'un jeu free-to-play dit généralement aussi lancement des options payantes du jeu et Chronicle ne fera pas exception à la règle, avec l'apparition d'options de personnalisation pour vos légendes, qui seront déblocables en jeu à force de parties ou simplement disponibles dans la boutique du jeu contre monnaie sonnante et trébuchante. On parle ici notamment de titres, d'apparence et de bordures qui permettront à votre avatar de se distinguer de ses adversaires. Malheureusement, qui dit bêta ouverte dit aussi suppression totale de la progression des joueurs de la bêta fermée.

A noter que les développeurs voient déjà plus loin en annonçant la sortie future d'une sixième légende, baptisée Morvran, présentée comme un « maître pourfendeur » et de deux autres terrains d'aventures pour varier les plaisirs. Interrogés sur l'éventuel intérêt pour une scène eSports, le développeur se déclare intéressé, mais que le jeu n'est pour l'instant pas développé avec ce seul et unique objectif en tête. Ils veulent une expérience amusante pour tous les joueurs. Ils sont prêts à soutenir les activités qui iront dans le sens d'une scène compétitive, mais ce n'est pas leur priorité. À voir si le jeu arrivera à subsister jusqu'à l'avènement de grands tournois !


  • En chargement...

Que pensez-vous de Chronicle RuneScape Legends ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Prometteur

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.