Quand la réalité virtuelle investit les parcs d'attraction

La réalité virtuelle doit investir nos salons prochainement mais s'invite aussi de plus en plus dans les parcs d'attraction. L'Alton Towers, en Grande Bretagne, lancera ses premières attractions en réalité virtuelle dès avril.

On le sait, la réalité virtuelle et les casques 3D ont vocation à envahir les salons des joueurs (fortunés) dans les quelques mois à venir, mais la technologie ne se cantonnera pas aux particuliers. Les parcs d'attraction, toujours en quête de sensations fortes à faire partager à leurs visiteurs, s'intéressent également à la réalité virtuelle - on sait par exemple que Dysney travaille de longue date sur un prototype d'holodeck (inspiré des outils de simulations de Star Trek) afin d'en faire un attraction de son parc de Floride.
Plus concrètement et plus proche de nous, le parc d'Alton Towers en Grande Bretagne annonce l'ouverture en avril prochain d'une nouvelle attraction, Galactica, reposant sur la réalité virtuelle.

Quand la réalité virtuelle investit les parcs d'attraction
alton-towers-gallactica-3.jpg

Sur la base d'un casque 3D conçu par la firme britannique Figment Productions mais aussi des fauteuils mécaniques (qui se déplacent et basculent au gré de l'action), l'animation Galactica embarque l'utilisateur dans une exploration spatiale de quelques minutes qui promet des « sensations proches de celles vécues par les astronautes » (lors de certains mouvements, l'utilisateur ressentirait une pression pouvant aller jusqu'à 3,5G, similaire à celle ressentie lors de la propulsion d'une fusée).
On ignore quelles sont les mesures prises par le parc pour contrer le sentiment de malaise que la réalité virtuelle peut susciter chez certains utilisateurs, mais on retiendra quoiqu'il en soit qu'on pourra manifestement expérimenter prochainement la réalité virtuelle à bon compte avant d'éventuellement investir dans un casque personnel.


  • En chargement...