Bless recrute pour sa bêta 3 et en précise le contenu

Du 17 au 25 septembre prochain, Bless accueillera de nouveaux les joueurs dans le cadre d'une bêta #3 qui promet davantage de contenu (dont deux nouvelles classes), une progression plus rapide pour atteindre un end-game étoffé. Revue de détails.

Bless recrute pour sa bêta 3 et en précise le contenu

On le notait récemment, en Corée du Sud, Bless s'apprête à de nouveau accueillir les joueurs sur ses serveurs de test dans le cadre d'une troisième phase de bêta. Les joueurs coréens peuvent s'y inscrire à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 14 septembre, en attendant l'ouverture des serveurs du 17 au 25 septembre prochain.
Mais au-delà du planning de test, NEOWIZ s'attèle surtout à définir le pourtour des nouveautés qui apparaissent dans cette troisième phase de test, et qui se veulent le reflet des « leçons apprises lors des deux précédentes phases de test ».

On en retient d'abord que, logiquement, le contenu jouable est étoffé : de nouvelles zones à explorer, la possibilité de progresser jusqu'au niveau 45 (et un gain d'expérience plus rapide), deux nouvelles classes (le mage et l'assassin) et davantage d'options de personnalisation des visages de personnages, l'artisanat est débloqué dans le jeu (permettant de fabriquer et d'enchanter son équipement), tout comme la collecte de ressources (plus ou moins rares et déterminant la qualité des objets produits).

Assassin
Mage
Assassin
Mage
_fromb_cb3_003_RESIZED.jpg

Pour améliorer le confort de jeu, l'interface évolue également, notamment pour y intégrer une mini-map toute dédiée aux quêtes, que le développeur promet moins nombreuses et moins dispersées mais plus riches, plus cohérentes et plus faciles (l'idée directrice étant de progresser plus rapidement vers les hauts niveaux, en ayant moins la sensation de grind).
De même, manifestement, le combat déstabilisait les joueurs coréens et il évolue en bêta #3 : les joueurs pourront personnaliser l'interface, jouer au clavier (comme initialement, pour viser aussi un public occidental) ou à la souris (comme les joueurs coréens en ont l'habitude), mais aussi choisir de jouer avec ou sans ciblage pour un gameplay plus ou moins dynamique ou accessible, et le jeu ajoute également une possibilité d'auto-attaque pour que le joueur n'ait pas « cliquer frénétiquement sur un bouton pour mener un assaut ».

Gorgon

On se souvient par ailleurs que parallèlement à la bêta #2, le développeur avait annoncé une amélioration du système de montures. On en verra les fruits concrètement dans le cadre de cette bêta #3 : d'abord, quelque 800 monstres croisés dans le jeu pourront être capturés et domestiqués pour en faire des montures (et au lieu de prendre de la place dans l'inventaire, elles intègrent dorénavant une capacité de stockage). Les créatures domestiquées ont des capacités qu'elles peuvent mettre au service de leur maître et Neowiz envisage manifestement aussi la possibilité de faire progresser les montures (qui gagneraient des niveaux) parallèlement au personnage.

RxR
_fromb_cb3_002_RESIZED.jpg

Si la progression dans Bless est accélérée, c'est notamment pour que les joueurs soient plus rapidement confrontés aux mécaniques de « RxR », le end-game du MMO reposant à la fois sur une guerre opposant les deux grandes factions, et des guerres de guildes internes pour déterminer qui prendra la tête de chaque faction (et pour s'imposer, une guilde devra à la fois nouer des alliances et vaincre ses adversaires, gagner en influence, et contrôler des cités voire des régions -- on l'évoquait suite à la bêta 2).
Dans le cadre de la bêta #3, le PvP et le RvR évoluent. Pour préserver les personnages de bas niveau, quelques zones sont considérées comme « pacifiques » (le PvP n'y est pas autorisé) ; dans d'autres, les joueurs pourront choisir d'activer ou non un flag PvP pour prendre part aux combats ou non et dans le reste de l'univers de jeu, les contrées sont ouvertement en guerre et leur contrôle est perpétuellement soumis aux affrontements des joueurs. Et selon le développeur, pour donner davantage de sens au PvP, certains comportements sur le champ de bataille seront mieux récompensés (par exemple, plus un joueur participera longtemps aux affrontements sans mourir, plus les récompenses seront importantes pour encourager les stratégies réfléchies).

Avec le test du end-game de Bless, cette bêta #3 est présentée comme la « phase finale » des tests du MMORPG, avant un lancement coréen (à une date non encore annoncée et qui dépendra sans doute des commentaires des testeurs). On sait par ailleurs que Neowiz considère Bless comme un « projet global » qui a vocation à être exploité mondialement. Tôt ou tard, le jeu devrait donc être aussi distribué en Occident.

Réactions (42)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

36 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (53 évaluations | 1 critique)
7,0 / 10 - Très prometteur

4 joliens y jouent, 5 y ont joué.