Présentation du Forgemaster de Crowfall, dans l’acier, la pierre et la flamme

Après le fier Légionnaire, le studio ArtCraft dévoile le Forgemaster, un nouvel archétype de Crowfall aux allures de puissantes classes de soutien.

Présentation du Forgemaster de Crowfall, dans l’acier, la pierre et la flamme
forgemaster.jpg

Après avoir esquissé le Légionnaire, le premier archétype de classes jouables de Crowfall, le studio ArtCraft nous présente aujourd'hui le Forgemaster. Une classe de soutien, réputée pour sa force physique et son esprit (malgré un piètre intellect et une dextérité très relative).
Comme pour le légionnaire, le développeur dévoile la classe avec une image issue de la version alpha du jeu et au travers d'une présentation roleplay de l'un de ses représentants, en attendant que les joueurs qui choisiront la classe la personnalisent à leur goût. On découvre un dur travailleur Stoneborn, manifestement animé à la fois par un brin de mélancolie et par son sens du dur labeur.

R'gardez où vous êtes. Cette forge n'a pas été faite pour des gens comme vous. S'rait une honte d'avoir fait tout ce chemin pour vous cramer comme ça... Drôle, ouai, mais une honte quand même.

Un job, vous dites ? C't'un mot qui ne signifie rien pour moi. On n'a pas de jobs, ici. Pas de métiers. Pas de loisirs. Nous avons juste le Grand Ouvrage, Ce-Qui-Doit-Être-Fait.
Les Miens sont nés de Gaea, la Mère de Toute Chose. Tous mes frères, tous nés de ce moment unique.
Tous les fils bâtard du Dieu Miteux -- je ne lui rendrais pas hommage par son nom, à c'lui-là. La douleur de notre naissance a brisé le Monde et tué notre vénérée Mère. C'est notre honte et notre malédiction. Elle pèse sur nous et ils nous incombent de panser ses blessures.

Les Stoneborns ne prennent pas d'épouse, m'sieur, et n'ont pas d'enfants. Quand un frère tombe et rejoint le Dévoreur (le Hunger), nous pleurons.
Nous versons des larmes. Nous chantons. Et nous retournons à notre labeur sur le Grand Ouvrage. C'est ce que nous faisons, sachant que nous échouerons. Parce que ce qui est cassé ne peut pas être restauré.
Jusqu'à la Fin des Temps, nous poursuivrons notre labeur dans les entrailles des Royaumes des Hommes. Nous continuerons à alimenter les feux jusqu'à ce que le dernier d'entre nous ne le puisse plus.

Quand le Dévoreur vient, la flamme vascille et l'enthousiasme s'étiole. Le Dévoreur est notre honte. Ils sont tous les mêmes. Maintenant vous comprenez, non ?
Et puis en voilà assez... laisses moi maintenant, Fils d'Arkyn.
Pour l'heure, il y a du Travail qui doit être fait.

Une présentation atypique pour une classe de personnages jouables (très loin de la surenchère de puissance qu'on propose traditionnellement aux joueurs). Mais néanmoins de nature à séduire les joueurs (roleplay) ?

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur