Un système d'artisanat « riche et cohérent » dans H1Z1

L'équipe de H1Z1 esquisse les grandes lignes de l'artisanat du MMO de survie : il est conçu pour encourager la collecte opportuniste de ressources (elles ont de nombreux usages possibles) permettant de fabriquer des objets utiles ou non.

Un système d'artisanat « riche et cohérent » dans H1Z1

Ponctuellement, l'équipe de développement de H1Z1 explore un pan de gameplay du MMO de survie de Sony Online au travers de livestreams avec les joueurs. La dernière en date, réunissant le designer Paul Carrico (qui publie aussi sur le blog officiel) et le producteur Steve George, portait plus spécifiquement sur l'artisanat et la construction de campements.
On le sait, dans H1Z1, l'artisanat repose sur un système de recettes à découvrir : il faudra combiner des matériaux bruts pour découvrir des recettes et ainsi réaliser des produits manufacturés utiles à la survie (des produits médicaux pour prodiguer les premiers soins, de quoi fabriquer des armes ou des explosifs par exemple). Objectif avoué : encourager l'exploration et la collecte opportuniste de ressources.
Au cours du livestream, le duo de développeur part donc en quête de matériaux de constructions pour achever la construction d'une structure plutôt élaborée. Ils se rendent donc successivement dans un poste de police désaffecté avec l'espoir d'y trouver une armurerie puis centre commercial abandonné... où ils sont confrontés à d'autres joueurs qui en profiteront pour tenter de s'approprier leur véhicule, quand un autre en volera la batterie. Quelques négociations et échauffourées plus tard (en plus d'un mort, dont le cadavre attire les corbeaux alentours), on découvre quelques-unes des possibilités du jeu, jusqu'à la possibilité d'ériger une véritable ferme permettant d'être (presque) auto-suffisant.

481.jpg
Artisanat

On pourra par exemple trouver du fertilisant pour favoriser l'agriculture (ou confectionner des explosifs) et ainsi faire pousser des plantes plus ou moins légales et plus ou moins utiles comme du blé et du maïs. Le maïs pourra être simplement consommé ou utilisé pour confectionner de l'éthanol, le blé permettra de faire de la farine ou du pain. Avec du bois, on fera des pièges pour attraper des lapins (on en fera un ragout) ou un collecteur d'eau (pour étancher sa soif). De quoi satisfaire les ambitions survivalistes des joueurs du MMO.
Mais d'après le développeur, l'artisanat permettra aussi de fabriquer des objets inutiles, servant le roleplay, l'immersion et les interactions entre les joueurs -- on pourra par exemple produire de l'alcool distillé, à boire à ses risques et périls (il brouille la vue et diminue le contrôle qu'on a sur son personnage).

On retient quoiqu'il en soit que les recettes à découvrir à force d'expérimentations se combinent largement entre elles. Pour les gourmands, de la farine (à partir de la culture du blé) et de l'eau permettent de faire de la pâte, qui deviendra une tarte avec quelques fruits et sucre, pour peu qu'on la cuise sur un feu de camp ou dans un four préalablement fabriqué.
Selon les développeurs, le studio s'autorise quelques libertés pour éviter un gameplay trop rébarbatif (par exemple, les joueurs peuvent faire bouillir leur eau dans une bouteille en plastique avant de la boire pour éviter de les encombrer avec trop de contenants différents). Pour autant, le système d'artisanat de H1Z1 se veut relativement réaliste et ainsi encourager les mécanismes de survie -- et donner quelques pistes aux joueurs malins lorsqu'ils tenteront quelques expériences pour découvrir de nouvelles recettes d'artisanat.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de H1Z1: Just Survive ?

4 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 1 critique)
3,3 / 10 - Mauvais

12 joliens y jouent, 19 y ont joué.