Tribune des développeurs en avant-première : les coulisses de la localisation d'Aura Kingdom

Régulièrement et en avant-première, nous nous attarderons sur les coulisses d'Aura Kingdom en compagnie de l'éditeur du « MMORPG manga ». Pour débuter cette série, évoquons les secrets de localisation.

Tribune des développeurs en avant-première : les coulisses de la localisation d'Aura Kingdom

Bien connu des joueurs de MMO pour être déjà à l'origine d'Eden Eternal ou Grand Fantasia, le studio X-Legend Entertainment signe aujourd'hui Aura Kingdom, nouveau « MMORPG manga » à la patte graphique colorée et s'appuyant sur un gameplay fait de combats dynamiques, d'options de personnalisations accrues ou encore de familiers évolutifs et omniprésents aux côtés des joueurs.
En attendant de tester Aura Kingdom sur pièce en version francophone, l'éditeur Aeria Games nous dévoile les coulisses de la localisation du MMO (ce processus d'adaptation de la version originale du MMO pour le public francophone), en avant-première et au détour d'anecdotes insolites ou secrets de fabrication. Avis aux joueurs curieux de découvrir l'envers du décor.

***

Bonjour à vous aventuriers de JeuxOnLine !

Dans cette première édition du Blog des Fondateurs disponible en avant-première sur votre site préféré, nous souhaitions vous faire découvrir les coulisses de la localisation française d'Aura Kingdom !

Comme vous le savez peut-être déjà, Aura Kingdom a été développé par le studio taïwanais X-Legend. La version originale du jeu est donc en chinois. L'équipe de localisation a passé plusieurs mois à traduire le jeu, du chinois vers le français (avec parfois des passages par l'anglais), afin de vous préparer une sortie des plus excitantes et dans votre langue ! Comme vous pouvez vous en douter, cela n'a pas été chose aisée...

La toute première étape du processus consistait à trouver les noms des PNJ (personnages non-joueurs), des classes, des lieux. La cohérence est de rigueur tout au long du jeu. La version française du jeu diffère parfois de l'américaine, en conservant (par exemple) la référence aux armes pour désigner ce qui peut s'apparenter à des classes. Cette décision a un impact fondamental sur l'ensemble du jeu : par exemple, alors que la version anglaise propose la classe « Guardian », la version française opte pour « Bouclier et épée ». Il a donc fallu adapter la description de chaque classe en utilisant la formulation « Celui qui manie... ». Il est crucial de résoudre ces soucis d'interprétation pour que nos joueurs bénéficient d'une traduction de qualité.

Une fois les termes généraux définis, nos traducteurs s'attellent au reste du contenu. Ils doivent tout particulièrement veiller à ne pas excéder la longueur requise. En effet, pour un même espace donné, le texte chinois dévoile bien plus d'informations que le texte français. De plus, la zone d'interface allouée au texte n'est pas nécessairement extensible ! Une chance que la description concise et précise des quêtes s'avère être le défi préféré de nos traducteurs !

Notre équipe de localisation doit également prendre en compte les enjeux de nature culturelle. Dans Aura Kingdom, un des personnages a été nommé « Pope Abraham » dans la version originale. Pape Abraham étant inapproprié dans une version française, l'équipe a décidé de le renommer « RoI Niebel ».

La procédure de localisation s'achève par une phase de test. Un regard supplémentaire est apporté par un futur Game Master qui, en complément du travail des traducteurs, expérimente le jeu et signale des erreurs. Les problèmes surgissent le plus souvent dans les descriptions. Dans un tout nouveau jeu tel qu'Aura Kingdom, les traducteurs n'ont que peu de visuels et doivent se fier uniquement à la langue originale. En effet, la traduction s'effectue dans un logiciel spécifique qui ne permet pas de connaître les contraintes d'espace ou de contexte. Par exemple, lorsque nos traducteurs ont rencontré un PNJ du nom de « Hammhamm, Ham League Elder », ils l'ont imaginé ayant l'apparence d'un cochon, ce qui les a conduits à traduire « Jean Bon, Aîné des Jambonneaux ». Lorsqu'ils ont finalement découvert que Hammhamm était en réalité un hamster, ils l'ont renommé en... « Jeanmster, Aîné des Mumulots » !

Soyez cependant assurés, chers fans, qu'au moment de sa sortie, Aura Kingdom sera soigneusement fignolé et prêt à vous plonger dans une incroyable aventure !

N'oubliez pas de nous rejoindre dès la semaine prochaine sur JeuxOnLine pour découvrir les premiers PNJ et monstres du jeu !

Cordialement,
L'équipe Aura Kingdom

On ignore encore précisément quand la bêta de la version francophone d'Aura Kingdom sera lancée, mais d'ores et déjà, les inscriptions aux tests sont ouvertes sur le site officiel.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Aura Kingdom ?

45 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 6 critiques)
5,2 / 10 - Intéressant

21 joliens y jouent, 48 y ont joué.