Quand les joueurs s'approprient Curiosity pour le détourner

Le 7 novembre dernier, Peter Molyneux laissait son projet Curiosity et les joueurs se montrent effectivement curieux de percer son secret. Mais il le détourne surtout de sa fonction première pour en faire un outil créatif inattendu.

Par Uther 15/11/2012 à 15h11 48

Fort de plusieurs titres emblématiques comme Populous ou Milo, Peter Molyneux revenait sur le devant de la scène l'été dernier en annonçant Curiosity, son projet vidéo ludique visant à jouer avec les instincts des joueurs. On le sait, le « jeu » prend la forme d'un énigmatique cube que les joueurs doivent « creuser » à l'aide de burins vendus dans la boutique du jeu, révélant son contenu couche après couche et jusqu'à en atteindre le coeur pour dévoiler le grand mystère qu'il renferme (que le découvreur pourra garder pour lui ou partager - Peter Molyneux précise néanmoins qu'il ne s'agit pas d'un chat mort, en référence à l'expérience de physique quantique de Schrödinger, ni d'argent ou d'un billet pour voyager dans l'espace). Le projet devait surtout interroger sur le degré de curiosité qu'il suscite chez les joueurs (est-on plus curieux qu'économe ou l'inverse ?).

Et manifestement, le Cube de Peter Molyneux suscite un peu plus que de la curiosité : le développeur pensait attirer quelques dizaines de milliers de curieux en un mois. Ils ont été 50 000 à se connecter lors des trois premières heures d'exploitation du titre le 7 novembre dernier et sont déjà plus de deux millions à avoir creusé le cube (au point de faire tomber les serveurs du jeu).
Mais au-delà des chiffres, il s'avère que les joueurs n'utilisent pas le Cube comme Peter Molyneux l'avait imaginé initialement. Certes, les joueurs en creusent la surface pour dévoiler ses mystères, mais s'attachent surtout à le sculpter, pour y dessiner des formes plus ou moins complexes. Dans le cadre du Montreal International Game Summit, le développeur se dit surpris de la créativité des utilisateurs, « gravant numériquement » des images éphémères (une femme portant un parapluie, des Space Invaders, des Mew Pokémon, etc.). Nombreux sont ceux aussi à y avoir gravé des pénis, mais vite effacés ou transformés par les autres utilisateurs. Au-delà de la curiosité suscitée par le contenu du cube, de façon inattendue par le développeur, le cube est devenu un espace créatif, collaboratif et de partage, qui se suffit à lui-même (une sorte de Mandala virtuel). Ou quand le jeu vidéo qui entendait tester les bas instincts des joueurs devient le révélateur de leur créativité.

Et au regard, à la fois de l'engouement suscité par le projet et par son appropriation par les joueurs, Peter Molyneux arrive à la conclusion que, jusqu'à présent, l'industrie a raté son objectif. « Dans les années 80, le rêve que nous nourrissions tous dans l'industrie était de créer une véritable forme inédite de divertissement... et vous savez quoi ? D'une certaine façon, nous avons échoué à atteindre ce rêve. Nous avons échoué parce que nous avons créé des expériences fantastiques, mais uniquement pour un petit nombre de personnes. Maintenant, nous avons l'opportunité d'imaginer des expériences fantastiques, incroyables, uniques, d'utiliser toute cette technologie pour créer des mondes incroyables pour des millions de personnes ». Le jeu vidéo comme nouveaux champs des possibles ?

Réactions (48)

  • Je veux savoir ce qu'il y a dedans omg
    15/11/2012 à 15:21:21
  • Citation de Nekosha :
    Je veux savoir ce qu'il y a dedans omg
    T'inquiète pas va, ce sera juste une pub pour Fable 4
    15/11/2012 à 15:37:25
  • J'ai vu dans un article qui précise que l'on doit acheter une pioche pour pouvoir détruire ce cube et ça coûte, tenez-vous bien, entre 1 et 62 000€ pour la plus performante afin de miner le cube plus rapidement... le pire c'est que même le type qui aurait dépensé 62 000 € ne serait même pas certain de voir ce fameux dernier cube car UNE SEULE personne peut le voir. C'est quoi ce délire ?

    Une pure arnaque, on dirait surtout un test psychologique afin d'analyser la curiosité des joueurs et de voir à quel point ils sont prêt à claquer du fric pour voir ce fameux cube N°1. L'avenir des F2P aspirateurs à fric².

    Quoi qu'il en soit le jeu ne marche pas sur mon Samsung Galaxy S, c'est certainement une app pour les derniers modèles.
    15/11/2012 à 15:39:30
  • Je ne vois pas en quoi c'est une arnaque, le déroulement de Curiosity a été annoncé clairement dès le début, toute personne payant sait dans quoi elle se lance. C'est même, je pense une expérience intéressante à mener.

    Après que celui qui arrive à "voir" le contenu du cube le partage ou non, cela restera un choix fait par un joueur.

    Citation de Nekosha :
    on dirait surtout un test psychologique afin d'analyser la curiosité des joueurs et de voir à quel point ils sont prêt à claquer du fric pour voir ce fameux cube N°1. L'avenir des F2P aspirateurs à fric².
    Il avait aussi clairement dit que c'était l'un des objectifs, voir jusqu'où peuvent aller les joueurs pour obtenir une exclusivité qui peut tout aussi bien se révéler n'être "rien".

    C'est sympathique de voir que plutôt que de vouloir immédiatement obtenir le contenu du cube, une bonne partie des gens préfèrent s'amuser avec la "surface" pour profiter pleinement du jeu.
    15/11/2012 à 15:50:15
  • L'arnaque c'est de faire payer pour quelque chose qu'on obtiendra certainement jamais. A moins d'être ce fameux élu parmi les millions de joueurs...

    Je trouve le concept vraiment mauvais, le simple fait de mélanger l'argent à cela me pose problème et je n'ose même pas imaginer ce qu'il nous prépare une fois qu'il aura eu ses données.
    15/11/2012 à 15:58:04
  • Je n'ai jamais réussi à me connecter au jeu pour le moment.
    15/11/2012 à 16:02:08
  • C'est effectivement une expérience sur la nature humaine.
    C'est proposé, chacun est libre d'y jouer ou pas.

    Par contre le coté déviant et artistique que Molineux n'avait pas prévu, je vois plus une tentative de s'amuser sur un jeu qui n'a aucun amusement si ce n'est de la cupidité.

    Ce sont de purs concepts, il faut le prendre en tant que tel.
    15/11/2012 à 16:08:41
  • ce qui peut aussi être intéressant c'est de voir la réaction des gens une fois le mystère découvert...
    15/11/2012 à 16:21:10
  • d'un autre coté Peter Molyneux c'est le gars qui a menti avec sa fausse démo de Milo (soit disant une intelligence artificielle mais en réalité une scène entièrement scripté pour la démo) et au final vu qu'il n'y avait que du vent le jeu n'est jamais sorti (et il a empoché l'argent de tous les investisseurs dont microsoft...).

    Donc les chiffres qu'il avance pour son jeu je ne les crois pas, pas plus que les soit disant personnes qui sculptent le cube. Ca peut etre ses potes qu'il a payé pour faire croire qu'il y a des gens qui jouent a ca...

    Bref, je n'accorde plus aucune crédibilité à ce gars et je ne comprends pas comment des gens peuvent encore lui faire confiance (mais bon ya bien des gens pour voter pour les mêmes hommes politiques qui leur ont menti à répétition, alors pourquoi pas dans le milieu du jeu...).
    15/11/2012 à 16:42:44
  • Pour moi c'est pas une arnaque, c'est un attrape nigaud
    15/11/2012 à 16:51:27
Société 22cans
Date de naissance 5 mai 1959 (54 ans)
Nationalité Anglaise

Évaluation

Que pensez-vous de Peter Molyneux ?

9 aiment, 19 n'aiment pas.
Note moyenne : (28 évaluations | 0 critique)
4,3 / 10 - Médiocre