La liquidation des actifs de 38 Studios rapporte 830 000 dollars... pour 150,7 millions de pertes

En juin, 38 Studios faisait faillite et la semaine dernière, ses actifs étaient mis en vente afin d'épurer les 150 millions de dollars de dettes. Ils n'ont rapporté que 830 000 dollars, mais la licence de Kingdoms of Amalur doit encore être mise en vente.

La liquidation des actifs de 38 Studios rapporte 830 000 dollars... pour 150,7 millions de pertes

Suite la faillite du groupe 38 Studios (le développeur du RPG Kingdoms of Amalur ou du MMORPG Copernicus), en juin dernier, les actifs du groupe (du matériel informatique, des fournitures de bureaux, des équipements de motions captures ou d'enregistrements audio, entre autres) étaient mis en vente la semaine dernière dans le cas d'enchères judiciaires avec l'objectif d'épurer au moins partiellement les 150,7 millions de dollars de passif du développeur.
Force est de constater qu'on est loin du compte. Les enchères ont rapportés la somme d'environ 650 000 dollars, auxquels il faut ajouter les 180 000 dollars récoltés dans le cadre de la vente des actifs de Big Huge Games (la filiale de 38 Studios). Très concrètement, les créanciers du studio (notamment l'Etat de Rhodes Island, et donc ses contribuables) ne seront sans doute jamais intégralement remboursés.

Pour autant, on retient surtout que la licence de Kingdoms of Amalur (le jeu de rôle solo développé par 38 Studios et Big Huge Games) fera l'objet d'une vente dédiée d'ici trois à six mois, non pas aux enchères, mais auprès d'investisseurs spécialisés démarchés pour l'occasion (de toutes évidences, des éditeurs de jeux). On ignore si un exploitant se montrera intéressé par le jeu (et sa notoriété naissante), ni quelle est sa valeur réelle, mais le jeu pourrait trouver là une seconde jeunesse, voire faire l'objet d'un nouvel opus.
De son côté, Copernicus, le MMO inachevé du développeur, n'est pas mentionné dans la transaction. Sans trop s'avancer, on subodore que son état d'avancement ne justifie pas sa mise en vente. Le projet serait alors définitivement condamné.

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de 38 Studios ?

2 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,2 / 10 - Moyen