Serveur privé : prison avec sursis et 250 000 euros de dommages et intérêts

Peu satisfaits des évolutions du jeu, deux joueurs de Dofus lancent leur propre serveur privé. Mauvaise idée. Ankama engage des poursuites et les deux pirates écopent de lourdes peines de prison avec sursis assorties de dommages et intérêts.

Serveur privé : prison avec sursis et 250 000 euros de dommages et intérêts

Si les MMO sont traditionnellement moins sensibles au « piratage » que les jeux solo, ils font tout autant l'objet de contrefaçons, notamment par le biais de « serveurs privés » (ces serveurs émulés, reposant sur un contenu créé par un studio de développement mais exploités de façon illicite par des tiers). Nombre de MMORPG font l'objet de tels « hommages », et certains donnent parfois lieu à des poursuites, suivies de condamnations lourdes. Dernier exemple en date : Ankama face aux exploitants d'un serveur privé reposant sur Dofus.

Selon la Voix du Nord, qui rend compte de la décision du tribunal lillois, deux joueurs de Dofus appréciant peu la « version 2.0 » du MMORPG d'Ankama auraient lancé leur propre version originale du jeu, sur un serveur privé. Rapidement, ils attirent quelque 30 000 joueurs et leur facturent un abonnement mensuel d'un euro en plus d'une boutique d'objets, ayant ainsi amassé au moins 251 718 euros (saisis) depuis janvier 2010.
Si d'aucuns pourraient y voir une réussite commerciale, l'avocat d'Ankama souligne surtout le « pillage intellectuel et financier » entrainant un manque à gagner pour le studio roubaisien qui évalue son préjudice à 1,4 millions d'euros. Même point de vue pour la juge. Les deux margoulins écopent de condamnations lourdes : 18 mois de prison avec sursis pour l'exploitant du serveur privé et 8 mois de prison avec sursis pour son modérateur en plus de quelque 250 000 euros de dommages et intérêts.
Au-delà de la condamnation, ce type d'action en justice vaut surtout pour l'exemple. Malgré les idées reçues de certains (considérant, à tort, qu'il existerait une tolérance pour ce type de pratiques), les exploitants de serveurs privés savent à quoi s'en tenir.

Merci à Freeman-sama pour avoir partagé cette information sur nos forums !

Réactions (91)


Que pensez-vous de Ankama ?

16 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (30 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen