DICE 2011 : World of Warcraft, CityVille ou Star Wars: The Old Republic ?

La semaine dernière, lors du DICE Summit, Mike Morhaime (Blizzard), Greg Zeschuk (Bioware) et Bruce Shelley (Zynga) étaient réunis pour envisager l'avenir du jeu en ligne... et des atouts de SW:TOR face à WOW.
DICE 2011 : World of Warcraft, CityVille ou Star Wars: The Old Republic ?

Chaque année, Las Vegas accueille la fine fleur de l'industrie du divertissement à l'occasion du DICE Summit. Dans le cadre de son édition 2011, la semaine dernière, la manifestation accueillait notamment une table ronde réunissant les géants (actuels ou en devenir) de l'industrie du jeu en ligne.
Réuni autour de Seth Schiesel, journaliste pour le New York Times et animant la table ronde, on retrouvait donc Mike Morhaime (Blizzard), les docteurs Greg Zeschuk et Ray Muzyka (Bioware) ou encore Bruce Shelley (l'un des créateurs de la série des Age of Empires chez Ensemble Studios et travaillant aujourd'hui chez Zynga, le studio à l'origine de CityVille et ses 100 millions de joueurs mensuels).

Les participants, dont les propos sont relayés par Edge, se sont attachés à poser le cadre du futur du jeu en ligne.
Pour Bruce Shelley, si les jeux sociaux n'incarnent pas forcément l'idéal des gamers, ils ont le mérite d'ouvrir le jeu en ligne à un public qui se cantonnait jusque là au Solitaire de Windows et qui n'envisage pas (encore) d'installer un MMO ou de payer un abonnement mensuel pour jouer. Et Mike Morhaime, qui signe pourtant World of Warcraft chez Blizzard, tend manifestement à le rejoindre, se disant lui-même touché par « la révolution du jeu social » (outre les jeux Blizzard, son titre préféré est Words With Friends, un jeu de lettres en ligne qu'il utilise « pour rester en contact avec des connaissances avec lesquelles [il n'a] pas forcément l'opportunité de discuter régulièrement »).
Pour Greg Zeschuk (développeur de Star Wars The Old Republic chez Bioware), la référence du jeu en ligne reste World of Warcraft, « l'objectif à atteindre » de tout développeur de MMORPG.

« Toutes ces "petites expériences sociales" [les jeux sociaux] ne signifient pas pourtant que les grandes expériences ne fonctionnent plus. Les grands projets fonctionnent et WoW est le plus gros d'entre eux. En terme de chiffre d'affaires brut, il est le plus grand jeu à ce jour. Comment rivaliser ? »

Avec un brin de fourberie ou très naïvement, Seth Schiesel saisit l'occasion : comment Star Wars: The Old Republic entend rivaliser avec World of Warcraft ? Quels sont les atouts du prochain MMO de Bioware dans le contexte actuel ?

« Nous avons envisagé de nombreuses voies différentes, mais nous voulons tirer profit des leçons [de World of Warcraft]. Je joue à tous les MMO qui sortent et s'ils rompent avec les "règles de WOW", ça me semble stupide. Nous profitons du poids de la licence Star Wars, qui est un multiplicateur de force incroyable et en nous concentrant sur une trame narrative, quiconque y joue a conscience de faire partie de ce grand ensemble, de partager ce voyage dans l'univers Star Wars.
[...] Mais avant tout, nous avons déjà beaucoup appris de WOW quant à la façon de proposer un "service". Nous pouvons proposer la "qualité Bioware" en matière de jeu, mais nous voulons proposer une qualité de service équivalente et à ce titre, quand vous regardez WOW, c'est juste un rouleau compresseur ».

Très diplomate, Mike Morhaime convient que « Bioware est un grand développeur et que Srtar Wars est une énorme licence » et espère même le succès de son concurrent. « Vous savez que nous pensons qu'il est toujours bénéfique pour le genre de voir la sortie de nouveaux MMO de qualité - je ne crois pas que quiconque dans l'industrie profite d'un jeu ayant toutes sortes de problèmes et que les joueurs quittent plein de frustration... s'ils sont frustrés, ils quittent le MMO et ne reviennent pas forcément ailleurs ». Et sentencieux à l'égard de Bioware : « Vous savez ce que vous avez à faire : faites du bon boulot ! ».

Crédit photo : Ars Technica.

Réactions (28)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bioware ?

8 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen