Des Champions chez les Héros

Ou quand Cryptic Studios, développeur de Champions Online, débauche apparemment ses bêta-testeurs sur les forums officiels du concurrent City of Heroes... Ca fait jazzer.

Longtemps délaissé, le genre « Super héros » est aujourd'hui à l'honneur. Les héros en collants se disputent la place entre City of Heroes (NCsoft) disponible depuis 2005, Champions Online (Cryptic Studios) attendu prochainement ou encore DC Univers Online ou Marvel Online à plus long terme.

Et alors que la concurrence fait rage, les joueurs de l'historique City of Heroes s'étonnent de recevoir des messages privés, sur les forums officiels de leur MMO d'adoption, leur vantant les mérites... de Champions Online et leur offrant un accès facilité au bêta-test. A en croire F13.net qui dévoile l'épineuse affaire, Cryptic irait donc chasser sur les terres de NCsoft.
D'abord incrédule, les faits semblent se confirmer après que NCsoft ait publié un message (vague) afin de mettre ses joueurs en garde. Un peu plus après les questions de Wired à Ivan Sulic, « Marcom Manager » chez Cryptic (MarCom désignant ce type d'emploi chez les exploitants de MMO, mêlant marketing et gestion de communauté - pour un résultat parfois détonnant). Il s'explique.

Et bien, nous nous occupons actuellement du bêta-test fermé de Champions Online et plusieurs de nos employés ont considéré que ce pourrait être une bonne idée de contacter les leaders de guildes reconnues pour voir s'ils souhaitent tester le jeu. Je suis certain que ça n'implique pas d'actions malicieuses envers un produit concurrent, ni que quiconque cherche à voler des joueurs, à violer un contrat de licence, de tuer des bébés ou poignarder dans le dos un acharné qui travaille dur. Nous avons des invitations à envoyer et les gens qui les envoient ciblent ceux qui jouent aux MMO et pourraient en vouloir. Si une ligne a été franchie, c'est par inadvertance et sans dommage.

Ceci dit nous avons récemment restructuré les départements Communauté, Relations publiques et marketing (raison pour laquelle je suis là), et nous allons faire en sorte de rester droit dans nos bottes à partir de maintenant. Nous faisons de bons jeux et nous espérons que les gens y jouent. Le moins que nous puissions faire, pas vrai ?

La pratique étant jugée légale mais peu éthique, une partie de la communauté MMO (Scott Jennings en tête) attendait donc des excuses de Cryptic. Le « MarCom » préfère justifier, voire nier la polémique. La démarche est manifestement peu appréciée sur les blogs américains.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Cryptic Studios ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen