Improbable.io

Improbable.io


Activités Développeur de jeux-vidéo
Création 2012 (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord)
Pays d'origine Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
Jeune start-up britannique, Improbable.io entend repenser la création d'univers virtuels en ligne et concevoir des technologies capables de générer des mondes réellement vivants, dynamiques et évolutifs.

Présentation modifier

Fondé à Londres par Herman Narula, le studio Improbable est né d'un constat : les MMO telsqu'ils existent actuellement sont un mensonge. Selon Herman Narula, ils ne s'appuient pas réellement sur des univers (tout juste des espaces qui s'allument ou s'éteignent selon que le joueur est présent ou non) et repose sur un contenu largement précalculé ne laissant aucune place à l'imprévu.
Herman Narula entend donc concevoir des technologies (notamment en adaptant des algorithmes initialement conçus pour les simulations virtuelles ou les systèmes de calcul imaginés pour la finance) permettant de générer des mondes réellement dynamiques et évolutifs, dans lesquels chaque quête serait unique et où chaque événement serait unique et aurait un impact global sur tous les joueurs et PNJ.

Pour concrétiser le développement de cette technologie, le studio a notamment débauché Nick Button-Brown (anciennement directeur général chez Crytek), Sam Kalnins (ayant fait ses armes chez Google où il assurait le développement de Google Hangouts, la messagerie instantanée du groupe), mais aussi des développeurs, animateurs et autres artistes issus de l'industrie du jeu (Ubisoft, Lionhead, Creative Assembly) mais aussi des ingénieurs logiciels de Goldman Sachs.

Employés

Vous trouverez listés ci-après les employés passés et présents de la société Improbable.io.

Bill Roper
Personnalité, 1965
Directeur de la création
Directeur de la créationDepuis 2017

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.