Munuroë

Munuroë


Développeur Inconnu

Plateformes Navigateur web
Genres Jeu de rôle, fantastique

Statut Disponible
Bêta ouverte 1 juin 2008
Sortie 20 décembre 2008

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Déconseillé aux moins de 16 ans Déconseillé aux moins de 16 ans
Vous disposez d'un personnage que vous devez faire évoluer, etc. Jusque là, rien d’original, et c'est justement à partir d'ici que vous entrez dans Munuroë, un monde à l’envers où tout a dérapé…
Sommaire

Présentation modifier

Imaginez…
Imaginez un monde où les règles sont changées, où les lois universelles établies par d’autres sont transgressées.
Imaginez un monde qui a pris une autre direction…

Et si la voie que tous auraient du prendre avait été changée…
Et si le monde tel que vous le connaissez n’était pas celui qui aurait du être…

Le futur…
Qui peut dire ce que sera demain…

Un faux pas, le monde change de destinée, le futur est changé, et le monde de Munuroé est né.
Un monde différent, mêlant les technologies qui n’auraient jamais du exister, à celles connues, et d’autres qui ne seront jamais découvertes.

Munuroë, un monde de cohérence dans l’incohérence de son existence.
L’elfe y est stupide et pas fin pour deux sous
L’orc est plus malin qu’un renard et son pas aussi léger qu’aurait du l’être celui de l’elfe si le monde avait suivi sa destinée.
Avez-vous rencontré des nains poètes ?
Avez-vous croisé ces Taurens qui déclament comme les plus grands orateurs d’autres temps ?
Et si les humains étaient éternels, plus intelligents que les orcs,
meilleurs orateurs que les Taurens !
Non, il ne faut peut-être pas exagérer, un humain reste un humain !

Bienvenue dans l'univers de Munuroë...

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.