Might and Magic Heroes Kingdoms

Might and Magic Heroes Kingdoms


Développeur Ubisoft Entertainment
Editeur Ubisoft Entertainment
Exploitant Ubisoft Entertainment
Distributeur Ubisoft Entertainment

Plateformes Navigateur web
Genres Gestion, jeu de rôle, réflexion, stratégie, fantastique, médiéval

Statut Disponible
Bêta ouverte 16 septembre 2009
Sortie 3 novembre 2009
Arrêt Août 2014

Modèle économique Acquisition du jeu gratuite, sans abonnement, sans microtransaction

Localisation
Interf. Textes S.T. Voix
français x

PEGI Déconseillé aux moins de 12 ans Déconseillé aux moins de 12 ans
Inspiré de la licence « Heroes of Might and Magic », cette version « Kingdoms » emprunte au jeu de stratégie (le joueur érige son empire) et au jeu de rôle (via les héros). MM:HK est jouable depuis un simple navigateur Internet.

Présentation modifier

Inspiré de l'univers « Might and Magic », le jeu « Heroes Kingdoms » plonge le joueur au c?ur du monde d'Ashan, à la tête d'un royaume à faire prospérer.
Comme ses prédécesseurs de la série, « Might and Magic: Heroes Kingdoms » se veut un jeu de stratégie. Le joueur collecte des ressources, qui permettront de recruter et entretenir une armée en vue de protéger son royaume et, peut-être, de conquérir ceux des autres joueurs appartenant aux autres factions (Héros, Bêtes, etc.).
« Might and Magic: Heroes Kingdoms » se veut particulièrement accessible dans la mesure où le jeu ne nécessite ni téléchargement, ni installation. Un simple navigateur Internet suffit pour se connecter au jeu et contrôler son empire.

En mars 2010, huit serveurs sont en ligne regroupant chacun environ 3000 joueurs, soit à peu près 24000 joueurs au total. Leurs noms sont respectivement : L'héritage du Dragon, Les Terres Ravagées, L'assemblée des Zombies, Le Grondement du Griffon, Les Chiens de l'Apocalypse, La Rage du Rakshasa, La Peste Fantôme, La Chute de l'Ange. Ce dernier étant le seul ouvert à l'inscription, les autres étant pleins.
En avril 2010, c'est 14 serveurs qui sont en ligne avec l'ajout des serveurs suivants : La lamentation des Djinns, Les démons des fosse, Le règne de la faucheuse, L'inquisition des diablotins, l'alliance des anges. Le seul qui n'est pas encore complet est Une Légion d'Archiliches. L'ajout de ces serveurs porte le nombre de joueurs à environ 42000.

Configuration requise modifier

Un navigateur Internet récent.

Sociétés liées modifier

La liste ci-après répertorie les sociétés liées à Might and Magic Heroes Kingdoms.

Ubisoft Entertainment
Société, 1986
Développeur, distributeur, éditeur, exploitant

Informations complémentaires modifier

L'abonnement mensuel permet d'augmenter la capacité de sa messagerie, de développer plus de 3 cités et plus de 3 héros, d'accéder au calculateur de combat amélioré, d'accéder au mode entrainement et de délier plus rapidement les objets magiques.

Critiques

5 critiques de Might and Magic Heroes Kingdoms ont été publiées.

Pour un jeu qui se veut gratuit, je trouve ce dernier plutôt plaisant. Graphiquement le tout est dans la ligne directrice de la licence et sa chatoie a l'œil. Niveau gameplay, en effet tout les développements prennent du temps... - axarius, le 13 février 2010
Habitué au jeu en ligne par navigateur (j'ai du jouer à plus d'une dizaine différent) , c'est avec curiosité que je me suis m'y à jouer à Might and Magic : Heroes Kingdoms (ou plus simplement MMHK). Au début j'ai été plus que séduit par le jeu... - petit_berurier, le 21 mars 2010
Quelques déceptions concernant le jeu. Le jeu est assez lent, les batailles et constructions qui mettent plusieurs heures y sont pour beaucoup... De plus je pensais qu'on pouvait contrôler sa bataille comme dans le traditionnel Might... - Mr. House, le 5 février 2010

Liens

Cet article est incomplet ou comporte des erreurs ? Partagez vos connaissances.

Cet article est sous licence libre Creative Commons paternité partage à l’identique.
Vous souhaitez le réutiliser ? Incluez un lien vers cette page et mentionnez la licence.