Et pourtant, il a des défauts !

9/10
Mon titre est paradoxal, mais est lié au fait que je note ce jeu 9. Que je sache, c'est de mes critiques de jeux et avis personnels la plus grosse note que je mettrais sur un jeu vidéo. Dans un autre domaine, il n'y a que Mass Effect (les I, II, et III) et Alan Wake que j'aurais noté ainsi. Je suis en général fortement critique, et sur 10, pour moi, un 7 est déjà très bon.

Alors, pourquoi 9/10 pour The Secret World ?

Parce que dans ces cinq dernières années de production de MMORPG, il détonne totalement, apportant des points de contenu et de gameplay qui reviennent à la charge de mes attendus de ce type de jeux, en les innovant.

Je ne ferai pas de critique point par point, juste décrire le jeu tel que je le goûte. A commencer par un point : casual gamer amateur prémâché, ou kikooroxxor motivé de end-rush, oublie. C'est pas un jeu pour toi.

The Secret World est typiquement le genre de jeux qui se déguste comme un bon Bourgogne ou un fondant aux trois chocolats, en prenant son temps. Et il l'exige. Pas de classes, pas vraiment d'intérêt au reroll puisque tous les talents peuvent être développés, pas de farm, ni de bashing, et pas vraiment non plus d'aide façon tenu par la main au levelling. Fréquemment, il démontre qu'il est difficile. Pour le joueur de MMORPG lambda, même quelque peu au fait de ce genre de mécaniques, il pose des challenges, parfois des blocages, toujours temporaires, obligeant à un travail itératif : revenir en arrière, refaire des missions, trouver le moyen d'avoir la puissance d'avancer, et passer l'étape où on a été bloqué, puis progresser jusqu'au prochain challenge.

C'est un jeu très ouvert. Il garde les séquelles du genre, cependant. La progression reste linéaire ; on va de zone A en zone B, ainsi de suite, et si j'ai dit plus haut que la notion de classes n'existe pas, il est forcé de choisir, et développer un rôle en fonction de ses talents et équipement. Tank, soigneur, DPS, buffeur ou débuffeur. L’intérêt est ici que les talents étant tous ouverts, choisir un rôle ne vous y enferme pas. Et les talents étant fort nombreux, on peut aussi facilement se planter, et devoir revenir en arrière, gagner quelques points pour débloquer des talents qui semblaient peu utiles, mais s'avèrent nécessaires pour tel, ou tel rôle.

Rien n'est jamais clairement défini, expliqué, informé, que ce soit la création de son personnage et rôle, la manière de venir à bout de certaines missions, et la manière de progresser. Il exige une réflexion - poussée à son extrême pour les missions d'enquête, des énigmes parfois tirées par les cheveux, rapportant énormément de points de talents et pouvoirs.

Et comme il est assez exigeant, on réalise vite que jouer en groupe a l'avantage de réduire la difficulté. C'est a priori depuis longtemps (sept ans, pour moi) , le premier MMORPG incitant à la coopération, au jeu de groupe, et à l'entraide. Ceci est facilité par le fait que sans véritables levels, le plus puissant ne bouffe pas l'XP du moins puissant. Et sauf pour les personnages les plus balaises et optimisés (pas si facile) , il n'y a pas de roxxorattitude façon : je lamine tout en solo.

Coté ambiance et visuel, musique et mise en scène, l'univers fait appel à la mise en oeuvre des grandes légendes urbaines des livres et films du 20ème siècle. Des zombies aux inspis lovecraftiennes, des vampires aux légendes indiennes, il y en a pour tout les goûts, souvent avec un ton entre humour décalé (et des hommages à Romero ou Stephen King) , et atmosphère pesante et lourde, inquiétante, voire effrayante.

Par contre, le jeu est loin d'être parfait. La gestion d'inventaire est à chier sans employer de mods, le moteur graphique est capricieux avec des cartes graphiques âgées de 5 ans et plus, le PVP est ardu, car certains types de personnages et de talents changent un personnage en monstre indéboulonnable, ou en spécialiste du one-shot et au suivant, certaines missions peuvent merder, des traductions sont encore vaseuses, et on se retrouvera de temps en temps face à un bug. Mais rien qui sauf exception (cela m'est arrivé une seule fois) demande à devoir faire appel au support technique.

Ce n'est pas un jeu pour casual, ni consommateur de MMORPG, ni fan de PVP. C'est un jeu de niche, envoutant et captivant pour qui décide de le découvrir et le déguster, avec une durée de vie très étendue pour qui n'est pas un end-rusher. Ma conclusion est qu'il me fait la même impression que Eve Online (en plus facile) : il faut s'y investir, et ne pas vouloir le beurre, l'argent du beurre, et la crémière. En échange de quoi, on a un excellent jeu, et une excellente communauté, un excellent fun, et plus que sa dose de challenge...
60 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Secret World ?

464 aiment, 104 pas.
Note moyenne : (601 évaluations | 70 critiques)
7,4 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(302 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

467 joliens y jouent, 861 y ont joué.