Perpetuum ou la guerre des méchas

9/10
Sortie le 25 octobre dernier, Perpetuum est l'oeuvre de 10 passionnés du genre mmorpg sandbox et cela se ressent énormément une fois le jeu en main. On a beau dire que c'est un plagiat d'Eve Online, mais mis à part les skills, dit Extension dans perpetuum, et un mode de combat au locking, le plagiat s'arrête la.
Tout d'abord d'un point de vue graphique, on est pas au même niveau que crysis, mais entendons nous bien, le jeu est programmé de tel sorte toute modification sur le terrain (terraformation) soit immédiatement visible par les autres joueurs, et non nécessitant un patch, c'est en quelques sortes comme si les joueurs de World of Warcraft voyaient aile de la nuit détruire Azeroth en temps réel et non en attendant un patch de 5 heures en fonction de sa connexion. C'est pour cela que le moteur graphique a entièrement été fait par notre petite équipe. J'ai dis pas sublime, mais je n'ai pas dis moche, le jeu dégage son propre charme, les décors sont innovants, et il arrive de rester à contempler certains paysages bucoliques.
De même comme dit plus haut, la progression, il n'y a pas de quoi crier au loup d'avoir copié EVE, je préfère ce mode de progression qu'un autre qui me permet d'avoir une vie à côté. Et il est différent de EvE, on ne perd jamais de temps, les Extension Point (EP) montent tout seul, à l'échelle de 1EP/min, ainsi, avec les EP acquis, on achète nos extensions, celle-ci ayant 10 niveaux. La taille du jeu est relativement correct, 3 iles alpha, où l'on est protégé, et 3 iles bêta où en revanche le pvp est libre, et ces iles sont à dispositions des joueurs, contrôle de territoire entre autre. Le jeu est une sandbox, on peut donc aller partout, faire ce que l'on veut, attaquer qui l'on veut. Mais suite à ça, que nous offre Perpetuum ?
Celui-ci nous offre en premier lieu un PvE basique, mais qui se complète d'un PvP extrêmement jouissif au possible et d'autres fonctionnalités

Le PvE :
Ai-je besoin de faire un dessin pour dire que dans les sandbox, le PvE est un peu inutile ?
Ici on des mégacorps, avec des corps, et on doit monter nos factions, relations, pour débloquer des missions supplémentaires. Les missions nous font voyager sur les différentes iles et nous proposent différentes récompenses avec toujours des NIC à la clef. Les NIC étant l'argent. En bref, les missions nous servent qu'à amasser de l'argent. Elles n'ont pas un intérêt très important, mais elles sont assez variés, du transport à le reconnaissance militaire... On a pas à se plaindre, on change de missions quand on le veut, et puis voila.

Le PvP :
Alors la, par contre ça change !
Attendez vous à avoir une claque niveau gameplay pour ceux qui viennent d'EvE. L'utilisation des touches directionnels, on contrôle notre robot nous même, donc déjà, à nous de nous mettre à bonne distance de feu, et faire gaffe aux autres ennemis. Le contrôle des outposts, de la piraterie. Faire attention aux terrains avec ses obstacles qui gênent les tires des canons, les robots qui brouillent nos écrans... 'fin bref, le pvp est une tuerie totale. On est pas encore avancé dans le jeu, pour l'instant, les seuls batailles que j'ai pu faire, c'était soit en light ou en assault bot. Aucun mech, et encore moins d'heavy mechas. Et pourtant, avec ces simples robots, les batailles sont déjà "épiques", grandes, explosives ! Je n'ai plus qu'une idée en tête, c'est piloter mon heavy mécha et taillader de la tôle !

L'artisanat :
Un artisanat poussé, assez complexe, j'ai tenté de comprendre, mais il est dur à manipuler du à sa complexité, mais une fois compris, le système devient assez simple et demeure en l'espèce très complet et n'a rien à envier à ses aînés. Peut être de nouveaux composants pour la suite, mais je n'ai aucune crainte sur l'avenir des ajouts.

La récolte :
La récolte s'avère complexe elle aussi. Pour avoir un alt mineur, le minage se résume à scanner la zone du minerai que l'on veut. Ensuite, avec le scan obtenu, celui-ci nous donne un pourcentage plus ou moins élevé de la densité du minerai que l'on cherche. Après ce scan, il faut scanner les filons, savoir où exactement miner. Une fois les zones identifiés, à vous les charges de minning et faire péter le cargo du robot.

Le reste :
Une équipe de développeur très proche de son public. On peut parler avec eux à presque tout moment. Une communauté évolutive, on voit tous les jours de nouvelles têtes.
Des ajouts, des corrections qui arrivent de temps en temps.
Un serveur stable, aucun lags ou très peu. Je n'ai eu aucun problème de lag sur une batailles de plus de 150 robots. Et aucun problème de performance, le jeu permet aux petites configs de jouer à leurs aises.


En conclusion :
Un genre nouveau sur le marché, les méchas, ou très peu utilisé. Une sandbox opérationnel, sans lag ni bug, ni crash, une équipe de développement au taquet, un futur qui, si la population suit, se porte rayonnant. Un PvP immersif et explosif, un monde qui ne demande qu'à évoluer.
Mise à part une évolution peut être lente, un PvE assez répétitif et n'apportant rien, une fois que l'on rejoint une corporation, que l'on se donne des objectifs, que l'on goute au PvP, on risque de devenir accro à ce petit bijou qui ne demande plus qu'à prendre de la valeur et à obtenir son public.
Testez le, l'abonnement est bon marché, et si vous aimez les sandbox, vous serez ravis !
19 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Perpetuum ?

48 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (62 évaluations | 7 critiques)
5,1 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de Perpetuum
(15 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

38 joliens y jouent, 95 y ont joué.