... Et TOT dit "Vous aurez le jeu que vous méritez d'avoir"

3/10
[Publication initiale en juillet 2008]
D'une manière froide sur le concept du jeu, DOFUS est un must dans son genre.

Sur le papier Dofus c'est :
- Un jeu en flash, léger qui se place sur une clef USB.
- Un univers immense en expansion basé sur un graphisme Manga (et Dofus 2.0 est encore plus beau) en 2D isométrique qui va à l'encontre de la bataille des jeux en 3D réaliste pour revenir au charme désué d'antan des jeux.
- Un univers délirant basé sur l'humour, les jeux de mots bidons, des monstres absurdes.
- 12 classes de personnages au BackGround réellement différents.
- Une liberté unique de création dans l'évolution de votre personnage.
- Un choix d'équipement énorme qui permet d'affiner les caractéristiques du personnage.
- Un énorme choix de métiers pour récolter des ressources ou cafter la totalité des équipements en jeu.
- Un Tchat très usité qui fait de Dofus un jeu ou la communication se place au loge.
- Des Donjons à gogo et variés.
- Une foultitude de monstres.
- Un système de commerce.
- La création de guildes.
- Des familiers.
- Des Montures.
- Des sorts uniques à chaque classe.
- Une histoire pour un RP prenant, le rassemblement des 6 Dofus.
Du PvP et du PvM.

Après le concept, il y a la réalité et je ne reviendrai pas sur ce que j'ai dit au dessus, non, je dirai juste qu'Ankama a voulu offrir à ses joueurs un immense terrain de liberté. L'idée est belle mais les joueurs ne sont pas tous dans un esprit positif, loin de là. Ce qui fait que Dofus n'atteint pas le rang d'excellence, c'est sa communauté exécrable, le silence du studio, le flou sur ce que doit être le jeu et au final l'absence de règles.

En réalité Dofus c'est :
- Des sorts inachevés voire inexistants.
- Une histoire que personne ne suit et qui de toute manière s'arrête à la moitié du jeu.
- La non implantation totale des 6 Objets de quête finals (les Dofus 4/6 implantés à ce jour - juillet 2008)
- Des personnages au Background non respecté (l'ecaflip censé être un joueur basé sur le hasard  devient incroyablement régulier dans ses coups et l'aléatoire est quasi maitrisé, l'enirpsa qui est le soigneur de l'équipe devient un immortel frappant en première ligne qui ne s'occupe que de lui, le Féca, le protecteur de l'équipe use de ses boucliers que pour lui même et devient un bourrin de première, le sram censé être un assassin invisible à subit tellement de modifications pour calmer les autres joueurs qu'il n'a plus rien d'invisible (50 % d'invisibilité, détectable par les monstres, pièges invisibles complètement évités) , etc etc) Bref, une uniformisation des classes pourtant si différentes à l'origine.
- Des modifications constantes et contradictoires des classes et des modes de jeu plus pour faire plaisir aux joueurs capricieux que dans un réels but de richesse et diversité de jeu.
- Un PvP inégal, impossible de participer au PvP tant que le personnage est pas très haut level et stuffé correctement. Le PvP permet des agressions complètement injustifiable comme 8 levels 200 contre 1 level 1 !
- Une guerre entre deux villes inexistante et tiède avec des ennemis copains et les méchants qui vont faire les courses chez les gentils parce que c'est moins chers.
- Des quêtes d'alignements inachevées et dont les bonus vont complètement changer pour devenir ridicules (oh joie, je peux me changer en poubelle)
- Des quêtes et Donjons ne permettant pas seules de faire évoluer un personnage, des gains beaucoup trop faibles en rapports avec la difficulté réelle a les accomplir. A noter aussi un absence quasi totale de quêtes passé le premier quart des levels.
- L'impossibilité de former des équipes de joueurs efficacement.
- Un système de commerce pitoyable et sans logique.
- Un course à l'XP flagrante et une non égalité ni linéarité dans les gains de level. (ainsi 3 joueurs level 40 peuvent battre un level 80 mais 8 joueurs 80 ne battrons jamais 1 level 160, ni même 2 joueurs 140)
- Une fausse liberté de choix d'équipement et des équipement complétement inégaux et trop puissants. Il est impossible de sortir des panoplies classiques aventurier au début, suivis de bouftou, suivis de scara et des panos Xdala, s'en suivra pano Abraknyde Ancestral, meulou ou chêne mou, voilà, vous êtes level 200. Pourtant il existe des milliers d'autres possibilités mais face à ses panoplies, elles sont minables.
-Des règles élémentaires non modérées, non sanctionnées et largement diffusées (les règles disent : pas de flood, pas de ventes à la criée sur le canal commun, utilisation intelligente des canaux commerce et recrutement. La réalité c'est flood incessant sur le canal commun, ventes à la criée de partout, canaux de commerce et de recrutement non utilisé ou utiliser n'importe comment)

Mais tout ça n'est rien, on s'y accommode. Le pire, c'est la communauté. Ainsi Dofus, le MMO, n'est qu'un vaste RPG où les joueurs jouent SEULS de gré ou de force.
- La pratique du multicompte est possible et Ankama a gardé le silence complet dessus, on ne sait toujours pas ce que le studio pense de cette pratique qui gâche le jeu, crée des inégalités, pousse à l'individualisme et l'égoïsme, accroit les injustices, les triches, les arnaques, les exploitations de failles et ruine le commerce du jeu.
- La communauté est incroyablement immature, agressive, déconcertante de bêtise. Dofus par cette communauté choque par les insultes régulières, le SMS à outrance, le manque de solidarité, les vols, les arnaques, les bots et finalement cette incroyable solitude anormale pour un MMO.

Cependant et en conclusion, Dofus vaut le coup. Prenez vos marques, apprenez le jeu et surtout trouvez vous quelques personnes sympas avec qui jouer et le jeu sera un délice pour peu que vous coupiez le canal local de discussion commun, que vous refusiez le PvP et que vous jouiez qu'avec votre petit groupe d'amis.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Après cette critique de juillet 2008, me revoilà pour donner un avis à froid en décembre 2015 après deux ans d’arrêt du jeu.

Ce que je remarque, c'est que mes critiques négatives sont toujours d’actualité, elles ont même empiré et ce sont elles qui ont provoquées mon départ du jeu. Il n'y a aucune rage, la tristesse est passée, j'ai passé d’excellents moments dans le jeu mais la vision des développeurs n’était pas la mienne. Le jeu est devenu sans l'ombre d'un intérêt, n'y trouvant plus mon compte et y étant rester plus que je n'aurais dû, je quitte le jeu au level 199, à 1 niveau de la fin sans l'ombre d'un regret. Le jeu a "évolué", ma critique et mon sentiment vis-à-vis de Dofus aussi et de 7, je rabaisse la note à 3, tout ce qui restait de bien dans le jeu disparaissant.

Reprenons les points du jeu, je le répète, certains préféreront le Dofus moderne à l'ancien qui était déjà très imparfait mais mes attentes étaient très différentes de ce vers quoi le jeu a tendu.

1/ le Background
Au début de Dofus jusqu'à l'apparition de Frigost, le jeu avait un Background incomplet mais sacrement bien foutu. L'histoire était originale dans le monde des MMORPG et surtout cohérente. Il y avait un but et l'immersion était facile, on endossait un personnage vraiment unique et on lui faisait vivre une véritable aventure dans le monde des Douze. A ce moment, c’était la recherche des six Dofus, mais voilà, que s'est-il passé ? Ce n'est pas la 2.0 qui est autant belle que nécessaire qui a tout fait foirer mais bien une politique globale sortie d'on ne sait où, mais clairement motivée à plaire au plus grand nombre au travers de choix séduisants les adeptes des achats compulsifs aux items malls et autres aficionados des "modes" du moment présentent sur les autres MMORPG. Le tournant fut marqué par l'arrivé de Frigost (même si les prémices d'une nouvelle politique se faisait déjà sentir par des MàJ calamiteuses) .

Frigost ou la fin du Background Dofusien. A ce moment, on a déjà des tas de trucs étranges qui arrivent. Sous l'argument du Crossmédia, nous voyons apparaitre des croisements temporels avec l'arrivé de "N" sur Sakaï ou plutôt "l'Exilé"... enfin non, "Grollum"... oui, trois changements de nom pour ce méchant qui est, à mon sens, le symbole de la politique d'Ankama : le Sacrifice du Background. A partir de Frigost donc, l'histoire du monde des Douze ne revêt plus aucune importance aux yeux des développeurs qui n’hésitent pas à la modifier de fond en comble de manière capillotractée à chaque ajout (nouvelles classes, nouveaux mondes, nouvelles dimensions,  ...) mais cela se fait aussi avec la suppression d'un tas de trucs super sympa (la guerre bonta brakmar par exemple) mais le pire c'est que la recherche des Dofus n'a elle même plus aucun sens. La multiplicité des faux Dofus, la volonté des dev' à ne pas en faire des éléments indispensables sous le prétexte d'un BG et surtout l'arrivé des trophées (monstrueuse connerie pondue là) qui font des Oeufs de Dragon de simples équipements, voire des cosmétiques tant ils sont peu intéressants (et ça rappelle étrangement ce qui est arrivé aux compagnons, remplacés par les montures) . Bref, fin 2015, le background dofusien n'existe plus et à la question "quel est le but de Dofus", bien malin celui qui pourra donner une réponse absolue. A mon sens, il n'y a plus aucun but dans Dofus, déjà parce qu'il n'y a plus d'histoire, ensuite parce que le contenu n'est pas accessible à tous et enfin parce qu'au fond, Dofus est devenu une arène géante ou le seul but, au fond, c'est de se foutre sur la gueule les uns les autres. Exit du même coup tout ces petites choses qui facilitaient l’immersion que ce soit au niveau des métiers, des déplacements, du commerce...

Plaire aux jeunes joueurs adeptes du Kikoololesque, n'est pas la seule raison à ces changements profonds. Les développeurs n'ont jamais cachés leurs dévotion au PvP, considérant le PvM comme secondaire et minable, juste bon pour ces "fucking Kazu" pour paraphraser Sebsokk (oui, à l'époque où j’étais une des "48", on pouvait lire de sacrées joyeusetés dans les parties privées du forum Off') . Leurs obsessions pour pousser les gens au PvP fut un travail qui dura tout le long de l'existence de Dofus, jusqu'à finalement devoir se retrancher devant l'évidence de la création des arènes (et je peux vous assurer que ça leurs a fait sacrement mal au cul) . Obsession non éteinte puisqu'une fois l’Arène créée, ce sont des tas d'add-ons qui se sont greffés dessus, condamnant ceux qui n'en sont pas adeptes à ne pas pouvoir progresser sur la partie PvM (si si ! ) et ceci tient en un mot : OPTIMISATION ou plutôt "theory crafting". La haine des dev' envers les Casual gamers et leurs vision élitiste des choses ont entièrement façonné le jeu de manière a ce que si tu ne t’optimises pas, tu ne progresses pas, chose qui s'est vérifié par l'arrivée des Idoles (Seconde MEGA connerie des développeurs) .

Avant de poursuivre, je clos la partie Background pour dire que pour Ankama, s'occuper du Background et faire plaisir aux Kazus, ça consiste à ce jour à implanter deux ou trois cartes pour que les rôlistes puissent s'amuser et sortir des équipements purement cosmétiques. Mais c'est tout ! Le BG ne doit pas entraver l'optimisation, le PvP bref, les futures MàJ d'ajustements justifiées par le PvP.

2/ Les personnages
Dofus était un de ses jeux rares où les personnages sortaient de l'ordinaire. Fini les sorciers, les orcs, les elfes et les nains, Bonjour les Eniripsa, les Ecaflips et les Enutrofs. Assorti à ces 12 classes originales, il y avait surtout 12 manières de jouer DISTINCTES, en effet, chaque classes étaient ultra-spécialisée. Les Eniripsas étaient de purs soigneurs, les ecaflips étaient une classe complétement basée sur le hasard, les Fécas étaient de vrais protecteurs, les Iops étaient de redoutables DPS sans cerveau... mais ça, c'était avant !
Si sur un point de vue Background, ce système était grandiose car il permettait à chacun de trouver son alter ego et de jouer à fond sa spécialité. Ce choix allait à l'encontre du PvP et de la vision des Dev' puisqu'il rendait extrêmement difficile le sacro-saint équilibrage PvP. Comprenons-nous. En faisant des classes volontairement différentes et ultra-spécialisées, les inégalités étaient flagrantes et les équilibrages impossibles, on se souvient tous des combats interminables entre deux enis ou deux fecas et l'impossibilité pour les Enis de tenir contre un Iop (CQFD) mais sur une vision PvE, c'est tout benef' puisque ça oblige les joueurs à jouer ensemble pour compléter leurs lacunes. Ah ah ah ! Grotesque pour Ankama qui rêve d'une généralisation du multi-comptes (même s'ils ne l'ont jamais admis et qu'actuellement, il faut être de mauvaise foi pour ne pas voir que Dofus n'est pas jouable en end-game sans faire de multi-compte) . L'absence complète de volonté à fédérer les joueurs, à leurs permettre de se retrouver, se grouper (non, ne parlons pas du pseudo système de groupage s'il vous plaît, ce serait troller) ainsi que l'absence absolument de système de modération (oui, on peut parler du système de signalement de comportements qui n'a jamais vu le jour alors que promis) font que Dofus a pu développer une communauté immonde pour le plaisir des Dev' qui pouvaient tranquillement laisser le Multi-"con"ptes se renforcer et se justifier de lui-même.

C'est ainsi qu'Ankama a pu justifier la profonde refonte des classes : vous ne pouvez pas jouer car vous êtes seuls donc on va faire en sorte que tous les persos puissent jouer seuls (logique pour un MMO non ? ) , pire encore, les modif' des classes seront accompagnées d'une autre justification : la polyvalence pour permettre à toutes les classes d'être présentes et utiles en groupe. Argument complètement faux évidement.

Du coup, Pif Pof : toutes les spécificités des classes sont gommées et on donne à chacun le pouvoir de tout faire. Ainsi, le Iop devient un contrôleur, l'Eniripsa devient un terrible tueur au corps à corps, le Feca ne protège plus rien du tout, l'Ecaflips n'a strictement plus d'aléatoire, l'Enutrof n'est plus un chercheur de trésors... au final, toutes les classes se ressemblent et peuvent tout faire... mais de manière différente... Voilà, c'est cosmétique désormais ! On choisit un skins mais c'est tout. Avec le temps, Ankama va se mettre à sortir de nouvelles classes, cosmétiques comme toujours mais axées sur la capacité à tout faire, les paliers sont également égalisés de partout et désormais, il n'y a plus de possibilité à axer un personnage vers un style propre mais tout tend à se confondre : les joueurs se ressemblent tous : on up les mêmes sorts, les mêmes caractéristiques, on possède tous le même équipement. C'est devenu obligatoire parce que le jeu l'impose via, par exemple, cette débilité de monstres invulnérables dont le bouclier se désactive en suivant une "recette" et donc une seule et unique méthode est viable pour réussir (on se souvient tous par exemple de Miss Frizz qui peut être tuée par un Sram seul mais pas contre huit autres classes ensemble - logique) .

Alors que mes attentes allaient vers la possibilité de progresser dans l'histoire et donc dans le jeu quelque soit nos personnages et nos choix, le jeu se réduit à devoir prendre le plis, faire ce que les Dev's ont prévu sinon vous ne pouvez en aucun cas arriver à jouer. De toute manière, dans cette dernière mouture du jeu, les classes ont toutes le même goût fadasse et ne représentent pour le Kazu aucun intérêt.

3/ Le commerce et les métiers
En 2008, le commerce était déjà pourri... il n'a pas changé, on a même réduit les possibilité en supprimant les différences entre Brakmariens et Bontariens. Pire encore, avant nous étions limités dans les métiers afin de devenir bon dans un et de se faire une réputation. Ainsi, il y avait dans le jeu des discussions et des conseils qu'on se refilait sous le manteau ("Hey mec, tu connais un bon cordonnier ? je te refilerai le nom d'un Alchimiste qui fait 10 % de moins que les autres") . Désormais et dans la même logique pourrite de généralisation, tout le monde peut tout faire et du coup, nous n'avons plus besoin des autres ! (MMO logique ? )

4/ Le Gameplay
Dofus est un jeu difficile de base de par son fonctionnement en tour par tour. Sauf qu'en imposant un mode de jeu strict qui impose l'optimisation, vous n'avez plus le droit à l'originalité, vous ne pouvez pas jouer comme vous aimez, vous devez avoir tel ou tel composition d'équipe, tel ou tel type d'équipements face à ce boss et tel autre face à tel autre boss. Et en plus, vous n'avez aucun moyen de vous grouper avec les autres. Dofus est donc devenu une sorte de TCG où vous devez posséder tous les "piliers" et façonner votre équipe en fonction de l'affrontement que vous avez en face. Ceci est complètement illogique dans le contexte d'un MMO et parfaitement légitime dans un jeu purement PvP... Coïncidence ? Non, pas du tout. Dans Dofus, vous ne pouvez pas du tout faire ce que vous voulez, il n'y a plus aucun choix et ceci a été complétement et définitivement prouvé avec l'arrivée des Stupides Idoles.

Le choix des Idoles est l'explosion au grand jour de la folie des Devs, de leurs parfaite incompréhension de l'attente d'une partie des joueurs dite Casual Gamers. Les Idole, c'est la possibilité de rendre plus dur le jeu, en "choisissant" le type de difficulté que nous allons nous auto-imposer pour gagner plus de ressources et d'expérience.  Sauf qu'il faut pas oublier qu'il y a des quêtes qui imposent le port d'Idoles et surtout que Dofus est déjà trop dur à la base ! Si le système d'Idole avait été pensé sur un spectre plus large, c'est à dire avoir des Idoles qui permettent de facilité un donjons en contrepartie de moins d'expérience et de ressources afin d'offrir plus de possibilités aux Kazus, ça aurait été valable mais ce n'est pas le cas !
Dofus de base, c'est l'absence de choix et de possibilité, pour réussir il faut suivre la méthode, les classes, les équipement, la technique et pas de place à l'originalité, aux teams pick-up ou à la fantaisie : ça c'est la difficulté de base et sur ça, on vous impose des idoles qui vont rendre le tout plus dur. Alors je pose la question : si je suis mono-compte et que je veux jouer un Eniripsa pur soin parce que j'ai l'âme d'un bisounours ? Ben, je n'ai pas le droit de jouer à Dofus. Point.

5/ En résumé
Dofus avec le temps a fait le choix de renier son background, sa quête des Oeufs de Dragon pour imposer un jeu solitaire via le multicompte et l'optimisation. Un jeu dont le but est désormais le PvP. Un jeu sans âme, sans originalité, sans goût où toutes les classes se ressemblent et où aucune fantaisie n'est permise. Pour ceux qui voudraient tenter l'expérience, Dofus se résume à : faites une team composée des classes piliers via multicompte, upper comme un bourrin à Frigost en vous faisant muler comme un porc car le jeu n'a plus d’intérêt avant le level 200. Pendant ce temps, consultez les forums pour connaitre l’équipement obligatoire que vous devez posséder. Faites chauffer la CB pour acheter votre équipement et une fois vos 7-8 persos optimisés, commencez l'aventure en suivant bien la recette imposée. Évidement, vous devez faire du PvP sinon vous allez vous ennuyer. Le PvE étant une recette à suivre, vous n'avez pas à réfléchir mais juste faire ce qu'on vous dit de faire. Le PvP reste au final le seul endroit où vous devez réfléchir et aiguisez votre sens tactique (et encore, l'issue du combat est connue d'avance, juste en regardant la composition de l’équipe et le niveau d'optimisation) ... pour peu que vous aimiez le PvP évidement, mais si vous cherchez un MMORPG basé sur le PVE, passez votre chemin, Dofus n'est ni un MMORPG, ni un jeu PvE.
26 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

  • En chargement...

Que pensez-vous de Dofus ?

2843 aiment, 503 pas.
Note moyenne : (3485 évaluations | 223 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dofus
(2267 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

9713 joliens y jouent, 12426 y ont joué.