Publicité

Historique des MMOG - Rappel chronologique

Rédigé par Uther, le 27 avril 2004
mis à jour en septembre 2005

 

Genèse

  • 1664 : Köniegspiele,
  • 1811 : Kriegsspiel prussien,
  • 1892 : Snakes and Ladders,
  • 1972 : Première édition de Dungeons & Dragons,
  • 1979 : MUD Adventure,
  • 1985 : Project Habitat,

1996

Durant les années 90, le phénomène des MUD touche le grand public et les médias commencent à s'intéresser aux MMOG. En 1996 Sherry Turkle publie son ouvrage "Life on the Screen", le "Journal de Recherche sur les MUD" est lancé et Richard Bartle publie son célèbre article "Hearts, Clubs, Diamonds, Spades: Players Who Suit MUDs".
Interworld devient Mythic Entertainment (Dark Age of Camelot, Imperator).


1997

Blizzard lance le premier opus de Diablo. Ce jeu de rôle vidéo sera un véritable succès.
Le développement de Asheron's Call est confié à la toute jeune société Turbine (anciennement Cyberspace Inc., puis Second Nature Interactive) dont Toby Ragaini est le développeur principal.


1998

  • 1998 : Venise, Mankind,
  • Début 1998 : lancement du bêta test de EverQuest,
  • Courant 1998 : lancement de Rubies of Eventide.

Sierra annonce Middle Earth Online (première version), basé sur l'univers du Seigneur des Anneaux. Le développement initiale est confié à Steve Nichols et Janus Anderson (fondateur del a société Realm), rapidement rejoints Daniel James.
Julian Dibbell publie "My Tiny Life is published" (une étude sur les sociétés virtuelles se développant dans les MUD et MMOG), dont le premier chapitre est la célèbre nouvelle "A Rape in Cyberspace".


1999

La société Canadienne BioWare, qui a déjà rencontré le succès plusieurs fois avec ses divers jeux de rôle vidéo (série des Baldur's Gate, IceWind Dale ou Planescape Torment), annonce officiellement le développement de NeverWinter Night, mélange entre jeux de rôle sur table, MUD et jeux vidéo, lors du GenCon 1999.
Project Entropia, un projet de simulation économique virtuelle est annoncé par MindArk.


2000

Anarchy Online est l'attraction principale de l'E3 2000 et de l'ETCS.
LucasArts et Verant (que Sony rachetera dans la foulée) annoncent leur projet "Star Wars Online". Squaresoft révèle le développement de Final Fantasy Online et Mythic Entertainment parle de Dark Age of Camelot, présenté comme un MUD graphique utilisant les graphismes de leur série de jeux "Darkness Falls" (Marc Jacobs est associé au développement du jeu).
Richard Garriott quitte Origin, rapidement imité par Rich Vogel et Raph Koster, respectivement producteur et directeur artistique de Star Wars Galaxies. Ils sont rejoints par Chris Mayer et Anthony Castoro (deux anciens de Ultima Online).

La simulation militaire World War II Online est annoncée par l'ancien équipe de WarBirds.
Verant annonce Planetside, l'un des premiers MMOFPS (John Ratcliff en est le développeur principal).


2001

En 2001, le développement de Dungeons and Dragons est annulé, alors qu'il n'a jamais été annoncé officiellement. Il en va de même pour Ultima World Online: Origin (UO2), dont une partie de l'équipe de développement rejoint Richard Garriott dans une nouvelle société baptisée Destination Games. Elle sera rachetée par NCSoft alors que l'on commence à parler de Tabula Rasa.
Le développeur MM3D poursuit Sierra à propos du développement de Middle Earth Online (première version de l'adaptation virtuelle des Terres du Milieu). Le projet est interrompu.
Bill Wright parle pour la première fois de The Sims Online.

Blizzard annonce World of Warcraft, et Steve Nichols (Codemaster) parle publiquement de Dragons Empires. Funcom annonce Midgard, qui sera abandonné courant 2002.


2002

La société 3DO (Meridian 59) devient JumpGate. Brian Green et Rob Ellis achète la licence de Meridian 59 à 3DO dans le but de relancer ce projet mythique.


2003


2004

Début 2004, Microsoft annonce officiellement l'abandon de son projet de MMORPG nordique, Mythica. Codemaster suit en annulant le développement de Dragons Empires en septembre. Artifact Entertainment est mis en faillite mi-septembre et Horizons (le MMOG qu'il développe) mis en vente. En juillet 2004, Game Workshop et Climax annoncent l'arrêt du développement de WarHammer Online en raison d'un coût de développement trop élevé.
En mars 2004, Sigil Game annonce officiellement Vanguard: Saga of Heroes (édité par Microsoft) et lors de l'E3 (mai 2004), NCSoft annonce Tabula Rasa. En décembre 2004, le norvégien Funcom ouvre gratuitement (client et abonnement) son MMOG futuriste Anarchy Online aux joueurs s'inscrivant sur le site officiel afin de relancer l'activité du jeu.


2005

L'année 2005 débute par l'annulation de Wish, le (U)MMORPG de Mutables Realms, annulé au terme d'une seconde phase de bêta test, faute de joueurs suffisamment nombreux. Après l'acquisition de la licence "Warhammer", en juillet, Mythic Entertainment annonce l'annulation de son MMORPG Imperator et relance le développement de Warhammer Online.
En mai, l'exploitation de Mourning est interrompue, malgré la prévente du jeu auprès des joueurs.
Le 15 août 2005, Sony Online Entertainment acquière le MMOG The Matrix Online (anciennement dans l'escarcelle de Warner Broth.).
Mi mars 2005, Perpetual Entertainment (qui développe déjà Star Trek Online) annonce le développement Gods and Heroes, un MMOG plongeant le joueur au coeur de la Rome Antique.
En novembre, 8881 comptes de Dark and Light sont mis en vente, le jeu est une nouvelle fois repoussé (à avril 2006), et remplacé par le prélude "Settlers of Ganareth", une version incomplète du jeu disponible gratuitement aux premiers 10 000 inscrits.

2006


2007

A suivre...