Les Hyrkaniens, les Zang Xin et la Grande Muraille

Camp hyrkanien
Armure hyrkanienne

Les joueurs qui voyagent aux abords de la Porte du Khitaï découvriront rapidement que tous les Hyrkaniens ne sont pas tous les démons assoiffés de sang qu’on dépeint parfois dans les pays de l’ouest. Les nomades ont érigé des campements semi-permanents aux abords de l’un de leurs lieux de sépultures ancestraux – connus chez eux sous le nom de kakaba ou la Cité de Monticules.

Pour les Hyrkaniens, le kakaba est un lieu sacré où les membres d’un clan sont inhumés. Il est interdit de monter à cheval ou d’enflammer une flèche dans le kakaba, en signe de respect pour les morts. Malheureusement pour le clan Hyrkanien, leurs ancêtres ont commencé à se relever et à sortir de leurs tombes, chaque soir dès la nuit tombée. Leur honneur les pousse à protéger les leurs et empêcher leurs ancêtres morts-vivants de causer le moindre dommage. Chaque nuit, les ancêtres s’éveillent et chaque nuit, les Hyrkaniens vivants doivent les renvoyer à leur dernier repos.
Ce sinistre cycle a commencé il y a près de deux décennies, et les Hyrkaniens sont convaincus que les peuples khitans en connaissent la cause. Mais les Khitans s’obstinent à rester silencieux face à leurs accusations. Les raids des Hyrkaniens contre les caravanes des routes commerciales n’en sont que plus vigoureux.

Les ruines et les Zang Xin

Les anciennes ruines
La Porte du Khitaï

Tant le Nord que le Sud de la Porte du Khitai sont parsemés de ruines d’une ancienne civilisation. Personne n’a le moindre souvenir de qui, autrefois, habitaient dans ces villes et toutes les archives pouvant indiquer qui ils étaient ont été perdues avec les représentants de cette civilisation étrange.
Les ruines en elles-mêmes sont très peu engageantes, mais cela n’empêche pas les chasseurs de trésors de creuser dans l’espoir de trouver des trésors oubliés ou d’antiques breloques. Mais les chasseurs de reliques feraient sans doute bien de se méfier, de sombres secrets se cachent sous la terre gelée.

Près des ruines, dans les contreforts des Monts de la Nuit, habitent les Zang Xin. Ces humanoïdes barbares vivent dans l'ombre de la Grande Muraille et construisent des structures primitives pour héberger leurs groupes familiaux. Ils ont un sens de la territorialité très développé et défendent leur domaine face à toute incursion. Ils utilisent des armes archaïques, en bois et en pierre – mais la rumeur laisse entendre que des tribus de Zang Xin plus évoluées se sont installées dans les terres au-delà du mur.

La Grande Muraille

La Porte du Khitaï
La Porte du Khitaï

La Grande Muraille est occupée par les soldats de la Dernière Légion, rejoints plus récemment par les sorciers du Cercle Écarlate. Et les deux groupes s’apprécient peu – le Cercle Écarlate est arrogeant, convaincu de sa propre toute puissance, alors que pour la Dernière Légion, les sorciers sont plus présents pour mener leurs expériences que pour réellement protéger l’empire.
Le Cercle Écarlate est dirigé par une jeune et ambitieuse sorcière dénommée Wei-li. Wei-li est particulièrement intéressée par une forme avancée de nécromancie grâce à laquelle elle s’attèle à fusionner plusieurs créatures pour n’en former qu’une seule, qu’on appelle Kang Zai ou les Gardiens de la Muraille. Elle les considère comme un moyen efficace de défendre l’empire sans le coût prohibitif et les longs délais d’entraînement de tous ces soldats – elle est particulièrement irritée par le refus obstiné de Taichu d’adhérer à son point de vue.
Taichu est le capitaine de la Dernière Légion en poste sur la Muraille, responsable des défenses et de l’entretien du mur. Sa frustration grandit de jour en jour, en voyant le gaspillage de ressources du Cercle Écarlate, alors qu’elles pourraient être mieux exploitées pour renforcer ses troupes ou simplement pour payer leur solde. Il reste condamné à voir ses hommes déserter, fuyant vers le coeur de l’empire en quête de femmes et enfants qu’ils n’ont plus revu depuis des années.

La porte du Khitaï
Sommaire :
  1. La porte du Khitaï
  2. Les Hyrkaniens, les Zang Xin et la Grande Muraille

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Age of Conan ?

800 aiment, 357 pas.
Note moyenne : (1303 évaluations | 180 critiques)
7,1 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(882 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1026 joliens y jouent, 4269 y ont joué.