Interview - Rencontre avec Doru Apreotesei et premier aperçu de Might and Magic Heroes Online

Might and Magic Heroes Online commence à dévoiler son contenu en attendant le coup d'envoi d'un bêta-test. Doru Apreotesei, superviseur créatif du Web MMO chez Ubisoft Blue Byte, nous présente quelques-unes des originalités du projet, revient sur son gameplay, son modèle économique ou les technologie sur lesquelles il repose.

Interview - Rencontre avec Doru Apreotesei et premier aperçu de Might and Magic Heroes Online

Dans le cadre du développement de ses activités « online », Ubisoft dévoilait Might and Magic Heroes Online l'année dernière dans le cadre de la gamescom. Fort de deux factions jouables, Haven et Necropolis, le Web MMO plonge le joueur au coeur du monde d'Ashan et s'appuie sur un gameplay mêlant jeu de rôle et jeu de stratégie. Comme les opus précédents de la série, Heroes Online laisse la part belle à l'exploration, invitant le joueur à parcourir un monde vaste ponctué de cités où recruter des héros et mercenaires avant de se lancer au combat. Et on découvrait récemment les bases de son gameplay en vidéo.

Nous avons par ailleurs eu l'occasion de poser quelques questions à Doru Apreotesei, superviseur du jeu chez Ubisoft Blue Byte. En plus de dévoiler les grandes lignes gouvernant Heroes Online, il nous livre quelques révélations (le jeu initialement présenté comme coopératif intégrera à termes aussi des phases de jeux PvP), dessine l'avenir du projet et précise son modèle économique en plus d'aborder les perspective qu'offre le jeu en ligne sur navigateurs Web.

***

Merci de répondre à nos questions. Pour commencer, pourriez-vous vous présenter et nous dire quelques mots sur le studio Blue Byte. Les jeux en ligne et les titres free-to-play occupent une place croissante chez Ubisoft et Blue Byte accompagne cette tendance. Qu'en est-il de vos perspectives de croissance (combien de salariés ? combien à recrutement à venir ?). Et comme ici nous aimons les chiffres, pouvez-vous nous confier quelques détails : le nombre de joueurs jouant à vos titres phares (pour combien de joueurs payants) ? Et quel est leur profil type ?
Doru Apreotesei (Ubisoft Blue Byte)
: Mon nom est Doru Apreotesei. Je suis le superviseur créatif de Might and Magic: Heroes Online (MMHO).
Blue Byte a été fondé en 1988 et a lancé son jeu de stratégie à succès, The Settlers, en 1993, qui s'est imposé un succès de longs termes. En 2001, Blue Byte a été racheté par Ubisoft et en 2004, le studio a emménagé dans les locaux de Düsseldorf d'Ubisoft. L'équipe d'Ubisoft Blue Byte compte maintenant 210 salariés et nous avons encore des postes vacants, donc n'hésitez pas à consulter notre site Web.
L'un des principaux piliers du studio est effectivement le développement et l'exploitation de jeux free-to-play. Le Web-based The Settlers Online est maintenant disponible en 12 langues, dont le français et d'autres suivront. Le jeu a déjà attiré des millions de joueurs à travers le monde. Et Anno Online, en français, vient de passer en bêta ouverte. Nous travaillons actuellement sur les lancements de Silent Hunter Online et bien sûr Might and Magic Heroes Online.

Might and Magic Heroes Online
Might and Magic Heroes Online

Parlons un peu d'Heroes Online. L'exploration est un pan important de la licence. Pouvez-vous nous parler de l'univers de la version online et de sa taille ? Il arrive que les mondes de Web games soient un peu « étriqués » ou monotones, qu'en est-il concrètement de MMHO et l'univers est-il réellement persistants (peut-on y croiser d'autres joueurs) ?
DA
: L'exploration reste un pilier très important de la franchise et nous travaillons dur pour nous assurer que ce sentiment de grande aventure et de conquêtes qui ont contribué à la célébrité de la série soient toujours présents dans MMHO. Et nous avons effectivement un univers persistant et il est... très large. Nous ne voulons pas communiquer de chiffres tant qu'ils sont susceptibles d'évoluer et dénué de sens hors contexte. Mais nous ajouterons effectivement de nouvelles provinces régulièrement ainsi que d'autres contenus au jeu. Bien sûr, vous pourrez voir et interagir avec d'autres joueurs. Nous faisons en sorte que MMHO soit un vrai jeu en ligne dans tous les sens du terme. Et je voudrais attirer votre attention sur le fait que nombre d'autres jeux du même type sont proposés avec des cartes très limitées ou très génériques, alors que nous tâchons de proposer un univers très détaillé, diversifié et réalisé manuellement pour les fans de la série des Heroes.

Dans « Might and Magic Heroes Online », il y a « online » et on pense évidemment « multijoueur ». Comment fonctionnent les interactions entre joueurs ? Il semble qu'il y ait un gameplay coopératif et compétitif. Pouvez-vous nous donner des exemples quant à leur fonctionnement, que ce soit avec les joueurs (les missions ?) ou contre eux (PvP) ?
DA
: Comme je l'indiquais plus tôt, nous prévoyons d'ajouter de nouveau contenu régulièrement au fur et à mesure de la maturation du jeu, et ça vaut aussi pour l'ajout de fonctionnalité. L'une des fonctionnalités qu'on ajoutera après la sortie et dont nous n'avons pas encore parlé est le gameplay compétitif, le PvP. Nous tenons à nous assurer que le jeu solo et l'expérience coopérative soient parfaits avant de nous consacrer au PvP, dans la mesure où les joueurs nous ont clairement fait savoir que bien qu'ils apprécient le PvP, le principal intérêt dans les précédents jeux Heroes était articulé autour du PvE.

Might and Magic Heroes Online
Might and Magic Heroes Online

Les jeux en ligne sont évidemment des jeux, mais par définition, aussi des services exploités sur la durée. Qu'avez-vous prévu en la matière : des animations, des concours, ou autres ? Travaillez-vous d'ores et déjà sur les futures mises à jour ?
DA
: Nous travaillons déjà sur nos futures updates, et vous pouvez attendre des animations, tournois et d'autres choses une fois que le jeu sera lancé. C'est ce que nous avons déjà fait avec les autres jeux free-to-play que nous exploitons. Nous nous appuierons sur l'énorme travail de nos équipes de Community Managers et Game Masters.

Les jeux sur navigateur Web sont de plus en plus riches, proposent des graphismes de plus en plus impressionnants (gérant les effets de lumières et d'ombres, la gestion du vent, etc. comme le fait notamment MMHO, pourtant conçu en Flash). Et ils fonctionnent sur des configurations modestes. Dans ce contexte, comment imaginez-vous le futur des jeux en ligne ? Selon vous, les jeux sur navigateurs ont-ils vocation à concurrencer les jeux client-based, voire avec les MMO ?
Et question subsidiaire : avez-vous des projets quant à un éventuel lancement de MMHO sur appareils mobiles ?
DA
: Les jeux sur navigateurs sont effectivement de plus en plus sophistiqués et nous sommes impatients d'envisager des développements futurs dans ce contexte. C'est une période très enthousiasmante pour un développeur de jeux, et sur le long terme, je ne pense pas qu'il y ait vraiment de limite à ce qui pourra être réalisé sur navigateur.
Et pour votre seconde question, nous avons des projets solides concernant les plateformes mobiles, mais dans l'immédiat, il n'y a rien de plus que je puisse dire pour l'instant. :)

Heros

Dans un jeu free-to-play, le modèle économique est une question délicate et tous les développeurs promettent que leurs « jeux gratuits » ne sont pas des « pay-to-win » (c'est parfois vrai, mais parfois un peu moins). Pouvez-vous nous donner quelques exemples d'éléments qu'on pourra trouver le cash shop de MMHO ?
DA
: Nous sommes très sensible quant à notre stratégie de Monétisation Juste (Fair monetization). Il n'y aura pas le moindre contenu dans le jeu qui ne soit réservé qu'à certains joueurs. Quant à ce qui sera disponible dans nos boutiques, les quelques exemples pourraient des ressources comme des Golds et du Bois, ou encore des animaux de compagnie et des artefacts.

Nous sommes curieux de tester MMHO. Quand prévoyez-vous d'initier le bêta-test, puis de lancer Heroes Online ? Et comptez-vous le proposer en français ?
DA
: Ubisoft est une société française, ne pas le traduire en français serait un sacrilège ! Par exemple, nous adorons nos joueurs français et nous voulons qu'ils apprécient le jeu dans leur langue natale. Nous dévoilerons prochainement des informations concernant notre agenda de lancement. Restez à l'écoute.

Pour conclure, souhaitez-vous ajouter quelques pour nos lecteurs francophones ?
DA
: Merci beaucoup pour votre soutien et votre intérêt pour Heroes. Tenez-vous prêts à jouer à Might and Magic Heroes Online, en français, bientôt. Et d'ici là, prenez un moment pour consulter le blog et vous préinscrire sur heroes-online.com !

Merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Might and Magic Heroes Online ?

7 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (10 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Intéressant

2 joliens y jouent, 2 y ont joué.