Ce contenu est sponsorisé. Sa publication a fait l'objet d'une rémunération par un annonceur.

Vikings: War of Clans débarque sur navigateurs web

Déjà disponible sur plateformes mobiles iOS et Android, le jeu en ligne de stratégie Vikings: War of Clans débarque aussi sur navigateurs web, avec son système de héros (inspiré des RPG) et toujours en free-to-play.

Vikings: War of Clans débarque sur navigateurs web

C'est une évidence, les Vikings sont une thématique plutôt populaire -- et quand bien même des pauvres hères ont vu leur maison, leur ferme ou leur famille ravagées par ces hordes de brutes barbues... C'était il y a bien longtemps. Aujourd'hui, les Vikings sont dépeints comme des guerriers sauvages, mais nobles, qui ont conduit des territoires entiers à ployer le genou du fait de leur seule férocité. Vikings: War of Clans s'appuie sur une approche un peu différente. Bien sûr, le jeu reprend toute la rage et les coups de hache qui ont rendu les Vikings si populaires, mais ajoute aussi une sérieuse dose de stratégie à leurs conquêtes brutales.

Pour ceux n'étant pas familier du jeu, Vikings : War of Clans est un jeu en ligne de stratégie en temps réel, disponible depuis un moment sur appareils mobiles iOS et Android. Le jeu se porte manifestement plutôt bien -- et en conséquence, l'équipe de développement de chez Plarium a décidé d'un portage sur navigateurs web afin de le rendre accessible au plus grand nombre. La version distribuée sur navigateurs web est identique à la version mobile.

Mais qu'est-ce que concrètement Vikings: War of Clans ? Eh bien, c'est un jeu de stratégie avec une touche de RPG, qui place les joueurs dans les bottes fourrées d'un Jarl viking. En tant que Jarl, les joueurs prennent la tête d'une petite ville dans l'un des Royaumes du nord, défendue par sa propre armée viking. Être à la tête d'une armée est plutôt fun en soi, mais quand elle est composée d'unités vikings modélisées, c'est encore mieux. Vous ne trouverez aucune créature mystique issue de la mythologie nordique votre armée, dans la mesure où le studio Plarium a opté pour une approche relativement réaliste, que ce soit en matière de troupes ou de batailles. En plus des capacités offensives et défensives, la Connaissance est une autre composante importante pour chaque Ville. C'est la clef qui permettra de débloquer de nouveaux types d'unités et de bâtiments, et d'améliorer grandement celles et ceux que vous possédez déjà.

Pour autant, même avant que vous disposiez d'assez de Connaissance pour débloquer l'intégralité des unités disponibles, le jeu ne rechigne pas à vous envoyer derechef au coeur de l'action. Vous pouvez vous lancer presque immédiatement dans des affrontements PvE et PvP, et le jeu ne vous tient pas la main si vous ne le souhaitez pas -- c'est parfois rafraichissant par les temps qui courent.

Jusqu'à présent, Vikings: War of Clans affiche des allures de jeux en ligne de stratégie plutôt classiques. Vous érigez votre Ville, vous améliorez vos défenses, vous entrainez des guerriers vikings de plus en plus puissants -- tout ce qu'on peut attendre du genre. Pour autant, le jeu a quelques autres points à faire valoir, à commencer par le Héros. Le Héros est la composante qui entend brouiller les frontières qui séparent traditionnellement les RTS des RPG. Le Héros est comme un personnage spécial ou une unité que vous pouvez améliorer, personnaliser et envoyer au combat. Plus votre Héros est puissant, plus les bonus qu'il prodigue sont efficaces sur votre armée, et plus les cibles que vous pourrez conquérir seront importantes. Tout comme pour un personnage de MMORPG, vous rendez votre personnage de plus en plus fort en améliorant ses compétences et en le dotant d'un meilleur équipement, que ce soit en remplissant des missions ou en pillant des objets sur les dépouilles de vos adversaires en PvE.

La version de Vikings: War of Clans distribuée sur navigateurs web se veut du même niveau que celle déjà disponible sur plateformes mobiles. Le coeur de l'expérience stratégique est simplement renforcé par les éléments RPG et les mécanismes d'améliorations. Et pour les joueurs curieux de se forger leur propre avis, Vikings: War of Clans est distribué en free-to-play.

Que pensez-vous de Vikings: War of Clans ?

0 aime, 0 pas.

1 jolien y joue, 1 y a joué.